alexametrics
samedi 27 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:51
Dernières news
L’AMT demande au ministère de la Santé d’inclure les juges dans la liste des groupes prioritaires pour le vaccin
11/02/2021 | 12:03
1 min
L’AMT demande au ministère de la Santé d’inclure les juges dans la liste des groupes prioritaires pour le vaccin

L'Association des magistrats tunisiens (AMT), a annoncé, dans un communiqué publié ce jeudi 11 février 2021, avoir adressé une correspondance au ministère de la Santé demandant à ce que les juges, conduisant l’un des services essentiels du pays, soient inclus dans la liste des groupes prioritaires lors de la campagne de vaccination anti Covid-19.

 

L’AMT a appelé les juges à s’inscrire sur la plateforme « evax » afin de rassembler la liste et de la communiquer au ministère de la Santé.

 

On rappelle que le ministère de la Santé avait annoncé au mois de janvier qu’une vaccination généralisée de la population n’étant pas possible dans l’immédiat, l’ordre de priorité tient compte de l’effet sur le risque des complications et de la mortalité par tranche d’âge, ainsi que sur le besoin de maintien des activités sanitaires et autres activités essentielles.

 

Les groupes prioritaires définis sont donc les :

 

Personnes dont l’âge est supérieur ou égal à 60 ans

Professionnels de santé

Professionnels des services essentiels

Personnes dont l’âge est inférieur à 60 ans avec des maladies chroniques préexistantes bien définies

 

 

M.B.Z

 

 

11/02/2021 | 12:03
1 min
Suivez-nous
Commentaires
kamel
Supetman
a posté le 11-02-2021 à 21:34
Fadatouna vous n êtes pas supérieur par rapport aux autres fonctionnaires. Je commence a détester votre statut i7chmou
ifriki
de la tribune aux accusés au public dans la salle d'audience
a posté le 11-02-2021 à 15:27
En dépit du protocole sanitaire, les mesures barrières existent d'antan, les bancs des accusés est de loin du perchoir du président et la cour, les chaouchs et la police font l'intermédiaire, le parking est privé, le passage aux bureaux est réservé par issue directe, la distanciation existe bel et bien à moins le gel et les bavettes que mr le ministre de la santé est appelé à planifier prioritaire
GZ
Privilèges
a posté le 11-02-2021 à 15:18
Pour rappel à ces messieurs professionnels et connaisseurs du droit et de son histoire , dans un pays comme la France , la suppression définitive des privilèges remonte à la nuit du 4 août 1789 .
Ce moment où tous les hommes et toutes les femmes quels qu'en soient les statuts sont devenus égaux en droit .
Tout juste 231 ans !
@ Aldo mon pauvre ami et tous les autres indignés par ces exigences indignes , nous n'avons pas fini de pleurer ni de nous lacérer les joues
avec cette prétendue élite de sang bleu qui tire ce pays vers le bas et ne cesse de militer pour la Restauration de l'Ancien Régime .
TAW TCHOUFOU
FAITES LA QUEUE COMME TOUT LE MONDE !
a posté le 11-02-2021 à 13:49
Ce n'est plus le gouvernement des juges , comme disait le juriste universitaire Edouard Lambert , mais l'état des juges , qui non seulement prennent leurs aises et leurs temps dans les affaires dont ils ont la charge ( dixit affaires Fehri , Belaid , Brahmi , etc , etc .... ) , mais se veulent maintenant et de plus en plus " citoyens à part " et précieux , dans ce pays !
Après avoir obtenu un statut à part , puis exigé un hôpital à part , voilà qu'ils veulent " resquiller " et passer devant tout le monde et surtout la plèbe , parce qu'ils se considèrent vraiment " à part " !
N ' ont-ils donc pas honte de proférer une telle demande ?
Tous les Tunisiens sont égaux en droit et en lois , et tout juges qu'ils sont , ce sont des citoyens comme les autres , ni plus , ni moins , et ils n'ont aucune légitimité populaire par dessus le marché car ils ne sont pas élus , ce ne sont que des fonctionnaires !
Point barre !
Que demanderont ils la prochaine fois ?
Et dire que mon voisin , asthmatique chronique de 48 ans , est obligé de se rendre tous les jours dans une administration d' état , qui bien que le gouvernement a autorisé le télétravail pour les personnes à risques , son directeur de service ne veut rien savoir ! Même si son dossier médical est des plus sérieux et déposé à l'infirmerie de cette administration !
Que ces juges respectent le planning du ministère de la santé et qu'ils donnent l'exemple , il en va du civisme et de sa survie dans ce pays !
GZ
Service public
a posté le 11-02-2021 à 12:52
Essentiel ! Ah bon ! Cela n'a pas empêché ces fonctionnaires d'observer une grève plusieurs semaines durant . Sans continuité du service public .
Les voilà brutalement essentiels .
Furtif
Et puis quoi encore?
a posté le 11-02-2021 à 12:51
Encore un corps qui réclame d'être prioritaire? Pourquoi? Ils sont tellement loin des prévenus, des avocats, de l'assistance qu'ils ne risquent rien dans l'enceinte d'un tribunal! Là où ils ont raison : ils risquent d'être contaminés dans les locaux de leur amicale là où tout coule à flots et où il habel yit5allat bio 7abel.
aldo
==== AVANT ou APRES L'HOPITAL PRIVE ====
a posté le 11-02-2021 à 12:33
par contre le reste du peuple --- MA BIYIDOU HILA --- ((((( c'est presque normal , YOUCHRBOU LIKWARISS ))))) NINDIBHOUM ALA TOUNIS .
MFH
Avec mes respects pour les juges.
a posté le 11-02-2021 à 12:33
Le juge est un homme comme tous les hommes. Qu'a-,t-il de particulier pour demander un tel privilège ?