alexametrics
dimanche 29 janvier 2023
Heure de Tunis : 14:16
Dernières news
L’Ordre des avocats appelle au retrait du projet de loi de Finances 2023
02/12/2022 | 21:24
1 min
L’Ordre des avocats appelle au retrait du projet de loi de Finances 2023

L’Ordre national des avocats tunisiens (Onat) a publié, dans la soirée de vendredi 2 décembre 2022, un communiqué signifiant un rejet total du projet de loi de Finances 2023. 


Notant que le PLF 2023 contient un ensemble d’engagements que le gouvernement a pris envers le Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de l'accord préliminaire sans consulter les autorités économiques et les parties sociales, l’Onat a assimilé la démarche du gouvernement Bouden aux mêmes choix politiques précédents rejetés par le peuple tunisien. 

Il a mis en garde contre les répercussions sociales des politiques du gouvernement basées sur davantage de pression fiscale sur les citoyens, les petits commerçants et les professions libérales, exprimant son opposition à la levée des compensations et une cession improvisée des entreprises publiques. 

 

Dans ce même contexte, l’Onat a souligné son rejet catégorique de l'augmentation de la TVA pour les professions libérales qui passe de 13 à 19% précisant que cela ne fera qu’alourdir les dépenses des justiciables en plus de l’atteinte au droit d’accès à la justice et au principe de l’égalité. 

L’Ordre des avocats a, par ailleurs, appelé le président de la République à rejeter la version actuelle du projet de loi de Finances préparé unilatéralement par le gouvernement et à la réviser pour qu’il s’aligne avec les aspirations du peuple à une vie décente, en incluant notamment des mesures incitatives et en annulant celles qui touchent au pouvoir d'achat des citoyens et alourdissent de charges fiscales. 

N.J.

 

 

02/12/2022 | 21:24
1 min
Suivez-nous
Commentaires
The Mirror
L'ordre des avocats appelle au retrait de la Russie des territoires ukrainiens
a posté le 03-12-2022 à 10:51
Finance et avocats, même mon coiffeur sait que cela ne marche ensemble.

Question: Pourquoi donc ces défenseurs du crime se ridiculisent-ils à ce point?
Réponse: pour quelques dollars de plus.

Il y a un golden rule dans notre pays qui dit ceci:

Derrière chaque connerie de l'opposition à Said, il y a le pognon de Ghannouchi.
Alors, ceci explique cela.

Houcine
Arguments d'hypocrites.
a posté le 03-12-2022 à 10:03
Le seul motif, parmi ceux mis en avant, est fiscal.
Cette corporation tire avantages de sa position professionnelle et représente une part des couches sociales de nantis.
Fiscalement, je doute fort de la loyauté des avocats compte tenu de ce que j'en ai vu.
Il existe des tarifs légaux de leurs prestations, mais ils ne les respectent pas.
Et puisque la justice n'est pas ou jamais pressée d'arbitrer dans les affaires, il n'est pas rare de voir l'avocat demander une rallonge, quand ce n'est pas lui qui est à l'origine des renvois d'audience pour soutirer encore plus d'argent au client.
Dernière remarque, il est de notoriété publique qu'ils ne délivrent pas de facture en bonne et dûe forme, et quand on en réclame c'est à ses risques de voir saboté votre dossier.
Des preuves, j'en ai et venant de deux avocats.
Enfin, dans les recherches préliminaires, j'ai contacté un certain nombre d'avocats qui, tous sans exception, exigent l'équivalent du double du montant tarifaire.
Conclusion personnelle:
1/ Application de tarifs illégaux, sous des prétextes divers.....
2/ Dès lors qu'il n'y a pas de facturation transparente, c'est la porte ouverte pour dissimuler tout ou partie au fisc.
Dissimulation et délinquance, car qui ne paie pas ses impôts vole le fisc.
Vol de TVA, y compris.
C'est la triste réalité.
J'epzrgne au lecteur toutes les tracasseries et procédures dilatoires qui font du plaignant l'obligé fort dépendant d'un auxiliaire de justice... pas juste.

Mustapha
Av
a posté le à 10:53
La tva sera supporter par le contribuable , le projet de loi ne comporte aucune vision économique mais une simple collecte de fonds fiscal
Greg
RIDICULE ,IGNOBLE
a posté le 03-12-2022 à 00:54
Quelle arrogance, quelle médiocrité, quelle mascarade. Un klouf et une ingérence idiote. Mesquina Tunis.
URMAX
... c'est la derniere ...
a posté le 02-12-2022 à 21:56
... les avocats ... s'occupent des Lois de Finances, purée ...
Bientot, nous verrons les financiers s'occuper de la législation ...
Mella slata mechouia ... !
Mustapha
Avocat
a posté le à 10:56
Quand tu auras un redressement fiscal tu seras obligée de passer par un avocat pour faire opposition de l'arrêté de taxation d'office, alors l'avocat est un fiscaliste pauvre tunisien