alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 03:47
Dernières news
Les Tunisiens divisés après la dissolution des conseils municipaux
09/03/2023 | 22:27
2 min
Les Tunisiens divisés après la dissolution des conseils municipaux

 

La décision du président de la République de dissoudre les conseils municipaux a suscité beaucoup de réactions parmi les internautes et les Tunisiens d’une manière générale, d’autant plus qu’il s’agit des structures locales les plus proches des citoyens et ayant un impact direct sur leur quotidien. 


Toutefois, cette décision n’a pas fait l’unanimité. En effet, une partie des internautes l’a critiquée, considérant qu’il n’était pas possible de dissoudre des structures élues démocratiquement pour les remplacer par d’autres, désignées de manière unilatérale. D’ailleurs certains ont même indiqué que le président de la République était lui-même élu par les mêmes électeurs ayant participé aux législatives de 2019 et aux municipales de 2018. Dire que les instances qui en sont issues sont illégitimes, remet en cause la légitimité du président également. 




D’autres citoyens parmi les soutiens du président de la République se sont réjouis de cette décision. Ils ont même fêté le départ des conseils municipaux, notamment au Kram et à Kasserine. 


 

Le président de la République, Kaïs Saïed a présidé, tard dans la soirée du mercredi 8 au jeudi 9 mars 2023, le conseil des ministres annonçant la convocation des députés à la première session du Parlement et l’examen d’un projet de décret relatif à l’amendement du Code des conseils municipaux et un autre relatif à l’élection de l'Assemblée nationale des régions et des districts.

Le président de République a annoncé, également, la dissolution des conseils municipaux et leur substitution par des délégations spéciales.



S.H


09/03/2023 | 22:27
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Tabarkienne
Tabarka
a posté le 10-03-2023 à 16:13
Personnellement, je soutiens cette décision, je vous invite à venir visiter Tabarka et vous comprendrez pourquoi. Depuis une décennie, Tabarka est gouverné par des Nahdaouis, la ville est entrain de s'écrouler, la majorité des hôtels ont fermés, l'aéroport est fermé également depuis 10 ans, Les usines ont fermés. L'économie est au plus bas, nos enfants partent tous sur Tunis. Aucun entretien de l'infrastructure a été fait depuis l'arrestation du défunt Daboussi. Tabarka était une très jolie petite ville entre mer et montagne, c'est devenu une décharge à ciel ouvert. La municipalité aux abonnés absent, ils sont inutiles et incompétents. Tabarka a besoin d'une main de fer pour lui redonner l'image qu'elle avait avant la révolution.
Tousi hor
La vraie revolution
a posté le 10-03-2023 à 07:27
Le heros de la Tunisie n est pas Bourguiba mais KAIS, l histoire le retiendra.