alexametrics
jeudi 30 mai 2024
Heure de Tunis : 23:56
Dernières news
Les doctorants au chômage marchent « pieds nus » de Sousse à la Kasbah
17/11/2023 | 11:32
1 min
Les doctorants au chômage marchent « pieds nus » de Sousse à la Kasbah

Les doctorants au chômage marchent « pieds nus » de la Faculté de droit de Sousse jusqu’à la présidence du gouvernement à la Kasbah à Tunis. Un mouvement de colère contre leur situation, selon Mariem Dziri, une doctorante au chômage. 

Dans une intervention dans la Matinale de Shems FM, elle a expliqué, au micro de Wissal Kasraoui, que cette marche était prévue sur trois jours du 25 au 27 novembre. 

Mme Dziri a signalé que le nombre de doctorants au chômage ne cessait d’augmenter. Ils seraient actuellement entre six et sept mille à être titulaires d’un doctorat mais toujours sans emploi. 

Ces doctorants sont dans une situation précaire, selon ses dires, alors que 2147 postes dans les universités tunisiennes sont occupés par des enseignants du secondaire. Ceux-ci enseignent dans les établissements universitaires en tant qu’attachés, en plus des experts et des professionnels dont le niveau scolaire ne dépasse pas la sixième année primaire, selon ses dires. 

Elle a assuré, également, que les enseignants chercheurs étaient privés de bourse et de couverture sociale, sachant que leurs contrats de travail sont plafonnés à trois dès l’obtention de leurs diplômes.

 

N.J 

 

17/11/2023 | 11:32
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Famous Corona
Doctorant, un terme bien pompeux chez nous !
a posté le 17-11-2023 à 17:12
La majorité des doctorants n'ont même pas le niveau du "VRAI" baccalauréat et qui dit que certains n'ont pas traficoté une attestation !! Le terme "doctorant" est devenu tellement anodin, qu'il a perdu de son sens et de sa valeur!
Mahmoud
Mariem Dziri : amène les preuves a la Justice
a posté le 17-11-2023 à 11:59
Salem a Tous,

" ... alors que 2147 postes dans les universités tunisiennes sont occupés par des enseignants du secondaire ..." : le chiffre semble être precis (comme disait Henri Krasucki)

je propose a Mariem Dziri d'amener les preuves exactes et tangibles au Ministère de l'enseignement supérieur (a titre d'info), et a la justice pour suite a donner.

j'ai qu'un seul mot a dire pour les doctorants/chercheur : de tout coeur avec vous; nous vivons une sale période, inchall'Allah juste passagère; RESPECT a vous Tous

Mahmoud