alexametrics
dimanche 14 août 2022
Heure de Tunis : 05:23
Dernières news
Le collectif pour le boycott du référendum manifeste à Sousse
25/06/2022 | 19:15
2 min
Le collectif pour le boycott du référendum manifeste à Sousse


A un mois de la tenue du référendum du président de la République Kaïs Saïed sur le projet de la nouvelle constitution, le collectif de partis politiques opposés à l’entreprise juilletiste du chef de l’État a manifesté à Sousse pour faire chuter le référendum. 

Des partisans du Courant démocrate, du Parti des travailleurs, d’Al Joumhouri, Ettakatol et Al Qotb se sont rassemblés devant le théâtre municipal de la ville de Sousse où ils ont scandé des slogans anti-Kaïs Saïed et anti-référendum. 

Les manifestants ont crié au scandale accusant le président de la République, ses appuis et sa commission consultative pour une nouvelle République de « rétrogrades » et « ennemis des libertés ». 

 

La commission présidée par le doyen Sadok Belaïd a présenté la semaine dernière un projet de constitution au président de la République élaboré par une panoplie de personnalités publiques et politiques. Ce projet devrait être publié dans le Journal officiel de la République tunisienne en date du 30 juin. 

Les premières fuites de l’ébauche de la nouvelle constitution ont été fortement critiquées par les opposants du président de la République et plusieurs autres personnalités de la scène nationale, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, entre autres.  

Le chef de la Centrale syndicale a indiqué que si le contenu fuité s’avérait authentique « tout est perdu ». Il a, également, noté que l’UGTT se prononcerait sur l’affaire après la publication du texte qui sera soumis au référendum.

N.J. 

25/06/2022 | 19:15
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Hassine
Représentativité
a posté le 27-06-2022 à 09:18
Messieurs, vous n'êtes pas nombreux mais vous avez beaucoup d'argent pour faire ces slogants. Ces slogants ne sont pas populaires et ne sont pas issus du peuple mais de de mercenaires qui monnayent la fin de leur vie politique desastreuses. Je n'ose plus dire des zéros virgules mais plutot plusieurs zéros après la virgule.
Abel Chater
Mille BRAVOS à ceux qui prévoient tout ce que le Saffah Sissi d'Egypte nous prépare de malheur en Tunisie.
a posté le 26-06-2022 à 10:48
Les Tunisiens regardent de leurs propres yeux, comment nos soeurs et nos frères les Egyptiens, se font conduire comme des brebis, vers l'abattoir du genocidaire de Rabiaa, le putschiste Saffah Sissi d'Egypte par ses élections présidentielles truquées de 97% et par son référendum truqué de 88,8%, alors que les pauvres Egyptiens pleurent aux vraies larmes. Leur pays est vendu aux ennemis des Egyptiens et eux-mêmes, ils n'arrivent plus à s'acquerir du pain.
C'est exactement ce qui va arriver aux Tunisiens, à une seule minute après qu'ils permettent la tenue de ce référendum imposé par les ennemis de la démocratie tunisienne. Les résultats truqués du Saffah Sissi, sont déjà préparés par avance dans les tiroirs de Kaïs Saïed. Que peu de personnes y aillent, même conduites de leurs oreilles par les Omdas, ou que personne n'y va à ce référendum truqué de non-sens sociopolitique, les résultats seront toujours autour de 60% au profit du putsch arabo-français de Kaïs Saïed, en Tunisie.
Donc, il est absolument nécessaire et primordial, de ne pas permettre la tenue de ce virus de référendum truqué en Tunisie. Sinon, adieu la transition démocratique en Tunisie, jusqu'à la prochaine révolution de casse, de feu, de flammes dans les institutions étatiques, de pillage, de braquage et de la destruction de toute la Tunisie, à l'image de ce qu'on a vécu autour du 14 janvier 2011.
Devrait-on risquer tout ça et tout cela, parce qu'un retraité amateur politique des cafés populaires, veut s'emparer du pouvoir à lui tout seul?
Allah yostir Tounes.
Allô
Allô!?
a posté le à 15:16
Allô Abel? Qu'est-ce que tu dis? Comment? on t'entend très mal;
Ah tu es en Allemagne*?
Eh bien retourne en Tunisie et descend dans la rue avec ceux qui militent contre ce projet,ce serait plus efficace!
*Mon post s'adresse tout aussi bien à ceux qui se découvrent une fibre patriotique une fois à l'étranger et une fois rentrés chez eux,se mettent à raser les murs.
Tunisino
Sousse
a posté le 26-06-2022 à 10:38
Sousse, le bastion de Zakafouna et de son Général. Les politiciens de la république des imbéciles sont intelligents pour se servir mais bêtes pour servir, l'adjectif MALIN (khebith et non pas Mhaf) prend toute sa splendeur!