alexametrics
mercredi 07 décembre 2022
Heure de Tunis : 04:51
Dernières news
La masse salariale du public accapare 16% du PIB de la Tunisie et la moitié des ressources de l’État
29/12/2021 | 09:26
1 min
La masse salariale du public accapare 16% du PIB de la Tunisie et la moitié des ressources de l’État
 
 
La Tunisie ne finira jamais de payer la politique désastreuse de la troïka de 2012-2014 avec leurs recrutements massifs dans le secteur public et les largesses distribuées par les islamistes à leurs membres ! 
 
Le nombre de fonctionnaires publics était de 435 mille personnes en 2010 pour une masse salariale de 7,5 milliards de dinars. Cela sans compter les entreprises publiques.
 
A fin 2021, ce nombre a augmenté de plus de 50% avec 654.922 fonctionnaires (contre 661.000 au milieu de l’année) pour une masse salariale qui a presque triplé, estimée à 20,3 milliards de dinars.
 
Les différentes hausses des salaires ne sont pas concordante avec l’évolution de la production. Les augmentations spécifiques (forces de l’ordre, magistrats, corps enseignant, …) ont élargi les écarts au niveau de la rémunération et les recrutements massifs et les promotions exceptionnelles ont fortement affecté la qualité des services publics.
 
 
D’après un document confidentiel de la présidence du gouvernement, consulté par Business News, la masse salariale accapare près de la moitié des ressources totales de l’État. 
 
Elle représente carrément 16% du PIB ! A titre comparatif ce pourcentage est de 10,7% au Maroc, de 8,9% en France, de 5,5% en Jordanie et de 5,2% en Égypte. 
 
Le gouvernement entend-il réduire cette masse salariale ? Oui, d’après le document. Sauf que voilà, quand on lit de près les différentes réformes qu’il entend entreprendre (départs volontaires, programme de retraite anticipée, mobilité vers le secteur privé, congés pour la création d’entreprises), le gouvernement Bouden n’est pas du tout ambitieux. Ainsi, et au cas où toutes ses mesures se soldent favorablement (ce qui est une utopie) il entend réduire la masse salariale à 14,5% du PIB à l’horizon 2025 !
 
R.B.H.

29/12/2021 | 09:26
1 min
Suivez-nous
Commentaires
URMAX
Vos renseignements sont en deca des faits :. C'est 17 / 100
a posté le 29-12-2021 à 20:04
Comme déja mentionné dans un précédent post sur ces lignes, il y a de cela quelques semaines ...
LBC
Leader
a posté le 29-12-2021 à 15:04
Au moins, la Tunisie est classée parmi les premiers au monde, quand on compare le nombre de fonctionnaires par rapport à la population;
Jupiter
Le même mensonge
a posté le 29-12-2021 à 14:47
Le nombre de fonctionnaires en tunisie et le moins parmi les pays du monde il y a 657 milles fonctionnaires en tunisie sur 11 millions et 750 milles habitants ce qui donne 55 fonctionnaires sur 1000 habitants en france 80 fonctionnaires sur 1000 habitants la même chose en Allemagne dans les pays scandinave plus de 120 fonctionnaires sur 1000 habitants même en '?gypte il y a 65 fonctionnaires sur 1000 habitants le nombre ce n'est pas le problème au contraire au minimum il faut 1 millions de fonctionnaires en tunisie pour etre a la norme internationale notre problème et la faiblesse du pib du pays le pib et la responsabilité de tout les tunisiens
Citoyen_H
OUI, MAIS ALORS à CONDITION
a posté le à 15:46
de tenir compte du rendement d'un fonctionnaire d'un des pays que vous citiez (Allemagne et pays scandinave) qui doit s'élever au minimum à 100 fois plus qu'un fonctionnaire tunisien, et cela, sans intégrer le taux d'absentéisme record de nos parasites stériles et improductifs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


zozo Zohra
Jupiter
a posté le à 15:18
La France n'est pas Tunisie !
La France avec ses TGV, ses très grandes gares (200000 cheminots), avec ses avions et ses très grands aéroports, avec ses ministres, avec ses milliers d'hôpitaux et très très grand ministères, avec ses pompiers, ses militaires (terre et mer).... et j'en passe et des meilleurs. Vous comparez l'incomparable.

On a quoi en Tunisie SVP une goutte d'eau noyée dans une rivière de fonctionnaires.
GZ
@Zozo zohra
a posté le à 21:18
Bonjour Zohra.
La dernière fois que j'ai débarqué à Monastir après les quatre heures trente minutes incompressibles et inévitables infligées par Tunisair, il n' y avait personne, pas un seul flic aux postes de la PAF. Plusieurs queues interminables de voyageurs venus de partout et personne pour les contrôles de police, per so nne avant un interminable long moment.
Dans le même aéroport, Habib Bourguiba-Skanés, je ne vous recommande pas de faire un détour par les toilettes. Vous prendrez vos jambes à votre cou. C'est à rendre ses tripes.
Olfa Hamdi, l'éphémère PDG révéla le salaire des techniciens de surface, il y a de cela plus d'un an, 1300 Dinars.
Dès que l'on foule le sol, on a un concentré, un raccourci sans fard de la vie courante.
Un véritable parcours du combattant.
Autre souvenir. J'obtiens mon bac. J'en fais dix copies
que je dépose à la municipalité de Sousse pour les faire certifier conformes. La préposée appose le tampon "certifié conforme" sur les onze documents, c.à.d. original compris. Je le lui fais remarquer . Elle s'empare d'une mixture, en imbibe un bout de conton et vas-y que je te frotte. Résultat, je me retrouve avec un original encore plus dégueulasse et suspect que les copies.
Ce n'est pas fini.
Je m'inscris à l'université de Tunis. IPSI, coucou BN. Je valide ma première année.
Je fais dix copies de mon certicat de fin de première année, le dépose avec l'original au même bureau à Sousse. Ce qui devait arriver arriva. Bis repetita. L'original s'est lui aussi transformé en copie par la magie et la grâce de la même employée de mairie.
La Tunisie, vogue la galère. Que du bonheur.
On peut dire ce que l'on veut sur la fonction publique en France. La dernière fois que j'ai fait établir une carte grise, j'ai déposé mes documents en préfecture. Le lendemain avant 9H00, mon document était dans ma boîte aux lettres.

Je vous renouvelle mes voeux de bonne fin d'année.
Zozo Zohra
GZ
a posté le à 21:59
Bonjour cher GZ,

Vous m'avez fait bien rire, je peux vous raconter des anecdotes à non finir sur la Tunisie. Mon extrait de naissance, bourré de fautes, on avait corrigé le nom au tribunal. Dans les observations, ils ont refait des fautes sur le nouveau nom qui est correct en haut. Il me fait il faudrait retourner au tribunal pour le corriger.

A propos de l'aéroport de Monastir au moins il n'y a pas de Madame pipi la bas, là-bas c'est terrible. Je ne sais pas où va-t-on ! !

Bonne soirée et meilleurs v'?ux aussi j'espère qu'elle sera meilleure cette année 2022.
Inchallah
GZ
@ Zozo Zohra
a posté le à 03:10
Rebonjour Zohra.
Nom de nom!
Moi aussi. J'ai en ma possession trois versions en français de mon extrait de naissance où mon prénom prend trois orthographes différentes, Zouhaïer, Zouhair et Zouheir.
Chaque officier de l'état civil l'entend et le transcrit à sa façon sans rien vous demander et surtout sans le moindre standard de transcription.
Toujours est-il que j'ignore encore lequel des trois Z je suis.
Je garde précieusement les trois documents pour le cas où...
Bonne fin d'année. Pour ce qu'il en reste, cela ne devrait pas être bien difficile.


adel
C'est pourquoi ...
a posté le 29-12-2021 à 14:31
... on devrait l'appeler la dysfonction publique.
Warrior
trop de fonctionnaires, trop de diplomés , trop de moutons écervelés suiveurs de la Francec
a posté le 29-12-2021 à 13:12
des fonctionnaires payés à ne rien faire, juste pour leur diplome !!
Shame on You !!
Rationnel
Une classe priviligiée et protegée qui ruine le pays
a posté le 29-12-2021 à 13:05
La majorité de de la dette est due a cet excès de plus de 220 milles bureaucrates a qui on a offert une renumérotation pour ne rien faire. Si le pays fonctionnait bien avec 435 milles bureaucrates, les 220 milles sont inutiles. Ceci coûte plus de 5280 millions chaque année (moyenne de 2000 dinars par mois puisque la majorité ont été recrute dans les grades supérieurs). Si on ajoute les avantages, voitures, dépenses de fonctionnement (bureau, électricité, bon essences...), cotisations sociales., les coûts doublent. Sur dix ans on arrive a plus de la moitie de la dette.
Ennahdha et l'UGTT ont ruine le pays. Si le gouvernement est incapable de réduire l'effectif de la bureaucratie, le FMI va refuser de nouveaux prêts, et le pays sera ruine, on suivra le Liban. Tout le monde va paye pour que ces 220 milles privilégiés puisent garder leurs sinécures. Ce n'est pas équitable pour les 11,8 millions de Tunisiens restants.
Alya
Sujet dramatique
a posté le 29-12-2021 à 12:13
Oui la masse salariale est très élevée.!!! Mais ceci est probablement expliquee par la difficulté de ces personnes d être recrutee dans le secteur privé . L accès au secteur privé reste en particulier pour les diplômes de l enseignement supérieur reserve à ceux qui possedent le français et l anglais? La présentation physique etc.... et je pense que peu de gens pourraient me contredire S installer a son propre compte necessite un accompagnement familial ? Et au total, plus de la moitié des jeunes vont basculer dans un secteur informelqui s appelle la contrebande. Un secteur complètement insaisissable, échappant a toute fiscalité. On nous parle souvent de pauvreté de certaines régions, mais je suis toujours etonnee par les fastes de cérémonies de mariages dans ces régions. Bon il est très difficile de mettre ce pays en équation.
zozo Zohra
Ce n'est pas facile
a posté le 29-12-2021 à 11:09
Vous dites que le gouvernement n'est ambitieux. Vous croyez que cest facile, avec cet UGTT de malheur. S'il elle arrive à faire ce qu'elle a prévu ca serait déjà un grand pas. Départs volontaires, Départs à la retraite, ruptures conventionnelles...

En France, ça marche très bien la mobilité du personnel entre les ministres ou autres. Je connais des cheminots informaticiens qui travaillent pour des mairies par ex ou au ministère de finances, ect..
retraité
notre pays est champion de la masse salarialee
a posté le 29-12-2021 à 10:34
grâce à la gestion désastreuse des islamistes pendant 10 ans et contrairement avant la révolution bénie notre pays de 12 millions d'habitants est devenu le premier pays en nombre de fonctionnaires ( sans compter les salariés des nombreuses sociétés publiques déficitaires) par rapport à sa population et sa masse salariale représente 16 % de son PIB contre 10,7 % pour le Maroc de 35 millions d'habitants , 6,5 % pour la France de 68 millions d'habitants ,5,5 % pour la Jordanie de 11 millions d'habitants et 5,2 % pour l'?gypte de 103 millions d' habitants il est temps que ces nouveaux politiciens arrêtent leur populisme primaire et leurs promesses fallacieuses et remettent les pendules à l'heure pour une vraie économie et sociale axée sur les investissements créateurs de richesse et de l'emploi et de revenir aux normes dans la fonction publique et les sociétés nationales avant la révolution et de réduire drastiquement l'endettement extérieur et intérieur avant qu'il soit trop tard afin d'éviter de passer par le club de Paris qui traitent les pays en faillite comme l'Argentine dans les années 80 et la Grèce en 2012 avec son lot de réductions des fonctionnaires la privatisation des sociétés nationales la vente les biens du pays et la réduction des indemnités sociales et des retraites .
MFH
Le cauchemar commence..
a posté le 29-12-2021 à 09:57
Fin du rêve, au boulot tout le monde !
Le Tunisien a appris à ne jamais compter sur ses propres initiatives et moyens.
Voilà le seul créneau qui reste à exploiter à fond.
Maudite soit la troïka et à sa tête Ennahdha.