alexametrics
Dernières news

Les intégristes cherchent à invalider la victoire de Nabil Karoui

Les intégristes cherchent à invalider la victoire de Nabil Karoui

 

Le deuxième tour de la présidentielle opposant Kais Saïed à Nabil Karoui ne plait pas du tout aux islamistes d’Ennahdha dont le candidat Abdelfattah Mourou est classé troisième avec 11%, d’après les résultats du sondage sortie des urnes, élaboré par Sigma Conseil. Les islamistes n’ont pas vu la chose venir, car d’après le dernier sondage élaboré lundi dernier pour leur compte par une agence de la place (nous tairons le nom de l’agence pour le moment), leur candidat devait être classé deuxième avec 13,3% derrière Nabil Karoui (17,9%) et devant Youssef Chahed (11%). D’après ce sondage, Kais Saïed se classe à la cinquième (10,5%) derrière Abdelkarim Zbidi (10,5%).

Ce deuxième tour ne plait pas également aux courant dits révolutionnaires et conservateurs composé par des candidats tels Lotfi Mraïhi (5,8%) Seïf Eddine Makhlouf (près de 4%), Mohamed Abbou (plus de 3%), Moncef Marzouki (près de 3%) et Hechmi Hamdi (0,8%).

 

Ces intégristes composés par les conservateurs et les islamistes cherchent désormais à faire invalider par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) la victoire de Nabil Karoui. La stratégie qui devrait être adoptée, actuellement sérieusement discutée chez eux, est de déposer un recours commun auprès de l’Isie pour prouver que Nabil Karoui (derrière les barreaux) a triché dans les élections et n’a pu gagner que grâce à la chaîne de télévision Nessma. Ils cherchent à prouver le lien de cause à effet démontrant que sans sa chaîne de télévision, Nabil Karoui n’aurait jamais pu gagner. Samir Dilou, directeur de campagne de Abdelfattah Mourou s’est déjà prononcé dans ce sens, tout comme Seïf Eddine Makhlouf et ce juste après la diffusion des résultats des sondages sortie des urnes. D’après eux, il est hors de question qu’un « mafieux » passe à la présidence de la République.

L’Isie ira-t-elle dans ce sens ? Il y a de plus en plus de personnes qui le croient, mais la chose est plus complexe que ces intégristes ne le pensent.

En matière de tricherie, les islamistes ont dépassé, et de loin, Nabil Karoui, si jamais ce dernier a triché. Leur chaîne Zitouna TV a travaillé tout au long de la campagne au profit des islamistes, mais également au profit des conservateurs. Les appels à voter pour Mourou, Makhlouf ou Saïed étaient incessants. La chaîne est, rappelons-le, non autorisée à émettre et la Haica (gendarme de l’audiovisuel) a multiplié les appels dans ce sens, sans que les autorités ne bougent le petit doigt pour faire cesser son manège. Ils vont naturellement dire qu’ils n’ont rien à voir avec la chaîne, ce qui est très vrai sur papier. Sauf que cet argument l’est également pour Nabil Karoui qui, sur papier, n’a rien à voir avec Nessma dont il est pourtant le fondateur et demeure encore actionnaire, quoique minoritaire.

L’autre argument que Nabil Karoui est mafieux est irrecevable également. Car techniquement, Karoui demeure innocent jusqu’à son jugement par un tribunal indépendant et impartial. Pour le moment, Nabil Karoui n’est même pas inculpé. Il est juste prévenu mis en prison en préventive et son mandat de dépôt n’a même pas été émis par le juge d’instruction chargé de son dossier. C’est la chambre des mises en accusation qui a pris cette décision, fortement décriée par les magistrats eux-mêmes. Mais si l’on va jusqu’au bout du raisonnement des intégristes qui insistent à dire que Nabil Karoui est « mafieux » et bafouent la présomption d’innocence, il est bon de rappeler que leur candidat Seïf Eddine Makhouf peut également être traité de « mafieux » puisqu’il est, lui aussi, un évadé fiscal. Si Nabil Karoui a été accusé d’évasion fiscale en pleine campagne électorale, Makhlouf, lui, a eu son redressement lui a été signifié depuis août 2018.

Quelle sera la position de l’Isie, et probablement celle de la cour des comptes et du tribunal administratif ? A ce jour, personne ne peut se prononcer, mais on est sûrs d’une chose, c’est qu’il y a de très grosses polémiques en vue. Et ce sont toujours les mêmes qui sont derrière cela : les intégristes !

N.B.


Définitions de l’intégrisme selon le Larousse : 

- Attitude et disposition d'esprit de certains croyants qui, au nom du respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution.

- Conservatisme intransigeant en matière de doctrine politique.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (26)

Commenter

Angelo
| 17-09-2019 21:34
J ai honte pr vous...
Ecrire integriste...

Le Baron
| 17-09-2019 08:48
je ne sais pas ou va on avec cette bassesse ,le mafiosos devient victime et nous allons inviter a voter pour lui dans le cadre du vote utile !!!vous êtes ridicule

Amine
| 17-09-2019 00:19
J'invite tous ceux qui croient que cette chose nommée Karoui mérite Carthage, de réécouter les enregistrements de M. Macaronis parlant de stratégie pour salir les membres d'I Watch qui ont osé (quel scoop!) dire qu'il cache de l'argent dans les paradis fiscaux.
La stratégie de Karoui était simple dans l'extrait : les accuser de "terrorisme" et d'extrémisme.
Quelle différence avec cet article ?
La grande machine perdante du système va tenter de nous présenter Karoui comme un rempart contre l'islamisme, s'il gagne la première chose qu'il fera c'est s'allier avec Ennahdha.

Aymen Tounsi
| 16-09-2019 16:24
Je comprends parfaitement votre détresse et vos sentiments après l'échec de vos candidats réunis (Chahed, Zbidi, gauche, ext...). Continuer à pleurer et Nahdha placera Kais Said président. ça nous arrange d'avoir quelqu'un d'integre et non soumis au sisteme à Carthage

Nady
| 16-09-2019 15:27
Au fait N.B, il y en a d'autre qui n'évoluent jamais: ceux
qui sont toujours du coté de là où il y a l'argent.

Sam
| 16-09-2019 14:55
'? mon avis
1/ J'espere que Mr Chahed a maintenant bien compris qu'il doit faire autre chose que la politique et doit plutôt nous laisser gérer notre avenir ,ceci a été clairement exprimé par les Tunisiens malgré tous ce qu'il a dépensé ou plutôt ce qu'il nous a volé pour tenter de réussir une compagne perdu depuis qu'il a été parachuté chef de gouvernement .
2/ La Tunisie est très riche en compétences et en particulier Mr Mehdi Jomaa et Mr Mohsen Marzouk entre autres .
3/Aussi que ce soit au sein de Nida Younes que de Tahia Younes ,que des autres parties il y'a des patriotes et compétants dans leurs domaines.
3/ Il y'a urgence ,la vrai question c'est la représentativité au parlement et le future chef de gouvernement et son équipe qui ferons que nous allons décoller de ce marasme ou bien d'y rester indéfiniment.
4/Sur ce et non seulement ,je suggère une union des forces démocratiques de mon pays pour choisir le meilleur d'entre eux sur chaque circonscription et qui a la chance d'être élu et de laisser à côté tous égos centrisme très étroits au bénéfice des compétences reconnues de notre patrie la Tunisie .
Il suffit de voir dans quel région tel ou tel présidentiable avait il plus de votants et de faire des calculs très simples pour que les uns laissent la place au plus favoris parce qu'il y'a des raisons diverses qu'il a été et qu'il le sera .
5/La condition nécessaire mais pas obligatoirement suffisante c'est , d'écarter les perturbateurs documentés tel que Hafed et Youssef entre autres et de réunir toutes les forces positives maintenant pour la Tunisie

Tunis
| 16-09-2019 14:44
Soyez adultes et pas des enfants ' respecter le vote ' de tous les citoyens n'oublions pas c'est l'avenir ' de notre pays et notre vie merci

Sam
| 16-09-2019 13:42
Non seulement ils ont pris encore une fois les Tunisiens pour des idiots mais les Tunisiens leurs ont prouvé qu'il n'y a que 2 idiots qui n'ont pas compris qu'il s n'ont aucune place
Il s'agit bien entendu de Cheik Gannouchi et la Marionette de Chahed.
Une loi sur mesure qui ne passe pas !!! , une incarcération sans jugement et certainement sans fondements n'ont pas suffisamment .!!!
Des pressions certaines pour empêcher la justice d'être juste et de permettre au minimum à un détenu seulement suspect de faire son devoir électoral n'ont pas suffits?!!!
Maintenant et comme toujours et comme ce qui etais prévisible ,ils sont les seuls spécialistes qui ont détruit la Tunisie et tentent de provoquer le Cahors.
Après eux le déluge ,la terre brûlée ,égoïsme et égocentrisme ,,,,,,,,
Mais les Tunisiens leurs ont dit hier et d'une façon claire et nette qu'ils ne pourrons plus jamais les duper.
Ils vous on essayé bien trop , ne vous connaissant pas
Ils vous ont donné hier 2 carton rouge définitive malgré vos machines à fric et publicitaire incontrôlées , pour vous demander de les laisser libres de choisir leur avenir et nous somme bien capables sans vous bien sûr .

rayma
| 16-09-2019 13:36
les centristes se sont entre-tués et se sont éliminés il reste devant eux deux baudruches ils jouent le tout pour le tout et s'ils obtiennent le pouvoir oubliez la démocratie

saga
| 16-09-2019 13:30
sachant que j'ai voté Qotb en 2011 et nidaa en 2014,
je voterai KS au 2ieme tour sans aucune hésitation.
honte à ceux qui veulent blanchir un mafieux notoire comme NK. même si la justice n'a toujours pas tranché, on sait tous qui est Nabil Karoui. on vit en Tunisie où tout le monde sait qui est qui et qu'est ce qu'il a fait.

A lire aussi

le procureur a ordonné l'ouverture d'une

14/10/2019 22:19
0

l’Isie est indépendante et nous n’avons pas

14/10/2019 21:54
0

Le membre du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Zied Dabbar, a fermement condamné,

14/10/2019 21:27
0

Newsletter