alexametrics
lundi 08 août 2022
Heure de Tunis : 05:53
Dernières news
L'UGTT refuse de participer au dialogue national dans sa forme actuelle
23/05/2022 | 13:03
2 min
L'UGTT refuse de participer au dialogue national dans sa forme actuelle


L’Instance administrative de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a affirmé que la centrale syndicale ne participera pas au dialogue national dans sa forme actuelle et telle que fixée par le président de la République, Kaïs Saïed.


La centrale syndicale a expliqué que cette décision résultait de l’approche unilatérale de la part du président de la République. La décision avait été prise à l’unanimité des participants à l’Instance administrative.

L’UGTT a motivé cette décision par l’absence d’échanges et d’une approche participative. Celle-ci ne répond pas aux attentes des forces nationales cherchant à mettre en place un processus patriotique permettant de sortir de la crise.

Le secrétaire général adjoint et porte-parole de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri, a annoncé qu’une conférence de presse se tiendra le mercredi 25 mai 2022 portant sur la position de l’union quant à la situation politique, le projet de réformes présenté par le gouvernement au Fonds monétaire international et les revendications sociales des travailleurs.

 

Dans un point de presse du 23 mai 2022, Sami Tahri a officiellement annoncé que l’UGTT ne participera pas dans le dialogue national tel que formulé par le président de la République, Kaïs Saïed. Il a réaffirmé l’attachement de la centrale syndicale au dialogue et à l’adoption d’une approche participative. Il a renouvelé le refus de l’organisation de participer à tout débat parachuté et consultatif visant à approuver un projet élaboré au préalable et basé sur l’exclusion des partis politiques.

Sami Tahri a annoncé que l’UGTT considérait que le décret n°30 du 17 mai 2022 portant création de la commission nationale consultative pour une nouvelle République ne répondait pas aux attentes nationales et des forces patriotiques.

 

Sami Tahri a, également, souligné l’opposition de la centrale syndicale à tout retour vers la situation d’avant le 25 juillet 2021. « Nous barrerons la route à tous ceux appelant au chaos et à l’ingérence étrangères sous-prétexte de défendre la démocratie à laquelle ils ont tant porté atteinte en exploitant les institutions de l’Etat », a-t-il déclaré en lisant un communiqué officiel de l’Instance administrative de l’UGTT.


S.G

23/05/2022 | 13:03
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tunisino
L'Ugtt est historiquement irresponsable
a posté le 24-05-2022 à 13:27
L'Ugtt pratique du communisme irresponsable, depuis bien longtemps. L'Ugtt est incapable de se projeter dans le futur et refuse d'être une locomotive de développement, elle n'agit que par réaction, et n'a jamais réussi à s'adapter aux défis de l'après indépendance. Depuis 1956, l'Ugtt n'a brillé que dans l'anarchie, l'expérience de Ben Salah n'est que révélante. L'Ugtt est dans l'obligation d'adapter une vision scientifique qui permet à la Tunisie de devenir un pays développe dans quelques dizaines d'années et l'imposer, puisque la scène politique actuelle est si bête, si égoïste, si opportuniste, et si corrompu qu'elle est incapable de le faire, ou de se transformer en un simple parti politique communiste! La Tunisie n'avancera jamais sans la transformation de l'Ugtt, soit en une organisation patriote responsable, soit en un parti politique ordinaire.
VERITE
@Tunisino: Et je le dis avec conviction !
a posté le à 16:16
La disparition de l'UGTT est la condition nécessaire et suffisante pour guarantier l´epanouissement économique et politique du pays : Sans l'UGTT, la Tunisie sera une place très attractive pour les investisseurs du monde entier.
Sinon pourquoi un Tunisien, un Européen, un Asiatique, un Américain ou un cheikh devrait-il investir dans ce pays ?

Tunisie - UGTT = Tunisie moderne et florissante
EL OUAFI
L1 malmenance continue !
a posté le 24-05-2022 à 12:01
Toujours des arrières pensées, tous s'accordent à tirer la couverture vers lui, aucune intention de bienfaisance pour le pays.
Mettre un peu d'eau dans son vin, et se mettre autour d'une table pour faire le bilan de cette décennie de calvaires, arrêter cette campagne de destruction.
La rigidité de carthage et l'extrémisme des autres partis politiques, nous conduisent vers la catastrophe, où personne n'en tirerait bénéfice !
La Concorde reléguée dans les oubliettes, tôt ou tard tous vous en paieraient les d'évidentes de votre obstination, comme gouvernement, partis politiques, et même la présidence de la République.
'?A NE SAURAIT TARDER messieurs !
Ghanou
Dommage
a posté le 24-05-2022 à 11:35
C'est vraiment dommage. Dommage pour l'UGTT, car cela prouve un manque de patriotisme et d'intégrité. Ce qui est étranger à notre chère Union historique.
takilas
Ugtt de cirque et des connivences avec nahdha.
a posté le 23-05-2022 à 22:51
Cette organisation était appelée "union générale des travailleurs tunisiens " pour la fferencier des français du temps de a colonisation et qui avait comme rôle patriotique de défendre les travailleurs tunisiens, mais maintenant ce rôle na plus aucun sens sauf peut-être de défendre les tunisiens contre le coup d'?tat et le banditisme de nahdha (bandya) qui s'était permis de recruter anarchiquement les incultes dans la fonction publique à Tunis et que cela soit à Tunis la massacrée et la devenue surpeuplée suite à ces recrutements fantoches et fictifs
Bbaya
J'ai sous estimé Taboubi!
a posté le 23-05-2022 à 20:56
Hier je me disais que Taboubi va être manipuler par ks avec deux bonbons lors de son réception hier à carthage!

Ks se moque des hommes! Il croit que tout les tunisiens sont des marionnettes et des populistes /stupides

D'habitude j'ai beaucoup de réserve envers l'ugtt mais aujourd'hui ils n'ont pas trahi farhat hached le combattant des dictateurs
Retraite
Politiciens
a posté le 23-05-2022 à 18:56
Personne de nos politiciens ne veut du bien pour le pays et les Tunisiens
Rien que de voir les plateaux a la Tele et d ecouter les radios
Tous ne sont pas sur la meme longueur d onde
Il faut un General pour une periode determinre mettre de l ordre dans notre pays qui deraille
Tunisino
Pire
a posté le à 20:42
Il parlent des langages différents et ne sont certainement pas à la hauteur de ce qu'ils disent! Quant au général, on a déjà eu un, mais qui s'est conduit à un soulèvement.
The Mirror
Le peuple tranchera par référendum
a posté le 23-05-2022 à 18:21
Je n'arrive pas à comprendre, pourquoi l'UGTT parle à la fois du dialogue national et de la grève générale. Est-ce une menace adressée ouvertement à l'autorité suprême de l'Etat?

Monsieur le Président, je vous suggère ceci:

Le décret présidentiel régissant le dialogue est déjà au JORT. Crédibilité de l'Etat oblige, ce décret ne pourra être, ni révisé ni annulé. Que faire?
Les concernés par ce décret auront le choix:
- soit accepter l'invitation dans les conditions définies par le décret,
- soit décliner l'invitation.

Ceux qui cherchent à conditionner leur participation par des dictats, et ceux qui refusent, qu'ils restent chez eux. Le Président soumettra ses textes au peule, comme prévu le 25 juillet 2022, le peuple tranchera par référendum.
Ghazi
Bravo UGTT
a posté le 23-05-2022 à 17:59
Il n'a jamais été élu pour rétablir la dictature. Le peuple s'est fait avoir par un vendeur de voiture d'occasion.
Forza
L'UGTT est consciente des menaces
a posté le 23-05-2022 à 17:44
L'UGTT sait bien que le débat de Saied est une mascarade et il sait qu'il sera la cible prochaine des putschs de Saied. Ce dernier va essayer de mettre une marionnette à la tête de l'UGTT comme il essaye de faire avec l'UTAP.

On peut critiquer l'UGTT mais ici l'organisation se bat pour son indépendance.
Tunisino
Des bons signes
a posté le 23-05-2022 à 17:35
1. Saied s'est totalement isolé de l'extérieur, il est politiquement seul, il a écarté tout le monde, ses ennemis et ses amis. Il continuera maintenant à s'isoler de l'intérieur, en écartant tout son entourage, pour finir exécutoirement seul. Il s'est tourné contre lui même puisqu'il est utopique et autiste. Il semble que les machiavéliques ont prévu ce scenario où Saied finira par s'autodétruire naturellement, ainsi ils ont laisser le temps au temps.
2. Les ennemis et les amis de Saied sont unanimement contre sa démarche où il veut imposer sa vision politique. Ils ne sont pas contre la vision elle-même, mais pour participer au pouvoir. Les ennemies et les amis de Saied se moquent pleinement des tunisiens et de la Tunisie, mais leur réaction animale ne permet que freiner le projet malade de Saied.
3. La démarche de Saied n'a pas touché uniquement les simples citoyens, comme étaient les cas de 1987 et 2011, mais elle a impacté largement les hommes d'affaires, qui sont capable d'initier un soulèvement à tout moment.

Ces bons signes disent que la fin du cauchemar Saied est proche, mais qu'elle seraient les alternatives? Un soulèvement conduira au retour du traitre Ghannouchi comme président, ainsi au retour du régime opportuniste et corrompu de l'avant 25/07, alors qu'un coup d'Etat mettra Saied en confinement psychiatrique, et donnera la relève à ses soutiens irresponsables et anarchistes! Le problème des politiciens de l'après 2011, et de ceux qui se présentent comme bienfaiteurs, savants, sages, ou sauveurs, est qu'ils ne sont pas assez patriotes pour comprendre que le volet développement doit avoir la même priorité que le volet politique sinon tout le monde souffrira.
ATT
L' UGTT est-elle à jour ?
a posté le 23-05-2022 à 16:45
Depuis déjà 1980, les syndicats ont cessé d'agir en temps opportun, et au plus tard depuis que les dirigeants syndicaux se sont mis au lit avec les employeurs (financièrement aussi), beaucoup de choses ont depuis longtemps cessé d'être claires.
La liste des fautes est longue, car les discours des dernieres dizaine d´années, souvent infructueux, n'ont plus une grande importance.

Breff: Les syndicats ne font pas leur travail depuis des décennies.
Des défis auxquels nous sommes confrontés (industrie numérique 4.0, problèmes d'endettement, pauvreté des personnes âgées, système d'assurance maladie à 4 classes, et sans parler de l'écart entre riches et pauvres qui se creuse d´avantage, environnement / climat, corona... etc.)
Les syndicats sont des dinosaures d'antan. Et finiront ainsi.
A juste titre.
Il est incontestable que les syndicats ont le droit de se protéger contre la propriété capitaliste des esclaves. Et si l'un ou l'autre syndicaliste prend le mauvais ton n'a pas d'importance. Cela devient problématique lorsque les syndicats empêchent la restructuration des entreprises en difficulté par des principes équestres. Je prends l´example actuellement de l'administration, Tunis Air ou port de Radès en Tunisie. Ceux-ci sont massivement endommagés par l'UGTT. Pour éviter des dommages importants, des emplois doivent être supprimés. Et, cela n'est pas possible en raison des indemnités de départ.
VR
Merci à H. Bourguiba et Ben Ali..
a posté le 23-05-2022 à 16:35
Ils ont bien compris, combien néfastes ces bouchers de l´UGTT et ils les ont maîtrisés et massacrés pour protéger l'économie.

Maintenant il nous reste que la poltique de casser les os..
ERNST
Abolir l´UGTT!
a posté le 23-05-2022 à 16:33
Si notre émir KS (sws) y parvient, je deviendrai le premier soldat fanatique et kamikaze aveugle de ce forum à se battre pour lui et ses projets !
jilani
Le contraire serait surprenant
a posté le 23-05-2022 à 15:31
Cette organisation fait parie de la crise qu'a vécu le pays depuis 2011, elle est pire que les islamistes, elle peut tout bloquer avec ses structures régionales et mafieuses ....
Petit x
La grande bagarre est lancée entre le clan du populiste Robocop et les rois de la fainéantise de l'UGTT...
a posté le 23-05-2022 à 15:11
Inutile de miser le moindre sou sur l'un ou l'autre clan de ces guignols en présence et encore moins, d'ailleurs, sur le troisième clan des Khouanjias & co. qui sont en embuscade et ce, pour espérer faire sortir la Tunisie du fond du trou.

Donc, peu importe celui qui aura le dernier mot dans ces bagarres d'entre incompétents, ignares et autres corrompus, mais ce dont on est certain c'est que le perdant est connu d'avance je veux dire la Tunisie.
Fares
Entre temps
a posté le à 22:54
Le peuple ne fait que regarder le spectacle. Je parie que ce peuple ne se déplacera pas le 25 juillet pour voter à ce référendum. J'espère que Saïed aura un minimum d'honnêteté et qu'il démissionnera après l'échec de son référendum. '?a se passe comme ça dans les pays démocratiques.
Bensa
Médaille
a posté le 23-05-2022 à 15:10
Taboubi veut être sûr d'avoir un prix Nobel comme son précédent
Sinon il ne participe pas
Il veut une médaille pour CV
La Tunisie il s'en fou
Fares
Que du temps perdu
a posté le 23-05-2022 à 15:10
Les politicards de bilad Ettraranni ont passé des mois à discuter les modalités d'un dialogue, ça promet.

Aux opportunistes de L'UGTT, si vous n'avez aucun patriotisme et Saïed ne vous jettera aucun os.
Bbaya
Bravooo c'est historique et à votre honneur!
a posté le 23-05-2022 à 14:55
C'est courageux face à un projet de dictature
Acha
Très Stupide
a posté le 23-05-2022 à 14:43
Cette décision est un cadeau pour les "Khouanjias" et les Américains . Quelle idiotie ! Souvenez bien des mots du grand Yasser Arafat, "lorsque les américains et ses alliés sont avec une position, prenez la diamétralement opposée , si non vous faites fausse route" .
Agatacriztiz
Les "coups d'éclats" ne mènent généralement à rien de concret.
a posté le 23-05-2022 à 14:43
Avec les tensions et ambitions internes qui secouent la centrale syndicale, il ne sera pas difficile de la disloquer, ça a été fait avec la chambre des députés, pour les magistrats, c'est pratiquement chose faite à l'UTAP, prochainement sans doute au niveau de l'ordre des avocats et L'UGTT risque prochainement la partition ou pire son remplacement par une autre centrale syndicale si elle s'engage dans un bras de fer aussi hasardeux et risqué dans son timing contre une autorité qui bénéficie, elle, d'un fort soutien populaire.
Il y a beaucoup de reproches que les tunisiens pourraient faire au syndicat comme ils l'ont fait aux partis politiques qui sont en voie de disparition aujourd'hui, que cela plaise ou non, il est facile de constater que l'effacement de ces derniers est de plus en plus évident.
Bizertin
Ugtt doit
a posté le 23-05-2022 à 14:31
corriger son vue définitivement et rapidement .Rejeter le push car Y'en a marre de jouer sur les mots , le ,non retour avant 25 juillet signifie tous simplement la non reconnaissance de la révolution , de la démocratie, des droits de l'homme.. ...
ce n'est pas difficile de comprendre l'article 80 de la constitution
pour trancher que c'est un putsch.
Abir
On le veut kelmet watanyene
a posté le 23-05-2022 à 14:30
Bravo au GUTT , Bravo au PDL ! La TUNISIE a besoin de vous et urgent !
Mcmanaman
Game Over
a posté le 23-05-2022 à 14:26
Game Over pour KS, les dés sont jetés

Sa destitution n'est plus qu'une question de temps maintenant....

C'est le résultat de l'entêtement de ce président qui se croyait au dessus de tout le monde

Ni nahdha ni KS...... On mérite largement quelque chose de mieux pour ce bon peuple et pays !!
walii eddine
soins urgents
a posté le 23-05-2022 à 14:19
Il faut appeler d'urgence un spécialiste des soins pour autistes auprès de K. Saïed
Lenet
On s'en bat le goliwog
a posté le 23-05-2022 à 14:16
L'ugtt ne représente que son ombre ..les tunisiens savent que c'est une association de malfaiteurs qui a causé trop de dégâts depuis 10ans..
Donc l'avis de taboubi on s'en.bat le goliwog.
Tn
Il lui reste ses cons, et pleutres....
a posté le 23-05-2022 à 14:00
Mieux vaut tard que jamais....
nazou de la chameliere
YYYYEEEEHHHHAAAA
a posté le 23-05-2022 à 13:15
Bravo !!!
Nessta3rreff bikoum !!!!