alexametrics
mardi 23 juillet 2024
Heure de Tunis : 09:30
A la Une
Les dix stratégies de manipulation de masse
13/02/2023 | 12:30
6 min
Les dix stratégies de manipulation de masse

 

Le monde politique est un environnement complexe où les gouvernements, les médias et les entreprises façonnent l’opinion publique. La question de la manipulation politique est donc une préoccupation majeure pour les citoyens et une arme redoutable aux mains des gouvernements.

 

La manipulation de masse par les gouvernements et les États peut être décrite comme l’utilisation de différentes techniques pour influencer les opinions et les croyances d'un grand nombre de personnes. Les gouvernements et les États utilisent souvent, et de manière coordonnée, ces techniques, pour contrôler l'opinion publique et obtenir le soutien nécessaire servant leur politique ou leur agenda.

Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation ».

Pour Noam Chomsky, la stratégie de distraction est l'élément primordial du contrôle des sociétés. La stratégie de distraction consiste à détourner l'attention du public des enjeux importants et des transformations déterminés par les élites politiques et économiques, en usant d’un déluge continue d'informations insignifiantes. La diversion est également essentielle pour empêcher le public de s’intéresser à des connaissances essentielles dans le domaine de la science, de l'économie, de la psychologie, de la neurobiologie et de la cybernétique.

La deuxième technique citée par le linguiste consiste à créer des problèmes, puis proposer des solutions. Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». Le but est de créer un problème, une « situation » prévue pour provoquer une certaine réaction du public afin de le pousser à être lui-même demandeur des mesures qu’on cherche à lui imposer. Comme exemple on laisser se déployer et s’intensifier la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants afin que le public se soumette aux lois et politiques de sécurité et qu’il en soit demandeur au détriment de la liberté. On peut aussi créer une crise économique afin qu’il accepte, comme un mal nécessaire, le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

 

La stratégie de la dégradation, est également utilisée pour manipuler les masses. Pour faire accepter une mesure inacceptable, Chomsky note qu’il suffit de l’appliquer progressivement et graduellement sur des années. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires ne garantissant plus un revenu décent, sont des changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués en une seule fois.

La stratégie du différé. Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’adhésion du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

Infantiliser le public permet aussi de le manipuler. La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, comme si le public était un enfant ou un déficient mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d’une personne de 12 ans», comme le mentionne Lyle Hartford Van Dyke dans le célèbre document « Armes silencieuses pour guerres tranquilles ».

 

Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet l’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise et faire en sorte qu’il soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son asservissement. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus médiocre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures » affirme également Lyle Hartford Van Dyke dans « Armes silencieuses pour guerres tranquilles ».

Encourager le public à se complaire dans la médiocrité et à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte, est la huitième technique citée par Noam Chomsky.

La culpabilisation est aussi une technique infaillible pour contrôler le public. Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de son manque d’intelligence, de capacités, ou de ses efforts. Au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu va ainsi s’auto-dévaluer et culpabiliser, ce qui engendrera un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution.

La dernière technique consiste à « connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes ». Au cours des cinquante dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu commun que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

Les dirigeants ont tant d’autres cartes en main pour façonner et contrôler l’opinion publique. Le contrôle des médias, la propagande, les restrictions à la liberté d'expression, le dénigrement de toute voix dissonante, le contrôle de la justice, la manipulation économique, la pression sociale et les menaces sont autant de techniques servant à faire pression sur les citoyens et les organisations qui critiquent leur politique.

 

Les arrestations politiques peuvent donc être considérées comme une forme de manipulation, car elles visent souvent à réprimer la dissidence politique et les opinions critiques. Lorsque les autorités effectuent des arrestations politiques, elles peuvent utiliser des charges telles que la conspiration contre l'État ou la sécurité nationale pour justifier leur action.

Ces charges peuvent souvent être utilisées comme un moyen de contrôler la dissidence politique et de limiter la liberté d'expression et ces arrestations politiques peuvent avoir un impact significatif sur la société et les opinions publiques. En réprimant la dissidence politique et en limitant la liberté d'expression, les arrestations peuvent entraver le développement de la démocratie et la participation politique.

 

Myriam Ben Zineb

13/02/2023 | 12:30
6 min
Suivez-nous
Commentaires
Patriote
Waw quel article
a posté le 15-02-2023 à 08:37
Un très bon article décrivant minutieusement la situation actuelle de la tunisie
Une analyse de profondeur qui prends en compte les limites de chaque intetvenant du pouvoir actuel qui n'a rien fait de positif depuis qu'ils au pouvoir
Un président qui parle trop et une supposée premier ministre qui ne parle jamais
J ai bien aimé cette lecture
MAIS ET MAIS
j'ai pas aimé que l 'auteur n'a pas indiqué :
- que ce pouvoir a pris le pouvoir
avec un héritage trop salé
- qui sont es vrais responsables
de la situation catastrophique
du pays
- que les arrestations
concernent des accusations
sont claires , fondés et pas
fabriqués de toutes sortes
- que le pouvoir judiciaire ouvre des dossiers qui étaient mise en veilleuse par l'ancien pouvoir pour cacher leurs crime
- que les journalistes traduit devant la justice savent bien qu'ils ont enfreint à la loi et surtout au décret loi 54
-que la liberté d'expression a des limites défini dans les lois de tous les pays du monde
-que toute atteinte aux responsables au pouvoirs en place est passible devant la justice
-que es mensonges et les incitations à la haïne et la perturbation de la société est de même (ce que fait BN tous les jours)
-que c'est malhonnêtes de ne pas incriminer des gens arrêtés pour leurs crimes envers le pays et surtout envers les martyrs allah yarhamhom:
Chokri Belaid
Mohamed brahmi
Mohamed nagth
Jilani babboussi
Soldats policiers et gardes
nationale et presidentielle
Nos jeunes envoyés en Syrie
Et......
Quel mascarade de vouloir cacher les vérités et de continuer à faire du mal au pays et non à KS (sachez qu il part dans une année et que la tunisie edt éternelle )
Le moment est ttes fifficie pour notre pays et il est du devoir de tout patriote de participer au sauvetage du pays
Et à ceux qui ne sont pas d'accord de rester dans leurs nids et qu'ils ne parlent pas pour offenser ceux qui travaillent
GAME IS OVER
LA CARAVANE PASSE ET LES MECHANTS REGARDENT AVEC LA HAINE AUX YEUX


kimdee
la pandémie
a posté le 14-02-2023 à 15:28
est la plus grosse manipulation mondiale des masses jamais vue.
https://correlation-canada.org/wp-content/uploads/2023/02/2023-02-09-Correlation-Age-stratified-vaccine-dose-fatality-Israel-Australia.pdf
Publication scientifique déjà censurée sur les sites de publications officiels
et qui conclut en page 24 sur un chiffre de 13 millions de morts du vaccin covid dans le monde entier.
Juan
@ anti islam ton disc rayé .....
a posté le 13-02-2023 à 18:38
les juifs ont traversé des millénaires en défendant leur religion. ils ont mème ravivé et utilisent une langue , l'hebreu, qu'on croyait morte et anglais.
çà ne les a pas empèché d'exporter leur tech , et d'avoir un PIB proche de l'europe, et n'ont pas besoin de quémander le FMI.
ton disc rayé. change de disc.
Anti-islamiste
Traduit en arabe
a posté le à 23:48
Les cons comptent et les hommes possèdent . '?a te va?
Tes islamiteux moyenâgeux rétrogrades, en l espace de 10 ans n ont réalisé que destruction et malheur

Tu peux bien compter les reslisations des juifs pendant la même periode et depuis qu ils sont installés...

Compte tahh..n


Anti-islamiste
Quelles sont donc les strategies utilisées par les differents détenteurs du pouvoir jusqu' ici ?
a posté le 13-02-2023 à 15:35
Cela est evident qu' à partir du changement de 2011 et jusqu' au nouveau changement du 25 juillet.

C' etait bien une strategie de dégradation systématique des institutions de l'état, de l' economie, dans le but d' abolir un système pour en installer un autre .
De lavages de cerveaux a longueur de journees des diffusions coraniques et religieuses , faire appel a l' emotionnel et la peur du châtiment du jugement dernier, la haine et l' intolérance de celui qui ne suit pas ces preceptes d' ou le ressentiment de la culpabilité et infentilisation de toute couche malléable et autant que possible pour reduire le citoyen a l' esclavage et la docilité..

Ajoutez a cela le culte de la médiocrité, de la bêtise et de l' ignorance pour garder le bon peuple a l' ecart de toute modernité, reflexion ou sens critique pour mieux en abuser et profiter ..

Ce sont bien ces mêmes strategies tres bien mis en applications par les islamistes au pouvoir entre 2011 et juillet 2021 et spécialement la fin de la récré parlementaire de la dominance maffieux-religieuse islamofasciste..

Malheureusement jusqu'ici a travers ces deux derniers pouvoirs nous ne voyons que des confrontations de stratégies parallèles concurrentes pour une ideologie commune sur un fond populiste ,obscur médiocre et infantilisant..

Il serait intéressant de savoir si quelqu'un a défriché la contrepartie des stratégies de comtrole.

Celle des stratégies de: valorisation de l'individu ses droits et devoirs de l'estime de soi , de la pensée critique , de la valeur de l'enseignement scientifique, de la separation de la religion et du politique , dela morale ,de la philosophie dans un système de pouvoir ou la responsabilité institutionnelle donne l' exemple des bonnes stratégies a adopter


Zarzoumia
Manipulation
a posté le 13-02-2023 à 15:06
Les arrestations de ce week-end versent clairement dans la manipulation de masse. L'effet escompté est loin des thèmes de la justice et de la vérité. Il ne vise qu'à consolider et corroborer le récit présidentiel qui parle de traitres et d'état profond. L'aboutissement de ces arrestations n'est que secondaire face à l'impression qu'on veut donner d'un président qui lutte contre les forces obscures pour le bien du peuple. Une façon de cacher ses échecs ou plutôt les relativiser face à ce monstre invisible. Des rhétoriques déjà utilisées par Ennahdha "l'état profond" et "les bâtons dans les roues". Autres similitudes dans les discours"ennemis de la religion "#"ennemis de la nation " et "retour de l'ère Benali" # " retour 24 juillet". Les ficelles sont grandes mais ça peut faire mouche. Il ne risque rien car il pourra tjrs jouer la carte de la justice infiltrée ou qui ne sait pas sur quelle pied danser. Malheureusement comme on dit plus c'est gros plus ça passe.
Tunisino
Bravo
a posté le 13-02-2023 à 13:12
C'est dans ce sens qu'il faut aller pour que les simples tunisiens distinguent la manipulation du service, dans une ère où la médiocrité est la règle, pourtant rien n'empêche de manipuler les tunisiens et de les servir à la fois, vers ce qui améliore leur vie et non vers ce qui améliore la vie des politiciens.