alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 14:04
Dernières news
Liste des limogeages effectués par Kaïs Saïed depuis le 25-Juillet
21/07/2023 | 11:56 , mis à jour à 12:15
8 min
Liste des limogeages effectués par Kaïs Saïed depuis le 25-Juillet

 

À défaut d’efficacité, et pour ne pas être comptable de l’échec, le président de la République procède aux limogeages de directeurs et de ministres. Pour ces dix premiers mois de 2023, il est passé à la vitesse supérieure puisqu’il a limogé une bonne trentaine de dirigeants, dont neuf ministres qu’il a lui-même nommés, contre quinze en 2022. 

Revue de ces hauts responsables de l’État limogés directement ou indirectement par Kaïs Saïed depuis son putsch du 25 juillet 2021.


2024

79/Kamel Feki, ministre de l'Intérieur, limogé le 25 mai

78/Malek Ezzahi, ministre des Affaires sociales, limogé le 25 mai

77/ Chokri Chelbi, directeur régional de la Jeunesse et des Sports de Ben Arous, limogé le 10 mai

76/ Mourad Hambli, directeur général de l’Agence nationale antidopage, limogé le 10 mai

75/ Mohamed Ali Boughdiri, ministre de l'Éducation nationale, limogé le 1er avril 2024.

74/ Zouhaier Ben Abdallah, procureur de la République près du tribunal de première instance de Tunis, du pôle judiciaire de lutte antiterroriste et du pôle judiciaire économique et financier, relevé de ses fonctions le 27 mars 2024. 

73/ Abdelfattah Chakchouk, gouverneur de Mahdia, limogé le 13 mars 2024.

72/ Mondher Sik Ali, gouverneur de Monastir, limogé le 13 mars 2024.

71/ Rabie El Majidi, ministre du Transport, limogé le 12 mars 2024.

70/ Hayet Guettat Guermazi, ministre des Affaires culturelles, limogée le 12 mars 2024.

69/ Najet Omrani Jaouadi, directrice générale de la Douane au ministère des Finances, limogée le 7 février 2024.

 

2023

68/ Samir Saïed, ministre de  l'Économie et de la Planification, limogé le 17 octobre 2023.

67/ Hichem Anane, PDG de la Société tunisienne d’électricité et de gaz (Steg), limogé le 22 septembre 2023.

66/ Moez Aouini, directeur général de la sûreté publique à la direction générale de la sûreté nationale au ministère de l’Intérieur, limogé le 7 septembre 2023.

65/ Moncef Mattoussi, PDG de la Sotugat (société tunisienne du gazoduc transtunisien) et de la Sergaz (société de service du gazoduc transtunisien), limogé le 1er septembre 2023.

64/ Mohamed Ali Jendoubi, président directeur général de l’Office des terres domaniales, limogé le 25 août 2023.

63/  Mohamed Bourguiba, gouverneur de Kairouan, limogé le 22 août 2023.

62/ Béchir Kthiri, PDG de l’Office des céréales, limogé le 14 août 2023.

61/ Nizar Slimane, directeur général de l'Office national du tourisme tunisien, limogé le 12 août 2023.

60/ Najla Bouden, cheffe du gouvernement, dont le limogeage a été annoncé par un communiqué laconique publié le 1er août 2023 à 23h42.

59/ Mosbah Helali, PDG de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux, limogé le 20 juillet 2023.

58/ Fatma Yaâcoubi, membre de la commission de conciliation pénale limogée le 7 juillet 2023. Il l’a lui-même nommée le 11 novembre 2022. Elle n’a pas été remplacée depuis.

57/ Neila Nouira Gonji, ministre de l’Industrie, des Mines et de l'Énergie. Il l’a lui-même nommée le 11 octobre 2021. Elle n’a pas été remplacée depuis.

56/ Imed Zammit, PDG de la Compagnie Tunisienne de Navigation, limogé le 3 avril 2023.

55/ Anis Kamoun, PDG de la Société tunisienne d'acconage et de manutention, limogé le 3 avril 2023.

54/ Mosbeh Kardamin, gouverneur de Gabès, limogé le 30 mars 2023. Il l’a lui-même nommé le 6 juin 2022. Il n’a pas été remplacé depuis.

53/ Makram Ben Mna, président de la Commission nationale de conciliation pénale, limogé le 21 mars 2023. Il l’a lui-même nommé le 11 novembre 2022. Il n’a pas été remplacé depuis.

52/ Taoufik Charfeddine, ministre de l’Intérieur, limogé le 17 mars 2023. Il l’a lui-même nommé le 11 octobre 2021.

51/ Mondher Lakhal, directeur général de la BNA Bank, limogé le 9 mars 2023.

50/ Ihsen Sbabti, attaché à la présidence de la République, limogé le 7 mars 2023. Il l’a lui-même nommé le 27 avril 2020. Il n’a pas été remplacé depuis.

49/ Amel Hachana, directrice générale de l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle, limogée le 22 février 2023.

48/ Nasreddine Nsibi, ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi, limogé le 22 février 2023. Il l’a lui-même nommé le 11 octobre 2021. Il n’a pas été remplacé depuis.

47/ Raja Ben Slama, directrice de la Bibliothèque nationale tunisienne, limogée le 20 février 2023.

46/ Othman Jerandi, ministre des Affaires étrangères, limogé le 7 février 2023. Il l’a lui-même nommé le 11 octobre 2021.

45/ Le directeur général de la garde des frontières et des cadres sécuritaires à Zarzis, limogé le 1er février 2023 suite à une visite inopinée du président de la République.

44/ Fethi Sellaouti, ministre de l’Éducation, limogé le 30 janvier 2023. Il l’a lui-même nommé le 11 octobre 2021.

43/ Mahmoud Elyes Hamza, ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, limogé le 30 janvier 2023. Il l’a lui-même nommé le 11 octobre 2021.

42/ Fadhila Rabhi, ministre du Commerce, limogée le 6 janvier 2023. Il l’a lui-même nommée le 11 octobre 2021.

41/  Fakher Fakhfakh, gouverneur de Sfax, limogé le 6 janvier 2023. Il l’a lui-même nommé le 6 juin 2022. Il n’a pas été remplacé depuis.

40/ Béchir Irmani président-directeur général de la Pharmacie centrale de Tunisie, limogé le 5 janvier 2023.

 

2022

39/ Kamel Ben Amara, maire de Bizerte, limogé le 1er décembre 2022, bien qu’il soit élu. Son limogeage a été considéré comme illégal par plusieurs analystes.

38/ Mokhtar Nefzi, gouverneur du Kef, limogé le 30 octobre 2022. Il n’a pas été remplacé depuis.

37/ Borni Salhi, directeur général de l'Agence tunisienne de la coopération technique, limogé par décret présidentiel le 10 octobre 2022.

36/ Abdelbasset Ghanmi, directeur général de l'Agence de promotion de l'investissement extérieur, limogé par décret présidentiel le 5 octobre 2022.

35/ Moez Melli, gouverneur de Béja, limogé le 30 août 2022. Il n’a pas été remplacé depuis.

34/ Abdelwaheb Khammassi, PDG de l’Entreprise tunisienne d'activités pétrolières, limogé le 26 août 2022.

33/ Hedi Agrebi Jaouadi, DG de l'institut national de météorologie, limogé par décret présidentiel le 12 juillet 2022.

32/ Moez Salem, PDG de la société des transports de Tunis, limogé par décret présidentiel le 8 juillet 2022.

31/ Faten Ouerghi, PDG de la Société générale tunisienne des marchés de gros, limogée par décret présidentiel le 15 avril 2022.

30/ Raja Trabelsi, gouverneure de Sousse, limogée le 29 mars 2022.

29/ Faouzi Mrad, gouverneur de Sfax, limogé le 29 mars 2022. Il l’a lui-même nommé le 27 novembre 2021. Le poste est aujourd’hui vacant, puisque son successeur Fakher Fakhfakh a été à son tour limogé quelques mois après sa nomination.

28/ Ali Marmouri, gouverneur de Jendouba, limogé le 17 mars 2022.

27/ Chokri Cheniti,  chargé de la gestion de la radio tunisienne, limogé le 14 février 2022. Il l’a lui-même nommé à ce poste le 29 septembre 2021.

26/ Nadya Akacha, cheffe du cabinet présidentiel, limogée le 24 janvier 2022. Il l’a lui-même nommée à ce poste le 28 janvier 2020. Elle n’a pas été remplacée depuis. Mme Akacha vit aujourd’hui en exil et est poursuivie pour plusieurs chefs d’inculpation, dans plusieurs affaires, dont celui de complot contre l’État. Des affaires montées de toutes pièces, d’après elle et plusieurs avocats.

25/ Abdessatar Ben Moussa, médiateur administratif, limogé le 18 janvier 2022. Il n’est toujours pas remplacé.

24/ Kamel Guizani, ambassadeur au Bahreïn et ancien haut cadre du ministre de l’Intérieur, limogé le 10 janvier 2022 par décret présidentiel. Il n’a pas été remplacé depuis.

 

2021

23/ Chedly Bouallègue, gouverneur de Tunis, limogé le 30 décembre 2021. Le poste est aujourd’hui vacant puisque son successeur Kamel Feki a été promu ministre de l’Intérieur en mars 2023 sans être remplacé.

22/ Mohamed Taher Arbaoui, consul de Tunisie à Paris, limogé par décret présidentiel le 5 décembre 2021.

21/ Adel Ben Abdallah, consul de Tunisie à Milan, limogé par décret présidentiel le 5 décembre 2021.

20/ Nabil Smida, PDG de la Société nationale de distribution des pétroles, limogé par décret présidentiel le 29 novembre 2021.

19/ Mohamed Sedki Bouaoun, gouverneur de Sidi Bouzid, limogé par décret présidentiel le 25 novembre 2021.

18/ Moncef Chelaghmia, gouverneur de Kebili, limogé par décret présidentiel le 25 novembre 2021.

17/ Sami El Ghabi, gouverneur de Gafsa, limogé le 21 octobre 2021.

16/ Mongi Thameur, gouverneur de Gabes, limogé le 7 octobre 2021.

15/ Moez  Ouertani, conseiller principal auprès du président de  la République chargé des relations avec les instances constitutionnelles et la société civile, limogé le 29 septembre 2021.

14/ Maher Ben Rayana, conseiller principal auprès du président de la République chargé des dossiers sociaux, limogé le 29 septembre 2021.

13/ Sihem Ayadi, ministre de la Jeunesse, du Sport et de l'Intégration professionnelle par intérim, limogée le 13 septembre 2021.

12/ Ali Saïed, gouverneur de Ben Arous, limogé le 20 août 2021.

11/ Akram Sebri, gouverneur de Monastir, limogé le 5 août 2021.

10/ Habib Chaouat, gouverneur de Médenine, limogé le 5 août 2021.

9/ Salah Mtiraoui, gouverneur de Zaghouan, limogé le 5 août 2021.

8/ Anis Oueslati, gouverneur de Sfax, limogé le 3 août 2021.

7/ Mohamed Fadhel Kraiem, ministre des Technologies de la communication, limogé le 2 août 2021.

6/ Ali Kooli, ministre des Finances, limogé le 2 août 2021.

5/ Lassaad Dahech, PDG de la Télévision nationale, limogé le 28 juillet 2021.

4/ Abderrazek Kilani, président du Comité général des martyrs et blessés de la révolution et des actes terroristes, limogé le 27 juillet 2021.

3/ Hasna Ben Slimane, ministre de la Justice, limogée le 25 juillet 2021.

2/ Ibrahim Bartagi, ministre de la Défense, limogé le 25 juillet 2021.

1/ Hichem Mechichi, Chef du gouvernement, limogé le 25 juillet 2021 dans des circonstances obscures et contraires à la Constitution en vigueur à l’époque.

 

D’après le décompte réalisé par Business News, Kaïs Saïed a procédé au limogeage de 29 dirigeants en 2023 dont neuf ministres qu’il a lui-même nommé.

En 2022, il n’a limogé « que » quinze dirigeants et aucun ministre si l’on excepte sa cheffe de cabinet Nadya Akacha.

À noter que cette liste n’est pas exhaustive et ne comprend que ceux et celles que Kaïs Saïed a limogés par décret présidentiel ou a ordonné leur limogeage pour des raisons suspectées d’être politiques.

À cette liste, on peut rajouter les 57 magistrats limogés le 2 juin 2022, la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature (élu), la dissolution du Parlement (élu), la dissolution des conseils municipaux (élus), le gel des activités de l’Instance nationale de lutte contre la corruption (ce qui a engendré le renvoi de son personnel) et les centaines de limogeages dans les ministères, notamment ceux de l’Intérieur et de la Justice.

Cette liste ne comprend pas les mouvements ordinaires des ambassadeurs et des PDG. 

 

Raouf Ben Hédi

21/07/2023 | 11:56 , mis à jour à 12:15
8 min
Suivez-nous
Commentaires
Foued
Les limogeages mérites.
a posté le 27-05-2024 à 16:31
C est normal de Limoges les incapables et le irresponsables et les maguoeurs et les non patriotes..
Mohamed
Il ne sait pas ce qu'il veut lui même
a posté le 27-05-2024 à 14:09
C'est grave, très grave même. Et nous en spectateurs on regarde sans bouger.
Jusqu'à quand ?
Fares
Le centième sera le bon
a posté le 26-05-2024 à 22:11
J'espère que le centième limogeage sur cette liste sera le bon et contrairement aux autres celui là sera décidé par les jeunes tunisiennes et tunisiens.
EL OUAFFY Y
Limogé sans motif concret apprivoisé par le peuple
a posté le 26-05-2024 à 16:08
Qu est ce que cette liste de limogeage c est beaucoup des cadres supérieurs ont été limogé par mes respects ce limogeage est du peut être quand il a été en Iran il rêvé de Limam Khoumany qui lui ordonné de procéder à cet mouvement portant un nombre important des hommes de savoir faire me semble que ces limogés ont été favorables pour la deuxième mandats de notre président malgré que le président été a la disposition de peuple la preuve la vie sociale est supportable et surtout en matière des produits de consommations première nécessité .
chouk
Et les douaniers !!!
a posté le 26-05-2024 à 14:16
Aprés la Directrice Générale de la Douane, faites le nettoyage de la majorité des douaniers de la Goulette qui sans scrupule vous volent entre 50 et 100'?' par passager, l'argent est demandé par les manutentionnaires puis remis aux douaniers en toute impunité. Il est temps de faire du nettoyages dans cette institution. Après il ne faut s'étonner des biens immobiliers que possèdent ses escrocs. Que fait le FISC !!!
EL OUAFFY Y
Ou est la preuve ?
a posté le à 16:11
Ce n' est pas bon d accusez certain sans preuve on peut te poursuivre en justice je conseille de demandez L excuse avant qu il sera trop tard mon ami Pietro on l écrivant avec ta plume n' est ce pas ami ?
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
il faut nettoyer et désinfecter en même temps
a posté le 26-05-2024 à 12:35
Mr Kaïs Saïed vous avez raison , il faut nettoyer et désinfecter le pays des traîtres et des islamistes qui ont affamés le peuple tunisien, ils ont fermé les yeux sur la corruption pour que le peuple tunisien ne retourne pas contre les gouvernants, il y'a encore énormément des traîtres tunisiens et tunisiennes
Tounsi Tounsi
Quel putsch ?
a posté le 26-05-2024 à 12:10
Ces limogeages démontrent que la médiocrité s'est installée pendant trop longtemps. Des incapables mis en place et soutenus par d'autres copains incompétents pour maintenir un système obsolète et injuste.

Y en a qui n'ont que trop profité de l'anarchie et des intrigues de pouvoir entre 2011 et 2021 pour se hisser à des responsabilités alors qu'ils n'en ont ni les compétences ni la stature. C'est valable à tous les niveaux, pas que les grands chefs.

Le travail est long mais il finira par payer. Que les gens fassent leur travail et tout rentrera dans l'ordre.
Hager
Putsch!!! Loool
a posté le 11-05-2024 à 22:43
Y a que vous BN qui croyez à un sois disant putsch
Said 2024
MOKNI
Limogeage
a posté le 11-05-2024 à 17:44
Mais pour quel(s) motif(s) ?
Tounsi Tounsi
Incompétents
a posté le à 12:25
Plus précisément : inaptitude à l'emploi.

Beaucoup de faux diplômés, de CV bidonnés et de promotions professionnelles non méritées durant la décennie 2010.
Juan
reste t il des places en prison
a posté le 11-05-2024 à 17:11
en suisse, les prisons sont pleines , en majorité par des harragas.
ils ont du y ajouter des containers dans la cour.
voilà une idée pour le despote.
Morjane
Quelques oublis
a posté le 11-05-2024 à 16:52
Vous avez oublié Khemais Jihnaoui parmi les premiers tout simplement parce qu'il était représentant en Israël aun moment ( à la demande des, autorités palestiniennes). Puis quelques temps plus tard KS avait décidé la nomination de son....remplaçant au poste d'ambassadeur. Sans oublier les prisonniers qui sont aussi nombreux en attendant la construction des étages à Mornaguia
Citoyen_H
C'EST LE ROLE ESSENTIELLE D'UNE LESSIVEUSE
a posté le 02-04-2024 à 17:28
Générer du propre, telle est sa seule et unique mission.
Une désinfection totale du pays est une mission indispensable, vu l'état chaotique hérité des gardiens d'étables et d'écuries qui gérèrent la NATION, aussitôt le coup d'Etat de 2011, consommé.
Les brouettistes bagla-liha, conscients de leur nullité et de leur ignorance sans fond, brisèrent systématiquement toutes les compétences qui pouvaient leur faire de l'ombre, afin de pérenniser au pouvoir et éliminer toute concurrence potentielle.
Tout comme les Israéliens qui accusent systématiquement d'antisémitisme, tout ce qui ne va pas dans leur sens, les chléyék de la troika et leurs hordes de vendus, d'imposteurs, de rkhass, de ripoux et de traitres, traitent de RCDistes, toute menace directe à leur hégémonie.
A l'insu des prédispositions des cartels post-2011 ayant scellé le pouvoir à leur bon vouloir, Kaissoune, notre intègre et patriote président, sans peur ni reproche, péta un câble, un certain mois de juillet béni.
Il frotta sans ménagement du félfil barla3bide dans le fion des meutes de canailles et de renégats, qui transformèrent notre pays en une gigantesque cour des miracles.
On ne peut bâtir un futur serein sur un terrain meuble et sclérosé.
Compétence, rigueur et intégrité, devraient être, la nouvelle devise de la NATION.
C'est ce à quoi, Kaissoune le ghoul, s'évertue à réaliser !!!!!!!
Aller, HOP, à la trappe, l'incompétence, la négligence et l'ignorance.


le financier
c est lui qui les a nommés donc il est aussi incompetent qu eux
a posté le à 23:19
c est lui qui les a nommés donc il est aussi incompetent qu eux
Tounsi Tounsi
@Le financier
a posté le à 12:16
Quel raccourci ! Cela veut dire que c'est la faite du patron ou du DRH si une entreprise recrute quelqu'un d'incompétent ? Jamais de la faute des imposteurs qui s'inventent des compétences qu'ils n'ont pas ?
Hager
Loool
a posté le 02-04-2024 à 00:27
Pustch, loooool
Said 2024
Nephentes
Wooouh 75 Gé-nial .
a posté le 01-04-2024 à 23:31
Woh P....Tain ce qu'elle est bonne ils appellnte ca Hichchit romhan ici

ca veut dire si j'ai bien compris Herbe du Ramadan

je sais pas ce qu'il y dedans mais P...Tain c'est de la dynamite

75 woaou au suivant

Ca plane pour moi ca plane pour moi
Wam bam
Mon chat, splatch, gît sur mon lit
A bouffé sa langue en buvant dans mon whisky
Quant à moi, peu dormi, vidé, brimé
J'ai dû dormir dans la gouttière
Où j'ai eu un flash
Ouh, ouh, ouh, ouh
En quatre couleurs
Allez hop
Un matin, une louloute est venue chez moi
Poupée de cellophane, cheveux chinois
Un sparadrap, une gueule de bois
A bu ma bière dans un grand verre
En caoutchouc
Ouh, ouh, ouh, ouh
Comme un indien dans son igloo
'?a plane pour moi
'?a plane pour moi
'?a plane pour moi, moi, moi, moi, moi
'?a plane pour moi
Ouh, ouh, ouh,
'?a plane pour moi
Ouh, ouh, ouh, ouh
'?a plane pour moi
Allez hop
T'occupe, t'inquiète
Touche pas ma planète
It's not today
Que le ciel me tombera sur la tête
Et que l'alcool me manquera
Ouh, ouh, ouh, ouh
'?a plane pour moi
Allez hop
Ma nana s'est tirée, s'est barrée
Enfin c'est marre, a tout cassé
L'évier, le bar, me laissant seul
Comme un grand connard
Ouh, ouh, ouh, ouh
Le pied dans le plat
'?a plane pour moi
'?a plane pour moi
'?a plane pour moi, moi, moi, moi, moi
'?a plane pour moi
Ouh, ouh, ouh, ouh

'?a plane pour moi
'?a plane pour moi, moi, moi, moi, moi


Gg
Joli!
a posté le à 12:08
Le spleen doux de Nephentes, joli!
:-)
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 14-03-2024 à 22:59
Quand on voit le nombre de personnes limogés on se demande qui est vraiment le problème.... Si les musiciens d'un concerto sonne faux c'est toujours a cause du chef d'orchestre....
Tounsi Tounsi
Le chef d'orchestre fait avec ce qu'il a
a posté le à 12:13
KS a fait avec les soi-disant compétences présentes. Ces dernières n'étaient que des imposteurs incapables ayant profité du chaos pour grimper dans la hiérarchie sans aucune légitimité professionnelle.
Mahdaoui
Limogeage
a posté le 14-03-2024 à 17:13
Tu oses parler de putsch pour un président élu par plus de 72% de la population et qui t'a sauvé les fesses
Par ailleurs, mettre fin aux fonctions d'un commis de l'état ça ne s'appelle pas un limogeage et il est notoire que ce sont toujours des sièges éjectables qui correspondent aux résultats obtenus et aux objectifs à atteindre
Laisse tomber
Nephentes
Enfin une prouesse technologique
a posté le 13-03-2024 à 15:46
Waouh
71 bc un super carton
Alors c'est qui le patron
MOKADMI
Commentaires
a posté le 19-10-2023 à 16:19
Ces changements sont nécessaires et rentrent dans le cadre de la recherche de l'amélioration continue
Il cherche à mettre l'homme qu'il faut à la place qu'il faut et cette opération n'est facile à réaliser
Elle nécessite du temps et des compétences nationales
Famous Corona
Prise de position douteuse !!!?
a posté le 18-10-2023 à 09:54
@ BN, En tant que média sensé diffuser l'information, vous avez démontré votre incapacité à la neutralité et de ce fait prouvé que vous gérez un agenda politique! Nous saurons un jour quels intérêts vous défendez, ainsi que la source de votre motivation! Censurez mon commentaire et je le partagerai sur FB!!!
Bouba
Encore une fois
a posté le 18-10-2023 à 09:27
C'est la seule chose qui vous préoccupe au milieu d'informations plus impirtantes, BN n*a accouché d'aucun articke digne de ce nom pour defendre la cause palistinienne, rien absolument rien, encire une fois KS vous hante et ce que vous etes entrain de faire n'est que de la lâcheté, vous avez peur de froisser les dentiments de vos maîtres ocidentaux et sionistes
Houcine
Et si vous offriiez une liste comparative sur 'époque "bénie"?
a posté le 03-08-2023 à 11:00
Il est naturel, normal, que des ministres et des hauts fonctionnaires soient démis, et que l'action gouvernementale se poursuive selon les défis du moment.
Un ministre, un directeur qui ne remplissent pas leurs fonctions doivent être remplacés.
Rien que de normal.
Reste que ceux qui ont choisi de s'opposer, critiquer par principe, trouveront mauvaise, nullle , ou encore inappropriée, toutes les décisions. Par principe.
Nous avons assisté, de 2011 à la décision d'y mettre un terme le 25 juillet 2021, à un ballet de ministres, de délégués, de sous-ministres, du plus soumis, partisan, inculte ou inféodé, que la liste serait tellement longue jusqu'à décourager le meilleur comptable....
Cooptation, récupérations, achats, marchandages, coups bas et combines, étaient là réglé au point qu'on pouvait parler de système.
Ce n'étaient pas le chef d'Etat, ni le chef de gouvernement qui pouvaient choisir, encore moins décider qui nommer à tel poste, qui charger de telle fonction, mais Ennahdha qui faisait et défaisait les gouvernements, si assuré de ne rencontrer aucune opposition, ni frein, puisque presque tout le monde allait à la soupe.
'?crivant cela, je crois demeurer en-deçà de la réalité violente, triste et dictatoriale d'un parti, plutôt une mouvance qui avait tout capté, pour défigurer, conformer, régir, mettre au pas les hommes et le pays.
Cela est documenté.
Mais, on peut toujours tenter de reecrure l'Histoire.
La réalité est qu'existe une coalition d'intérêts, de gens très déterminés à ne rien céder de leurs privilèges, et pour ce faire même s'allier au diable ne les dérange point.
Pas même leur conscience, pour ceux qui en auraient.
Voilà pourquoi, même quand on ne partage pas les vues dans leur entièreté, on doit consentir à plaider en faveur de ceux qui gouvernent aujourd'hui.
Car, tout bien considéré, ils sont bien moins nuls et prédateurs que les vautours en cage.
takilas
Pourvu qu'on se débarrasse des nuls et médiocres nahdha nommés par la connivence de nahdha
a posté le 02-08-2023 à 23:25
Nahdha des criminels et escrocs.
Kallaba wa moujrmine.
Svr
RBH .....zéro crédibilité
a posté le 02-08-2023 à 22:14
Vous n'avez rien à foutre à part s'attaquer au président.
Oui il a limogé tous les incapables ,incompétents et les fainéants.
Tous ceux et celles qui traînent des pieds seront renvoyés...
riri
wow
a posté le à 11:38
il les a nommés lui même...les limoges lui même, pour des raisons connu que de lui même.

C'est bien, le président sait tout, fait tout, et vous applaudissez à tous.

Tout va bien alors. et tout cela finira bien oui oui.
elfribo
Mal intentionné
a posté le 02-08-2023 à 12:30
Par ses actions et ses limogeages intempestifs et indus, ce President ne veut pas qu'un fonctionnaire prenne racine, reussit dans sa mission et eclipse son etoile, peu brillante.
takilas
Le peuple tunisien ne veut plus de l'arnaque de nahdha
a posté le à 10:19
Moutou fatfitou kallabas wa moujrmine.
"Lan tantali "
Pauvres sudistes qui ont terni l'image du sud; de leur dire que coloniser Tunis est impossible car cette prestigieuse ville compte des gens libres et patriotes.
takilas
Tout cela était prévu ?!
a posté le 23-07-2023 à 16:50
Puisqu'il fallait réagir le plus tôt possible, à ce moment là, pour éloigner les catastrophiques, incompétents et malhonnetes nommés précédemment par les magiuilleurs nahdha.
"Du pain sur la planche".
crow85
bon vent
a posté le 23-07-2023 à 14:00
C pas grave..tous ont été incapables d'apporter une plus value et je suis sûr qu'ils ont profité du système (corruption, clientélisme.) A la poubelle. Il y en aura d'autres.
takilas
Tous des va-nu-pieds
a posté le 22-07-2023 à 21:25
Pourquoi tous ces inaptes et incapables ne cherchent ils pas de s'instruire, de se former et de se former honnêtement et dans la règle de l'art et puis et surtout de comprendre une fois pour toute qu'il n'y a pas seulement la capitale Tunis pour y vivre et s'installer.

ourwa
Entendez-vous Omar El-Khattab bouger dans sa tombe?
a posté le 22-07-2023 à 20:46
Pour être populiste, il faut tout simplemet un peuple, et un peuple ignorant, imbecile, incapable de réfléchir et de raisonner, surtout quand il analphabete...et de surcroit gangrène par une religion abjecte et liberticide; le peuple tunisien est tout ça a la fois et ce fut une aubaine pour KS, la seule chose qu'il a compris de la polique et de ses strategies. Cela va-t-il durer ? C'est peu probable, car, lent a la détente, toujours inapte a réfléchir et a analyser, il ne comprend les dangers pour lui concoctes par un régime absolutiste et prédateur que lorsqu'il realise qu'il est en plein dans la fournaise d'un régime totalitaire et c'est trop tard pour lui d'y remedier. Ce que vit actuellement la Tunisie est en qulque sorte ses " années de braise" , années de braise faisant suite a de précédentes années de braise, la fin du regne de Bourguiba, le régime mafieux de Ben ali, l'horreur ismo-fasciste sous nahdha et BCE...Si l'Humanite dans son ensemble descend du singe (lequel?), on est tente de penser que peuple tunisie, qui descend aussi du singe...mais précisément de l'espèce bien connue appelee " les paresseux"... Il parait que les intentions de vote pour KS , 77% en 2019, sont actuellement a moins de 65%... Encore un effort, peuple de Paresseux !
A4
@ourwa: ce constat date de 2013 !
a posté le à 12:50
LES CANARDS
Ecrit par A4 - Tunis, le 30 Septembre 2013

Quand soudain tourne le vent
Les canards sauvages s'envolent
Volent en vé le chef devant
En priant le dieu Eole
D'être avec les survivants
Après cette course folle
Contre marée, contre vent
Contre mer et ses atolls
Ils ne peuvent même en bavant
L'?il rivé sur la boussole
Que traîner le fainéant
Dont les ailes sont un peu molles
Qui plane péniblement
En pitoyable guignol

Quand soudain c'est la tempête
Nuages bas, sans lumière
Sans vol plané des mouettes
Où tous les chants doivent se taire
Quand se cachent même les roussettes
En remontant l'estuaire
Tous les vers et anguillettes
Filent à l'intérieur des terres
Quand cette foule inquiète
Fuit le déluge, sa galère
Elle se bloque à la goulette
Face aux gros maquereaux qui errent
Ne pensant qu'à faire la fête
Dans le lit de la rivière

Quand sonne l'heure du voyage
Et qu'il faut tout emporter
Faire très vite tous ses bagages
Prendre ses antiquités
Préparer un attelage
De quatre bêtes bien montées
Avec rênes et cordages
Pour grande vélocité
N'oubliez pas cet adage
Qui dit en toute clarté:
"On a beau crier de rage
Frapper fort et fouetter
C'est la bête sans courage
Qui impose ses ratés !"

Quand soudain sans crier gare
Nous vint la "révolution"
On s'est dit en vieux ringard
Elle est là la solution
Oubliant que c'est un art
Qui demande formation
Et que jamais les ignares
Ne pratiquent l'évolution
Regardons dans le miroir
Perdons vite nos illusions
Ce n'est pas avec ces tares
Qu'on franchit le Rubicon
En pataugeant dans le noir
A la vitesse des plus cons !!!
Naim
Quel bas niveau.
a posté le 22-07-2023 à 20:13
Un putsch implique des militaires. Un niveau intellectuel de caniveaux. Pauvre journalisme tunisien.
Cannibale
Il y avait quoi à l'extérieur du Parlement, le 25/07/2021 ?
a posté le à 12:19
Des danseuses en tutu rose ?
La bonne question est :
Il y avait quoi à l'intérieur de la cour des miracles avant le 25/07/2021 ?
a posté le à 16:48
Des prix Nobel de la compétence et de l'honnêteté ?
Lotfih
Effectivement
a posté le à 08:35
Quatre de ses sinistres sont des militaires, une première dans l'histoire contemporaine de la Tunisie ?
A4
@Lotfih
a posté le à 13:01
N'est-il pas normal que face à un trouillard, le badaud pousse chaque jour un peu plus loin ses pions ?

LE BADAUD ET LE TROUILLARD
Ecrit par A4 - Tunis, le 11 Juin 2023

Maître Trouillard dans son palais retranché
Grelottant de peur dans son triste isoloir
Sent que ses vieilles guiboles vont bientôt flancher
Et que sa tête ne produit que des cauchemars
Prit la décision, toutes alarmes déclenchées,
De déclarer la guerre à tous les bobards

Maître Badaud qui flânait là par hasard
Caressa soigneusement ses grosses moustaches
S'est dit tout content: "Ciel, ça sent le caviar !"
Et se mit à aiguiser couteaux et haches,
"A moi de jouer avec finesse et art
Pour envoûter à fond ce naïf potache !"

Et c'est ainsi que notre Maître Badaud
Echafauda plein de plans machiavéliques
Pour mettre désastres et malheurs sur le dos
De ceux qui ne font pas partie de sa clique
Et se dépêcha avec son commando
Pour tout rapporter aux bidasses et aux flics

Le surlendemain, en maître des offices
Notre Trouillard, de derrière ses barricades
Ordonna la soumission à ses caprices
Et lança Maître Badaud et ses brigades
Aux trousses du père, de la voisine et du fils
Dans tous les villages, patelins et bourgades

"Ce sont eux !", lui déclara le charlatan
En lui montrant les comploteurs arrêtés,
"Ils ont salé toutes les eaux des océans,
Ont supprimé la pluie hiver comme été
Et se préparent avec un pinceau géant
A peindre le ciel en gris désargenté !"

Envoûté par tant de bravoure et courage
Maître Trouillard reconnaissant et content
Se mit derrière le Badaud, dans son sillage
En lui promettant un éternel printemps
Caviar à gogo, cadeaux et avantages
Et s'il le désire, sa couronne de sultan !
Somon
Soula
a posté le 22-07-2023 à 19:36
Merci comme ça on a la liste de nahdha-chahed
Citoyen_H
@Bta 06:46 PARCE QUE, UN DE CEUX DONT LES NOMS SUIVENT?
a posté le 22-07-2023 à 19:34
Ferid khriji, j Ben M'barek, Abbou, Bouchléka , ANC, Hamma etc, aurait transformé le pays en un El Dorado !!!
Soyons sérieux.
Vous connaissez certainement le dicton qui dit : Une seule main ne peut applaudir.
KS marche en même temps, sur des oeufs et des clous.
Il a hérité de la faillite, de la misère, de la corruption fortement incrustée à tous les niveaux hiérarchiques de l'Etat et des entreprises publiques, du sabotage, de la traitrise et de tous les coups bas possibles et imaginables, fomentés par les enfoirés qui régnaient en maitres absolus, avant le 21 juillet béni.
C'est tout comme si on lui avait donné une voiture sans roues et sans moteur en lui imposant de gagner le rallye de Paris - Dakar.
La patience est une vertu.
Ca va venir bi koudréye illéh.
La lutte contre les tumeurs et les gangrènes infestant notre patrie est un travail d'une très grande ampleur.
Le seul atout qui pourrait éventuellement accélérer la lutte contre le chaos laissé par la maudite troika et consorts, serait le retour en force du patriotisme à l'échelle nationale.




SALIM
IL FAUT CREER UN CONSEIL SUPERIEUR DE L'INFORMATION A L'INSTAR DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE.
a posté le 22-07-2023 à 11:28
Qui doit veiller au respect de l'honneur des fonctions touchant aux domaines de l'information. Malheureusement plusieurs 'journalistes' et plusieurs membres du SNJT sont devenus des outils contre la patrie.
Svr
Et alors
a posté le 21-07-2023 à 23:19
Continuez Mr le président la purge le pays en a vraiment besoin.
Plus d'incompétents, d'opportunistes et d'incapables.
Le peuple vous soutient, la nano minorité ne représente rien Mr le président , bientôt ils seront lâchés par les puissances prédatrices qui les emploient...
Les traîtres n'ont aucun avenir en tunisie.
Citoyen_H
QU'Y A T IL DE SI EXCEPTIONNEL ?
a posté le 21-07-2023 à 21:22
après dix très longues années durant, les chameliers imposteurs traitres et leurs toutous de l'ex-terka, avaient fait de notre NATION un désert dans lequel la compétence et le patriotisme, étaient devenus aussi rare que le rhodium.
KS a été contraint de tout recommencer à partir du début, à partir de rien, avec des restrictions auxquels il ne pouvait faire grand-chose.
Comme quiconque qui entame un programme titanesque avec des moyens limités, certains risques sont inévitables.
KS n'avait aucune assurance quant à l'honnêteté, au patriotisme, à la compétence et à l'efficacité des personnes à qui il confia un poste de responsabilité.
C'est pour cela que les sièges éjectables sont souvent sollicités.
Nous n'avons jamais rien vu de tel sous l'ère de la maudite troika.
Ce fut une période où des baudets supervisaient des ânons !!!

Il sera difficile de trouver des gens de cette trempe. Il faudra s'armer de patience et de bonne volonté.
Trouver de nos jours, toutes ces qualités en une personne, équivaudrait à la chance de gagner le gros lot au loto.

Signalons en passant, que Kaissoune, notre cher, honnête et intègre président sans peur ni reproche, DEMOCRATIQUEMENT élu, dérange fortement l'ensemble de l'establishment des raclures et des pourritures qui était en place avant le 25 juillet béni !!
Ces lâches bouseux sont prêts à tout pour le déstabiliser et pour le détruire.
Inchallah, Rabbi m3ana.
Bon courage Kaissoune !!!


@Houcine_H
je like !
a posté le à 10:27
.
Bta
Misère
a posté le à 06:46
Je n'ai rien contre ton Kaissounn mais on est dans la merde.
Corruption, déchets dans les rue, administration figée, pas de riz, pas de céréale, pas de farine, pas de sucre, taux bancaire 8%, pas de projets, aucune vision, factures steg en hausse, essence idem, pas de transport en commun, harraka par milliers, pas de pétrole, énergie renouvelable 3% de la consommation, phosphate euh.., pas d'emploi ni encouragement pour les jeunes, pas droit au devises, pas de débat parlement en direct, desicions uniquement de KS.
Il n'écoute pas les experts, le patriotisme et l'honnêteté ne suffisent pas mon ami.
takilas
Un héritage catastrophique de nahdha !?
a posté le à 07:39
Une réaction populaire le 25 juillet 2021 digne de la prestigieuse Tunisie.
Et dire que Dieu est présent et ne laissera pas seuls les humains et surtout les corrects et les nationalistes.
SALIM
B.N NE SAIT PLUS SUR QUEL PIEDS DANSER
a posté le 21-07-2023 à 19:18
Il publie un article : Instalingo : 41 suspects déférés devant la chambre correctionnelle'.
Alors qu'il s'agit de la COUR PENALE et les accusés risque la peine de mort. et il bloque les commentaires sur cet article .
Il publie un article A LA UNE de SOFIENE GOBANTINI sur le président KAIS SAIED , à 16h59, puis il le supprime aprés une demi heure.puis il le REPUBLIE APRES DEUX HEURES.!!!! et probablement il sera supprimé dans une heure!!!.Il parait que B.N A COMMENCE D'appliquer le systeme de la SONEDE et le STEG (coupure pur rationnaliser la consommation d'eau et d'électricité!!!! pour éviter UNE SURTENSION sur son site!!!).Mais attention le PDG risque d'etre limogé et sera le N°60.
MH
Une grande reconnaissance à notre Président de la République, il a fait un très bon travail à l'intérieur comme à l'extérieur de la Tunisie!
a posté le 21-07-2023 à 18:25
..., par contre nous avons actuellement:
a) le gouvernement de Madame Bouden qui est le plus robuste et le plus efficace après trop déceptions avec Mr. Jbali, Mr. Essid, Mr. Youssef Chehed, etc.
b) le parlement le plus discipliné, le plus assidu et le plus productif.
c) beaucoup moins de bandits et d'emmerdeurs publics
d) La Tunisie s'est faite de vrais amis à l'échelle internationale grâce à une politique étrangère très intelligente et très efficace. En effet, sans nos très bonnes relations diplomatiques à l'internationale la Tunisie serait financièrement perdue.
- etc., etc., etc.

Une grande reconnaissance à notre Président de la République, il a fait un très bon travail à l'intérieur comme à l'extérieur de la Tunisie

bonne soirée
SALIM
B.N POUR QUI VOUS ROULEZ. OU COMME CHANTAIT LE GROUPE ROCK CANADIEN 'WHO WILL YOU RUN TO'
a posté le 21-07-2023 à 18:17
Donc l'information sur INSTALINGO est parue sur MOSAIQUE hier à 23h 11mn.B.N a attendu 12 h pour publier l'information et surtout pour trouver la manière de publier cette information pour ne pas HEURTER NAHDHA et renforcer la popularité de KAIS SAIED.Et FINALEMENT elle a trouvé la 'SOLUTION' , et probablement avec les conseils de DILOU ET JMEI avocat de INSTALINGO. Et LA SOLUTION EST LA SUIVANTE : écrivez que les accusés ont été traduits devant la cour CORRECTIONNELLE parce qu'ils ont GRILLE UN FEU DE CIRCULATION!!!. à coté du siège de la société INSTALINGO. Et c'est pour ça que l'affaire est appelée INSTALINGO!!!.
NOTA BENE : Pour mieux comprendre ce commentaire lisez l'article de B.N
'Instalingo : 41 suspects déférés devant la chambre correctionnelle'. du 21/07/2023 -11 :36 par N.J
ainsi que les commentaires.
Patriote
Waw
a posté le 21-07-2023 à 15:04
Le poste de directeur général de l'INS est libre et cet article indique que son auteur est le meilleur candidat
Quel classe et quel finesse de gestion des nombres et des noms
Je suis vraiment ébloui par la qualité de cet article qui dedt meilleur de ce qye nous finbe sigma conseil
Enfin juste un rappel de Larousse
PUTSCH = Coup d état initié par DES MILITAIRES contre un pouvoir en place
Zorro
A quel point je suis inculte !
a posté le à 12:47
Je ne savais pas que mon frère KS était parti tout seul au Parlement, il y a 2 ans, et il avait bloqué par ses bras et ses pieds les députés, en entravant héroïquement leurs pénétration dans le palais du Bardo. Et c'était lui aussi, cette année, qui entourait les maisons de ses opposants, juste un petit revolver à la main, et il les amenait aux fers à Mornaguia. Je l'attends prochainement chez moi en Californie, on va jouer des tours sympas au lieutenant Garcia !
Bof !
Aneries
a posté le à 10:19
On n'est pas à une ânerie près chez BN...
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF
Réponse à Mr le journaliste
a posté le 21-07-2023 à 14:40
Mr le journaliste de cet article pouvez-vous aller demander aux personnes qui vous avez cité le motif de leurs limogeages , quand on fait le travail d'un, on va jusqu'au bout de sa fonction
Zarzoumia
Dissoudre le peuple
a posté le 21-07-2023 à 14:37
Il finira par limoger le peuple. Ce peuple qui n'arrive pas à vouloir correctement ou qui n'arrive pas à réaliser ce qu'il veut malgré la bonne gestion du président. Après avoir dissout le parlement, il fera comme disait le poète allemand, il va dissoudre le peuple.
La gouvernance ne peut être, en aucun cas, l'explication de l'échec.
BOUSS KHOUK
ET EN SUITE ET DONC !!!
a posté le 21-07-2023 à 13:05
ho lala c'est bien bn , vous avez le droit au tableau d'honneur , AH il y a de la recherhe , félicitations == POSSIBLE AUGMENTATION DU NOMBRE DES halelik woua haramik .
Ah ça !
Il est chaud.. il est chaud..!
a posté le à 16:09
C'est sûr qu'il est en forme pour l'été, RBH !!!!!
elfribo
un seul mot ...ou 2
a posté le à 15:45
Imbecile, illetré.
BOUSS KHOUK
elfrigo
a posté le à 00:18
mebennik assla