alexametrics
lundi 15 juillet 2024
Heure de Tunis : 16:11
SUR LE FIL
L'Algérie affirme son soutien à la Tunisie dans ses négociations avec le FMI
24/03/2023 | 14:23
1 min
L'Algérie affirme son soutien à la Tunisie dans ses négociations avec le FMI

Le Premier ministre algérien, Aymen Ben Abderrahman a exprimé le soutien de l’Algérie à la Tunisie dans ses négociations en cours avec le Fonds monétaire international (FMI), concernant l'accord au titre du mécanisme élargi de crédit visant à soutenir les politiques et les réformes économiques.


Lors d’une rencontre tenue hier, jeudi 23 mars 2023, entre la cheffe du gouvernement tunisien Najla Bouden et le Premier ministre algérien, Aymen Ben Abderrahman, les deux parties ont discuté « des relations bilatérales et des perspectives de développement dans divers domaines », note un communiqué du cabinet du Premier ministre algérien. Les discussions ont également porté sur « les moyens de renforcer le soutien à la Tunisie, pays frère, afin de lui permettre de retrouver sa stabilité économique, que les autorités tunisiennes œuvrent à retrouver », a rapporté la même source.

 

Le même communiqué précise que cette rencontre s’est tenue « dans le cadre des traditions de dialogue continu et de consultations bilatérales entre l'Algérie et la Tunisie » ajoutant que « les deux parties ont réaffirmé leur volonté commune d'œuvrer ensemble pour aller de l'avant vers plus d'intégration stratégique et de développement collectif, conformément aux directives des dirigeants des deux pays ».




H.A 

24/03/2023 | 14:23
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Eagle One
On se croirait dans l'hotel préféré de DSK.
a posté le 25-03-2023 à 15:05
Les imbécilités et l'ingratitude que je lis dans ces commentaires, ça commence à bien faire.

Alors comme ça au lieu de dire merci à l'Algérie d'apporter son soutien inconditionnel pour la énième fois, et vous n'êtes pas contents?
Vous vous plaignez qu'elle n'éponge pas tout à votre place?

Alors aux gueux qui nous font des reproches, je vais devoir expliquer quelques petits détails sur le fonctionnement du FMI:

Le FMI recoit des contributions des états qui en ont les moyens, sous forme d'acquisition de "DTS" ou droit de tirage spéciaux, qui sont comme des bons du trésor amis par le FMI.

Ces contributions sont ensuite réutilisées par le FMI pour aider les pays prioritairement dans la REGION d'ou elles proviennent.

Or, le budget du FMI pour les pays d'Afrique du Nord vient en grande partie d'Algérie, en raison des souscriptions qu'elle a fait pendant les années 2011-2017 quand les prix du pétrole ont augmenté et ses réserves de change avec.

https://www.african-markets.com/fr/actualite/afrique-du-nord/algerie/l-algerie-accorde-une-aide-de-5-milliards-de-dollars-au-fmi

L'Algérie était pendant des années le seul pays de la région à pouvoir faire cela, vu l'état de guerre en Libye avec la complicité de certains et les poches trouées des autres.

Ce qui veut dire, bande d'ignares fanfarons, que l'argent que le FMI va vous donner vient en grande partie d'Algérie.

Mais alors, vont me répondre les imbéciles heureux, pourquoi ne pas nous verser l'aumone directement?

Pour deux raisons:
1- Quand le FMI accorde un prêt de X, automatiquement les autres prêteurs fournissent 2X, 3X, 4X cela a un effet multiplicateur, que l'Algérie seule ne peut avoir, ainsi fonctionne la finance internationale
2-Quand le FMI se mêle de vos finances, c'est parceque vos finances ont été mal gérées, et nous en savons quelquechos en Algérie puisque nous avons connu cela au dans les années 80/90. C'est assorti de conditions qui sont destinées à assainir les finances publiques, et si ces conditions sont souvent rigoureuses et douloureuses, c'est aussi ce qui explique que les autres prêteurs s'alignent derrière le FMI.

TL/DR: le FMI va vous prêter des sous qui viennent très largement d'Algérie, la garantie du FMI va vous permettre d'emprunter ou de refinancer des lignes de crédits supplémentaires.

J'en profite pour souhaiter ramadan kareem aux musulmans / aux autres saha ftourkoum comme on dit chez nous.
Juan
hypocrisie aldjérienne
a posté le 25-03-2023 à 11:37
dans ce cas, pourquoi pas prèter directement sans passer par FMI ?
Houcine
Cela s'appelle joindre le geste à la parole.
a posté le 24-03-2023 à 16:54
Oui, l'Algérie entretient des relations proches avec la Tunisie, et cela est bon pour les deux pays.
L'Algérie se montre fraternelle envers son voisin, non pas uniquement parce qu'elle y a intérêt, mais par solidarité.
Toute la gratitude.
D'autres pays "frères" pourraient en faire autant, pour soutenir le projet d'en finir avec les barbus et rendre aux habitants de ce pays l'envie de vivre dans la paix et une économie capable de leur offrir les moyens de subvenir à leurs besoins en les débarrassant des profiteurs.
AMMAR BEZZOUIR
Nous ne devons compter que sur nous-mêmes Basta !
a posté le 24-03-2023 à 15:29
L'Algérie est-elle financièrement incapable d'accorder ce petit crédit de 1,9 milliard de dollars à notre putschiste en chef?

Un credit de 2 milliards de dollars à la Tunisie n´ est surement pas un fardeau (équivaut un pourboire !), pour ne citer que les pays "frères" arabephones comme l'Algérie, le Qatar, l'AEU ou le pays du Monchaar !

Espérons que les Tunisiens aient enfin compris que nous ne pouvons nous aider que nous-mêmes et peut-être Dieu!
Dziri
TN-DZ Relations Strategiques
a posté le à 19:08
Je suis certain en tant qu'Algérien que l'Algérie couvrira 1,9 milliard de dollars dont la Tunisie a besoin en ce moment sans rendre l'information publique. Ces 2 pays sont des partenaires stratégiques, et ont tort ceux qui disent que l'Algérie essaie d'influencer la politique étrangère de la Tunisie.
AMMAR BEZZOUIR
@Dziri: Merci pour votre Feedback monsieur!
a posté le à 21:25
Pourquoi tout le monde veut forcer ou arbitrer « en faveur » de la Tunisie pour emprunter ce fameux prêt de 1,9 milliard au FMI ? Pourquoi ces pays ne peuvent-ils / veulent-ils pas eux-mêmes offrir ce crédit ?

Ne trouvez-vous pas que ce comportement est étrange, voire ridicule ?
Dziri
Tout ce qui nuira à la Tunisie nuira a l'Algerie et a l'Italie
a posté le à 21:52
Il n'est pas dans l'intérêt du monde arabe en général d'avoir un pays démocratique en son sein, donc ils préfèrent voir la Tunisie souffrir alors qu'ils gardent leurs milliards de dollars dans les banques américaines. Oublions le Maghreb uni ou le monde Arabe uni. Les deux pays qui veulent le bien-être de la Tunisie sont bien l'Italie et l'Algérie, car ils sont les voisins directs de la Tunisie, et tout ce qui nuira à la Tunisie leur nuira.