alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 12:32
Dernières news
Le ministre de l'Environnement et du Développement durable présente les priorités des 100 premiers jours de son département
04/04/2015 | 14:39
2 min
Le ministre de l'Environnement et du Développement durable présente les priorités des 100 premiers jours de son département

 

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Néjib Darouich a présenté, lors d’une conférence de presse, tenue ce samedi 4 avril 2015, à la Kasbah, les mesures prioritaires durant les 100 premiers jours  relevant de son département.

 

Néjib Darouich a souligné que le ministère a pris en considération les problèmes environnementaux urgents et les véritables besoins nécessitant une intervention immédiate, et ce en suivant une approche consultative avec tous les acteurs et les représentants des administrations et des institutions concernées.

 

 Les priorités du ministère pour les 100 premiers jours s’articulent sur 5 grands axes qui se présentent comme suit :

 

1-Résoudre le problème du traitement des ordures dans l’île de Djerba, à travers le démarrage des travaux de la décharge au niveau de Sidi Salem. Une unité de traitement des ordures, sera également mise en œuvre, pour une exploitation de 2 ans, au cours desquels des solutions radicales devront être trouvées en consultation avec les divers intervenants et des experts. Les expériences internationales seront en outre prises en exemple, notamment l’utilisation des nouvelles technologies.

 

2-Augmenter la capacité d’accueil de la décharge de Borj Chakir, en ajoutant une nouvelle section qui recueillera les déchets jusqu’à fin 2017.

 

3-Se débarrasser de 80% des problèmes environnementaux sur tout le territoire tunisien, un programme qui comprend les ordures ménagères, les déchets dus à la construction et la démolition, les ordures dans les oueds, les cours d’eau, les plages et les espaces verts. 

 

4-Instaurer un projet pour recycler les déchets dus à la construction et à la démolition à la décharge de Borj Chakir.

 

5-Adoption de la technologie « Internet-Mobile » pour renforcer et réactiver les opérations de contrôle, à travers la mise en place d’un projet relatif à la surveillance des dépassements environnementaux avec l’utilisation de cette technologie. Le nombre de contrôleurs et les mécanismes de contrôle seront également augmentés.

 

 

 

04/04/2015 | 14:39
2 min
Suivez-nous
Commentaires (11) Commenter
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Dido
| 05-04-2015 16:18
Monsieur DAROUICH,
Il est vrai que malgré un PM, Commis de l'Etat, rien ne change. Ce qui compte pour les membres de ce Gouvernement c'est d'être appelé " Monsieur Le MINISTRE". Le PM a tracé le tableau noir de l'état du pays mais ses ministres et leurs partis politiques, ne cherchent qu'à occuper des postes sinon il y aurait des personnes opérationnelles TOUT DE SUITE à la tête de tous les Départements et à la tête de toutes les institutions. Malheureusement le patriotismes et le civismes n'est pas le fort d'une bonne partie des Tunisiens à commencer par BCE qui empoche en toute sérénité 30.000DT alors qu'il est pris en charge par l'Etat dans un pays en faillite et où le SMIG atteins à peine 300DT. ET on continue à pyer pour un Marzouki qui a fait rentrer DAECH à Carthage et même un Mbazaa qui a profité tte sa vie des deniers publics. On peut dire la même chose des ministres, des députés, des PDG... et de tous les ABUS qui se poursuivent dans cet Etat en faillite (voitures, souvent plus d'une, avec leurs liasses de bons d'essence, les missions à tout va etc.) pour des personnes dont la majorité sont des irresponsables à des postes de RESPONSABILITÉ où seuls les avantages les intéressent. C'est le Bilik qui est "bou 7 roueh" toujours là.
Monsieur Le Ministre faite vous expliquer le sens de votre ministère, en Suède il a juste un petit Cabinet mais il est responsable de l'Environnement et du Développement Durable. càd que le Pays DOIT être propre mais vous n'êtes pas le ZABAL. Ouvrez vos tiroirs sortez les études qui ont été faites à coup de millions de dinars, parce qu'avant aussi, avec la corruption, elles ont coûté très chères. Au moins actualisez çà coûterait moins chère. Monsieur le Ministre votre Département devrait être un créateur d'emploi pour les diplômés et les moins diplômés dans les nouvelles technologies et les énergies renouvelables qui restent non exploitées dans un Pays où les énergies fossiles sont en chute libre et où le gaz de schiste est une catastrophe environnementale pour un pays qui a tjs et encore plus pour notre future, géré la sécheresse. Faites vous expliquer tout cela et bien plus par les compétences qui existent dans notre Tunisie. Ces personnes se feraient un plaisir de vous l'expliquer en toute modestie car il faut continuer à apprendre tout au long de sa vie. Personne ne sais tout sur tout. Alors informez vous et donnez nous une stratégie et un plan d'action viable pour un environnement sain où la loi est applicable et personne ne la transgresse pour que notre Pays soit à nouveau le Pays du Jasmin. On peut rêver pourquoi pas!!! Pour une fois AYEZ des devoirs avant d'avoir des droits!!!!!
Ministère des déchets et non d el'environnement
Mistre baladia
| 05-04-2015 13:45
Monsieur le Ministre, pour les 100 jours , votre ministère sera une "baladia" et non un ministère de l'environnement - Vos conseillers doivent vous apporter la définition de l'environnement , mais aussi du développement durable- en lisant ces définitions vous allez conclure que vous "passez à côté" et qu'il est urgent de réviser les priorités annoncées- Vous étiez en mission au japon ces dernières semaines- est-ce pour les déchets? surement non- Vous avez 4 institutions sous votre tutelles - quelles sont leurs priorités? (ONAS, APAL, ANPE, CITET et Banque Nationales des Gênes) - je ne pense pas que ces institutions vont venir à votre secours pour se débarrasser de 80% des problèmes environnementaux qui semblent se limiter aux "Ordures"
Que vos collaborateurs se réveillent et vous proposent des actions concrètes portant sur l'environnement et le développement durable .
QUOI NETTOYER D ' ABORD ,?
Abdel
| 04-04-2015 17:22
Si j'ai bien compris le Ministre a dit que son Ministere va NETTOYER LE PAYS ! C'est bien . Mais Moi j'aurai aime' entendre dire : Quand le Ministre lui meme va '' NETTOYER '' SON MINISTERE des restes des Anciens regimes ? C'est pour quand le Grand Menage ? Avec les memes personnes qui ont sali , on ne peut guere Nettoyer . Compris ? Merci
@griguer
versus
| 04-04-2015 17:08
Pour quand votre civilité au regard de l'environnement. Il ne m'étonnerait pas que vous soyez du genre conducteur qui houspille les autres sur la route tout en faisant la même chose que ces autres.
on verra
versus
| 04-04-2015 17:06
J'attend notre rencontre pour voir ce qu'il a dans le ventre mais de ce que je sais, ses actes actuels sont plutôt dans la catégorie "somnolence".
Ensuite, s'il ne donne pas du batôn sur les fonctionnaires sous sa tutelle et la population, il ne fera rien d'autre que d'émettre des paroles qui s'évaporent, au moins celles-ci ne pollueront pas.
!!!
kissimmee
| 04-04-2015 16:52
il n'y a pas que l'environnement et le developpement qu'il faut s'occuper à djerba. il faut vider l'ile de ces gens qui viennent pour trouver du travail mais le travail il n'y en a pas.ils finissent par cambrioler les maisons, par agresser les gens, et surtout par mettre la main sur les terrains des djerbiens et disent que ces terrains leur appartiennent. voila l'ile grouillent de voleurs, d'agresseurs, et certainement par des terroristes cachés je ne sais où. il faut intervenir à ce niveau avant qu'il ne soit trop tard. j'en parle parce ce que je suis originaire de l'ile, et que j'ai concernée par ce problème. ma maison a été cambriolée l'hiver dernier, ils ont vidé ma villa. en plus de tout cela, nous avons un terrain "héritage" quelqu'un a mis la main dessus et il dit qu'il l'a acheté. nous nous trouvons devant les tribunaux et fait des aller et retour entre paris et djerba pour essayer de récupérer nos
terrains avec l'intervention d'avocat. voila où nous en sommes. il faut intervenir pour purifier notre ile qui était propre.
Et le traitement des déchets industriel?
GLZ
| 04-04-2015 16:39
Un des principaux problèmes en Tunisie est le traitement des déchets industriels qui était réalisé dans le centre de Jradou...
Depuis sa fermeture aucune solution n'a été mise en place... Les entreprises stockent ces déchets dans leurs surfaces d'exploitation. Outre les pertes des surfaces de production et les coûts engendrés cette situation est une des trois raisons qui effraient les éventuels investisseurs à rejoindre la Tunisie.
Quel est le plan directeur mis en place sur cette situation?
Encore un Ministre avec ses priorités!! Les 100 jours c'est pour les réalisations urgentes, non pas pour les priorités!!
Mourakib007
| 04-04-2015 16:26
Messieurs les ministres, les priorités doivent être annoncées avant même la formation du gouvernement dans un document qui s'appelle de programme du gouvernement. Le Chef du Gouvernement aurait dû annoncer ce programme au moment où il présentant son gouvernement à l'ARP pour la «mousadaka» ainsi que la liste que la liste des réalisations qui seront accomplies dans les 100 premiers jours!
Même si on parle de priorités spécifiques à chaque ministère, il faut les annoncer avec les budgets correspondants; autrement ce sont des chimères. Combien cela coûterait, et d'où viendrait l'argent?. Pour l'instant, je n'ai vu que des Ministres qui énumèrent des priorités (évidentes pour la plupart), mais sans jamais parler de budget. L'argent (en plus de la compétence, le dévouement, l'honnêteté, l'acharnement, etc. etc.) est le nerf de la guerre.

Concernant les 100 jours, il se s'agit pas de présenter ses priorités, mais ses réalisations les plus urgentes! Donc, au bout de 100 jours, faites nous le plaisir de nous annoncer vos réalisations déjà accomplies en comparaison avec vos promesses les plus urgentes. Autrement tout le monde a des priorités!!
de la communication et absence d'action
griguer
| 04-04-2015 15:43
trop de blabla et zéro actions zéro réformes .
pour quand le recycle des ordures ménagères , le tri des déchets . pour quand le tri et recyclage du verre de l'aluminium et acier le textile .
l'avenir est dans le tri et le recyclage .
pour quand un plan national de dépollution de nos plage et du littoral .
pour quand un aménagement urbain avec plus de parc et jardins
pour quand un transport public moins polluant et plus de km de réseaux de tramway et trolley bus des les grandes villes comme sfax gafsa gabes sousse etc
pour quand la bonne gestion les réformes et l'action
Pourquoi ne pas commencer par le commencemet?
Eole
| 04-04-2015 15:32
Une brigade de l'environnement a été crée il y a environ un an. Quid de cette brigade qui à mon sens est virtuelle. Ne pourrait-on pas commencer à sévir afin d'inculquer de force un début de civisme et initier les jeunes à l'école aux problèmes d'environnement ?