alexametrics
mercredi 30 novembre 2022
Heure de Tunis : 04:14
Dernières news
Le ministère de la Fonction publique publie les chiffres relatifs au recrutement des amnistiés de 2013
07/11/2016 | 15:06
1 min
Le ministère de la Fonction publique publie les chiffres relatifs au recrutement des amnistiés de 2013

Dans le cadre de la consécration de la transparence et du droit à l’accès à l’information, le ministère de la Fonction publique et de la Gouvernance a publié les chiffres officiels liés au recrutement exceptionnel dans la fonction publique au titre de l’année 2013 des membres des famille des martyrs et des blessés de la révolution ainsi que ceux ayant bénéficié de l’amnistie générale.

 

Il en ressort que 10.607 personnes ont bénéficié de ces recrutements exceptionnels et seulement 8.341 personnes ont accepté les postes qui leur ont été proposés. La part du lion revient aux amnistiés avec 7.616 bénéficiaires dont 5.851 en exercice. Ils sont suivis, en termes de nombre, par les blessés de la révolution avec 2.723, dont 2.255 en exercice. Enfin, 268 membres des familles des martyrs ont bénéficié de cette mesure exceptionnelle, dont 235 personnes en exercice.

 

I.N

07/11/2016 | 15:06
1 min
Suivez-nous

Commentaires (18)

Commenter

Citoyen de Tunisi
| 09-11-2016 14:54
Décidément, et dire que je me demandais pourquoi la Tunisie a atteint ce niveau.
A raison de 1000 TND >> 8 millaird 300 millions par MOIS.
C'est pas du calcul NUMERIQUE, c'est du calcul mental.
Les fruits d'ennakba.

Mounir
| 08-11-2016 15:06
Je suis désolé de vous le dire, mais vous êtes vraiment nul en calcul numérique!

Mounir
| 08-11-2016 15:04
votre ZABA est à l'origine du collapse socio-économique de la Tunisie d'aujourd'hui! Il a laissé une Tunisie vidée de ses ressources et qui n'avait pas d'autres choix que le collapse socio-économique. Certes l'ex-troïka formée de politiciens extrêmement nuls a accéléré l'inévitable chute!

Nier la torture durant la dictature est une faute historique très grave! Nier qu'il y avait eu aussi des victimes innocentes durant la dictature est injuste'

DHEJ
| 08-11-2016 14:54
Non ton voisin n'a pas été arrété et envoyé en prison comme tu le prétends!


Ce voisin doit commencer par étaler ce que le MINISTERE PUBLIC lui reprochait ou les chefs d'inculpations!!!


khneji
| 08-11-2016 14:40
Je pense que BN avait diffusé et avait publié des chiffres qui étaient très loin de la réalité concernant le recrutement des khouanjias amnistiés!!!.Je trouve que c'est courageux d'avouer son "erreur" et de dire pardon.

Citoyen de Tunisie
| 08-11-2016 14:37
Cher ami, à raison de 800,000 TND charges compreises en moyenne par mois pour les 8300 recrues.
Soit 800*8300*12 mois, cela fait les 80 milliards par année ou exercice comptable.
Je n'ai pris en compte que les 12 mois sans compter les primes et les avantages en nature (véhicules, carburants, tickets resto et tel). Je ne voudrais pas penser aux charges indirectes, bureau, fauteuils, fournitures, électricité, eau, etc.....

Momo
| 08-11-2016 14:14
Les générations futures ne sont pas responsables de ce que votre voisin a subi. Nous ne devons pas hypothéquer leur avenir pour dédommager votre voisin. Personne ne lui a demandé quoi que ce soit à votre voisin, et arrêtez votre démagogie: les mosquée étaient pleines à craquer du temps de ZABA. Ils n'ont pas été tous emprisonnés. Et les dédommagements ont coulé l;es finances publiques et les caisses sociales !

Mounir
| 08-11-2016 10:41
Les 80 milliards de millimes dont vous parlez ne sont que 80 millions de dinars par an, ce qui fait 0,08 milliard de dinars. Une somme dérisoire par rapport à notre BIP qui est de 35 Milliards de dinars. Ce qui fait en pourcentage (0,08:35)*100 = 0,2%

Il ne faut pas exagérer et avoir de la compréhension pour beaucoup de victimes du temps de la dictature! Vous avez de la chance que vous n'avez pas vécu la torture du temps de la dictature! C'était horrible, très horrible!

Notre voisin était prof. de math au lycée, sa seule faute était de faire ses prières du vendredi à la mosquée de notre village. Il a passé 12 ans de sa vie dans des prisons souterraines sans un rayon de soleil.

C'est normal et légitime qu'après la révolution du jasmin notre voisin reprend son travail de fonctionnaire et que l'on indemnise pour tout le mal que lui a été causé durant la dictature, pour ses meilleures années de jeunesses perdues pour rien. Et ceci parce que vous et moi, on n'a pas osé prendre une position courageuse contre la dictature et l'injustice.

Bien sûr, il y a ceux aussi qui étaient des délinquants et qu'il faut différencier'

DHEJ
| 08-11-2016 10:09
Quelle fluidité publique de cette Fonction constitutionnellement parlant?

Citoyen de Tunisie
| 08-11-2016 08:47
Plus 8300 recrues au sein de la fonction publique, si on considère que chacun perçoit en moyenne 800 dinars charges comprises (c'est trop peu), cela nous donne 80 milliard par an.
Nous avons toujours estimé que les administrations étaient bondées dans les grandes villes pour des prestations quasi nulle quand il s'agit de service le citoyen lambda.
Donc y ajouter plus 8000, c'est purement et simplement une arnaque politique.
Mais que le respectable Mr Briki cireuse encore en sortant les statistiques des bénéficiaires de contrat de conseillé, de prestataires et autres pour des dizaines de millions annuellement qui font certainement partie des 2300 qui ne sont plus en exercice. Donc on monte plus de 100 milliards.
A quoi peuvent-ils servir à l'état ces 100 milliards pas an. L'état s'est endetté pour payer ces salaires et ces prestataires pour les rembourser au prix fort.
Dimassi avait raison en refusant cela mais avait tort en quittant sans porter plainte contre le gouvernement qui avait détruit l'économie nationale.
Et dire que les nouveaux richards, destructeurs de l'état se sont gonflés les comptes bancaires et refusent de voter la levée du secret sur les comptes bancaires.