alexametrics
Dernières news

Le Royaume-Uni refuse le visa à des médecins universitaires tunisiens

Le Royaume-Uni refuse le visa à des médecins universitaires tunisiens

 

Le docteur Mounir Naïja a exprimé l’indignation des médecins universitaires tunisiens à travers un statut publié, ce vendredi 17 août 2018, du fait du refus de l’ambassade du Royaume-Uni à Tunis de leur octroyer un visa.

 

Dr. Naïja a précisé que ces universitaires se rendaient à Glasgow pour participer au congrès européen de médecine d’urgence qui se tiendra du 8 au 12 septembre 2018 à la ville indiquée.

« Chacun d’eux n’avait pas moins de 6 travaux de recherche acceptés qu’ils devaient présenter au congrès. La cause, exprimée par l’ambassade est le risque de non-retour vers le pays d’origine. C'est l’injustice même c’est indignant, c’est révoltant et même raciste. Sachant que ces universitaires ont une situation professionnelle et familiale stable prouvée par la multitude de papiers exigés pour l’obtention du visa ».

 

Le médecin ajoute : « Le Royaume-Uni est souverain dans le traitement et l’octroi des visas. Mais si c’est ça la nouvelle politique des Affaires étrangères du royaume, de bloquer l’élite universitaire, alors Monsieur le ministre de l’Enseignement supérieur, Monsieur le ministre de la Santé, Monsieur le Premier ministre, veuillez nous organiser la coopération avec d’autres pays qui nous respectent !»

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (74)

Commenter

Ahmed
| 20-08-2018 15:02
Oui, en tant que tunisien- medecin je me sens l'humiliation.
Le motif de rejet est faux et humiliant. Ils le savent bien en plus.
Car, il n'y pas d'equivalence des diplomes en medecine et il est donc impossible pour un
medecin d'exercer dans une structure sanitaire.
De toute evidence, ils preferent les islamistes,qui représentent une image négative de l'islam et de la civilisation arabo-musulmane.
Je pense qu'il s'agit de vestige des croisades.

DHEJ
| 20-08-2018 11:37
Mais c'est tout un peuple qui doit etre humilié...

Le passeport tunisien ne vaut plus rien...

Ahmed
| 20-08-2018 08:24
Ou peut être le_.
La barre en dessous du niveau basique de patriotisme.
Le titre de docteur vous ne le méritez pas.

Ahmed
| 20-08-2018 08:09
Je pense les députés que vous avez cités sont dans un etat jouissif voir orgasmique.

Ahmed
| 20-08-2018 08:04
- La rupture entre l'occident et l'orient.
- l'elite tunisienne ne doit plus avoir de contact avec l'europe.
- Créer la confusion dans l'esprit des occidentaux.
- La crise qui s'aggrave et les mosquées qui deviennent des administrations.
- et puis les racistes haineux anglais adorent les islamistes. Ils sont d'accord dur presque tout.

Bon aussi shame on Madame l'Ambassadrice.

Gg
| 19-08-2018 20:51
Outre que tes goûts culinaires me font saliver, j'adore ton infaillible bon sens :
"Ben pour certains pays, la confiance n'existe pas ou plus".
Hé oui. C'est bien triste, mais c'est le but que voulaient atteindre les islamistes.

Docteur_x
| 19-08-2018 19:56
Les fonctionnaires en charge des visas n'ont pas pour rôle d'être juste ou sympa mais de suivre des process et des directives issues de leur direction et donc d'apprécier sur des critères objectifs la recevabilité d'une demande.

Pour ma part je fais confiance aux institutions britanniques et je suis sur que l'appréciation qui a été faite de la demande est conforme aux circulaires du gouvernement de Mme Theresa May.

Par ailleurs, le refus de visa n'empêche pas forcément de partager leurs découvertes par téléconférence et de les publiés dans les journaux scientifiques'?'

Chaque état est libre d'accepter qui rentre sur son territoire sans avoir a s'en justifier et a mettre en place les politiques adéquates visant a lutter de manière efficace contre l'immigration clandestine'?'

Citoyen_H
| 19-08-2018 19:36
Exactement. Le conseil de l'ordre des médecins tunisiens aurait dû contacter des associations internationales représentant le monde médical, afin qu'ils interviennent.
A mon avis, le bled n'a plus aucun poids à l'exterieur.
Je serai curieux de savoir quelle aurait été la réaction de la communauté internationale, si ce cas de figure aurait touchait des bédouins.
Egalement curieux, le silence assourdissant des députés imposteurs siégeant à la basse cour nationale, abbou, mehrezia, zoghlami, daimi, ben amor, etc.. et des nassraoui, bensedrine, marzougui et autres pantins se prétendant être des gonzesses politiques.

Bref, jamais la situation du pays n'a été aussi basse, si basse que la médiocrité reviendrait à un compliment.
Salutations.



Letranger
| 19-08-2018 17:08
Mais enfin B....D....N....D...D...D...F.....C....D....M..... (la censure, vous pouvez me dire merci, je vous ai évité du travail).
Un visa, c'est donner l'autorisation à un individu de rentrer sur un territoire étranger. C'est quand même un minimum pour ce territoire d'autoriser ou d'interdire cette entrée, sans même à avoir à en donner les raisons...
Par exemple si je demande à rentrer chez toi, tu es parfaitement en droit de me le refuser ou d'accepter sans me dire pourquoi.
Il y a des accords entre certains pays qui dispensent de visas, c'est basé sur la confiance entre ces pays.
Ben pour certains pays, la confiance n'existe pas ou plus.
Devinez pourquoi....
Personnellement, j'aimerais que la Tunisie établisse un visa d'entrée... même sans visa, on y viens du bout du pied, alors avec visa...

el manchou
| 19-08-2018 16:42
depuis la révolution de la brouette, le Royaume-Uni dont kherriji, zitoun, hmdi... sont citoyens, ne veulentplus des Tunisiens, la moitié sont des daéchiens et l'autre moitié de futurs harragas.

ce médecin qui a fait au moins 5 fautes dans son texte en francais, n'a pas compris qu'on s'en fout de ses recherches et de son titre, ils valent leur pesant de cacahuètes.

A lire aussi

Les résultats prémilitaires du premier tour de la présidentielle ont été annoncés dans l’après-midi

17/09/2019 19:58
3

La direction de la campagne électorale du candidat d’Ennahdha, Abdelfatteh Mourou a tenu, ce mardi

17/09/2019 18:55
12

Business New a compilé les écarts entre les dix premiers candidats dans les chiffres donnés par les

17/09/2019 17:16
7

Le parti Au cœur de la Tunisie a organisé, ce mardi 17 septembre 2019, une conférence de presse dans

17/09/2019 17:03
1

Newsletter