alexametrics
Dernières news

Les révélations incendiaires de Abdelkarim Zbidi

Les révélations incendiaires de Abdelkarim Zbidi

 

Le candidat à la présidentielle, et ministre de la Défense Abdelkarim Zbidi a été présent, ce mardi 3 septembre 2019, sur le plateau de Hannibal Tv, pour revenir sur le « jeudi noir », à savoir le jour du premier malaise du président de la République, Béji Caïd Essebsi.     

Dans un premier temps, Abdelkarim Zbidi a assuré que le président de la République, Béji Caïd Essebsi n’a pas été empoisonné, contrairement aux rumeurs ayant circulé à ce sujet. Par ailleurs, il a indiqué qu’il est tout à fait légitime que son fils Hafedh Caïd Essebsi s’interroge et se pose des questions à propos des circonstances du décès de son père.

 

Par ailleurs, Abdelkarim Zbidi a assuré qu’il y a eu une tentative de coup d’Etat à la suite du malaise de Béji Caïd Essebsi le 27 juin 2019. « Tout a commencé après la diffusion de la rumeur du décès du président de la République. Cette rumeur a posé la problématique de la vacance au niveau du poste du président et la question de la vacance provisoire ou définitive. C’est là qu’il y a eu des réunions au parlement et des appels pour constater l’état de santé de Béji Caïd Essebsi. Or, le président de la République était en vie et son état de santé nécessitait sa mise sous coma artificiel. A ce moment, j’ai dû intervenir pour mettre fin à ces rumeurs. J’ai même mis en garde le chef du gouvernement pour cesser les tapages. Je l’ai même prévenu que l’armée empêcherait toute réunion au parlement et qu’il n’y aurait aucun coup d’Etat militaire, ni législatif », révèle Abdelkarim Zbidi avec beaucoup d’assurance.

 

Abdelkarim Zbidi a assuré qu’il n’est pas le candidat de la famille des Caïd Essbesi précisant qu’il n’a vu Hafedh Caïd Essebsi qu’une seule fois avant le malaise du président, et qu’il ne connait aucun autre membre de sa famille. « Ainsi, je peux t’assurer, qu’en aucun cas je ne suis le candidat de la famille ».

 

S.H

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (83)

Commenter

Vieux jeune
| 05-09-2019 01:56
Mmes.mrs .bonsoir SVP exprimées comme vous voulez surtout pas d'insultes pas de vulgarité nous un peuple et citoyenneté bien plus intelligents que nos hommes politiques que je respecte malheureusement je ne conçois leurs compétences à part quelques uns ? Voyez vous certaines débats à la TV ça me donne en vie vomir pour ne dire toutes ou presque , est-ce qu'ils ont un peu de conscience que ses émissions sonts transmises dans le monde entier ils de parlent de la démocratie la plupart ne savents même pas ? La définir .Mr. y chahed c'est dommage pour vous ça vous servira comme leçon dans la vie.et les autres aussi. Bye bye.

Hihan
| 04-09-2019 20:47
L'héritage de BCE, un gentil con !
Remarquez au point où en est la Tunisie, c'est probablement d'un imbécile comme celui là qu'on a besoin !

DIDON
| 04-09-2019 19:34
L un des premiers à rassurer les tunisiens sur l état de santé de Bajbouj était Youssef Chahed. Souvenez vous! Lui et HCE. Alors qu on arrête de raconter des histoires.

zied
| 04-09-2019 18:40
il n'est pas encore president et il va mettre deux chars devant la porte du parlement, et quand il sera ! allah yoster.

Jugurtha
| 04-09-2019 18:17
Je ne sais pas encore pour qui voter. Par contre je sais tres bien pour qui NE JAMAIS voter!! NON pour: 1) L'Islam politique et les "islamisants" de tout poil y compris les terroristes (une calamite historique!); 2) Youssef Chahed (parvenu, magouilleur, hautain sans raison valable, trois annees d'echecs BASTA!!); 3) les clowns de service hableurs et incompetents (Safi Said, Naji Jalloul, Kais Said); 4) Les fous (Hachmi Hamdi, Monce Marzouki, Bahri Jlassi) 5) les loosers qui ne comprennent pas qu'il faut s'en aller avec un minimum de grace (Hama Hamami, Mohsen Marzouk); 6) Les suspects (Slim Riahi, Nabil Karoui); 7) Les inconnus. Il reste tout de meme une petite brochette de candidats valables, honnetes et raisonnablement competents (Zbidi, Aidi, Jomaa, Mraihi, Rahoui).

bec bec
| 04-09-2019 18:10
Va donc...va donc chez Zbeedy....ZBEEDYYYY !!

ouled
| 04-09-2019 18:05
Ce pauvre monsieur croit qu'il peut raconter n'importe quoi et qu'on va le croire respectueusement car il est ministre et agé.
Il n'a pas compris que les tunisiens ont changé, qu'il réfléchissent et ne se laissent plus infantiliser.
Il n'a pas compris qu'un coup d'état n'était plus pensable en Tunisie, il se rend ridicule en insinuant cela.
il nous montre qu'il craint YC et ne cesse de le critiquer bassement sans nous parler de son programme.
Pauvre de nous si cet homme est élu!

Barg-ellil
| 04-09-2019 17:54
Balancer des secrets d'état à la première occasion
n'est pas une posture d'un futur président .

ZBIDI ,
| 04-09-2019 17:50
Dr Zbidi a raté l'occasion de se taire!! C'est un faux ZORRO ...! Notre armée est républicaine et ses hauts officiers ne suivront jamais les amateurs de la politique politicienne...!!! Vive l'armée nationale !

taoufik
| 04-09-2019 17:36
Maladresse à chaque sortie médiatique ça ne rate pas!!!!!

A lire aussi

Le différend Mekki-Ghannouchi n’est pas tout

20/10/2019 18:00
4

Cette distinction vient valoriser le rôle qu’a joué Marouen Abassi à la tête de la BCT en matière de

20/10/2019 17:20
3

Le Conseil de la Choura d’Ennahdha a annoncé, dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 octobre

20/10/2019 15:23
23

Meem Magazine va plus loin et fait un parallèle, dans une autre vidéo, entre le massacre rwandais et

20/10/2019 13:00
39

Newsletter