alexametrics
vendredi 19 août 2022
Heure de Tunis : 05:26
Dernières news
Le projet de Loi de finances 2022 prévoit une nouvelle hausse des prix des boissons alcoolisées
30/10/2021 | 18:55
1 min
Le projet de Loi de finances 2022 prévoit une nouvelle hausse des prix des boissons alcoolisées

 

En vue de mobiliser davantage de ressources pour renflouer les caisses vides de l’Etat, le projet de Loi de finances 2022 prévoit, dans l’une des propositions, une augmentation des prix des boissons alcoolisées. 
 
Dans le draft de ce projet à l'article 53, on a suggéré l’élargissement du champ d'application de la taxe sur la valeur ajoutée et la réduction des résidus fiscaux résultant de l'exonération, à ce type de produits. 
 
 
Si appliquée, cette recommandation conduirait à une énième augmentation des prix de l’alcool en Tunisie depuis la Révolution de 2011. La dernière date de janvier 2021. Une nouvelle taxe a, rappelons-le, été instaurée dans le cadre de la Loi de finances 2021.

N.J.

30/10/2021 | 18:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
veritas
La solution est ailleurs'?'
a posté le 01-11-2021 à 09:46
il faut taxer les mosquées qui coûtent la peau des fesses aux contribuables tunisiens '?'aucun homme politique digne de ce nom n'ose balancer le montant de l'argent absorbé par les mosquées c'est 10 fois supérieur au budget de la santé ou de l'éducation'?'arrêtez de jeter de l'argent par les fenêtres pour la religion qui ne fait que régresser les mentalités et transformer les gens en esclaves sans aucun projet et sans aucun espoir .
Les fidèles des mosquées doivent mettre la main dans la poche pour entretenir leur mosquées et payer toutes les charges qui incombe.
Jupiter
Objectif?
a posté le 31-10-2021 à 16:20
Une énième augmentation pour les produits alcoolisé et les tabac comme partout dans les autres pays du monde. Pour les crétins qui parlent de ce que représentent cette taxe dans le budget de l'Etat elle ne représentent que 0.02% du budget. Ta compris pauvre connard.
nazou de la chameliere
MORTE DE RIIIRE
a posté le 30-10-2021 à 22:03
Citoyen HAKIIIIK !!!
Il ne dit plus bravo kaissoun ?!!! (: ))))
Citoyen_H
ET VOUS ETES SûR QUE VOUS VOULEZ RELANCER LE TOURISME
a posté le 30-10-2021 à 21:33
A mon avis, transformez tous les hôtels en ce que vous voulez, et cessez de payer des campagnes publicitaires à prix d'or.
Ce n'est pas ainsi que vous allez recéperez les centaines de milliards que les membres de la maudite troika ont dérobé au peuple.
Avec cette décision, vous vous êtes tirés une roquette dans le pied.
Les Espagnols et les Grecques ont toujours fait en sorte pour que les prix des vins et des bières soient accessibles aux plus démunis de leurs visiteurs.
Pour moi, cela est du pur amateurisme. l'état croit qu'il va renflouer les caisses vidées par les voleurs post 2011.
Faux calcul !!!!
A croire que les tunisiens sont devenus les plus gros consommateurs de bière au monde.






Taxes
Pkoi ?
a posté le 30-10-2021 à 21:00
Finalement ce sont les mécréants qui font vivre la Tunisie..
Et ce depuis l'avènement de ceux qui croient et qui ont peur de Dieu... C'était juste pour avoir leur vote..
Attention la Tunisie...
Abel Chater
Finito le paradis des "Bou Dabouzza" avec le parti d'Ennahdha, qui a trahi l'Islam et la Tunisie musulmane.
a posté le 30-10-2021 à 20:34
Mille BRAVOS, pour de telles décisions équitables, qui redressent les relations familiales en Tunisie et qui mettraient fin à ce mensonge de la pauvreté, chez ceux qui boivent leurs salaires, pour les uriner dans les toilettes publiques, en criant contre leurs "islamistes", dont ils accusent de tous leurs maux.
La SFBT qui nous inonde de bière à la "bakhara" en Tunisie, annonce des gains colossales d'une année à l'autre, tout en prétendant que le parti d'Ennahdha pratique un "Islam politique" qu'ils n'aiment pas.
Allah yostir Tounes.
Guide de tourisme
Là c'est grave !
a posté le 30-10-2021 à 19:48
On va finir par en produire soi même, qualité meilleure et à moindre coût!
Hichem
Taxe
a posté le 30-10-2021 à 19:03
On devrait taxer les cons et la bêtise, le déficit serait épongé en deux semaines à peine.