alexametrics
Sur les réseaux

La devinette du jour : quel est le parti dont le moral est au plus bas

Temps de lecture : 2 min
La devinette du jour : quel est le parti dont le moral est au plus bas
 
 
Les réseaux sociaux sont déchaînés aujourd’hui, mercredi 12 août 2020, sur le parti islamiste Ennahdha. Après le slip de Lotfi Abdelli, les blagues et moqueries visent maintenant le moral au plus bas du parti islamiste. 
 
La première moquerie met cote à cote les trois membres d’Ennahdha qu’on voit tête baissée après leur rencontre hier avec Hichem Mechichi, chef du gouvernement désigné et les trois membres du PDL qu’on voit tête haute après la même rencontre, aujourd’hui. Hasard des photos auxquelles on fait dire ce qu’elles ne disent pas ? Peu importe la bonne ou mauvaise foi des interprétations, l’essentiel est de taper sur les islamistes. 
 
L’autre moquerie est un peu plus cynique et se formule sous une devinette : « Quel est le parti qui s’est réveillé aujourd’hui en se trouvant sans procureur de la République, sans présence au futur gouvernement et sans ministres dans l’actuel ? ». Sous-entendu que l’ancien procureur Béchir Akremi, muté hier, était au service du parti islamiste (CQFD) et que la décision de Mechichi d’exclure les politiques de son futur gouvernement était irrévocable. 
 
 
Une constante dans tout ça, au vu de la situation politique désastreuse du pays, les internautes préfèrent en rire.
 
 
R.B.H.



Crédit photo : Zied Jaziri












Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (32)

Commenter

Ghazi
| 14-08-2020 17:34
Tout à fait d'accord avec vous Justinia, et aussi d'accord avec notre @ Bourguibiste Nationaliste @ Et tous les autres @abouali et @GZ, que je salue au passage.
Nous sommes là, et nous resteront, nous sommes les propriétaires pas les locataires, l'air qu'on respire et cette terre, cette patrie qui nous a tant donné, est-ce trop pour elle de lui rendre même un petit souffle ?
Bien à vous tous. Mes respects.

Justinia
| 14-08-2020 17:02
Bonjour,
Vous avez raison de dire que ce forum est bourré de voyous. Votre dépit est aussi le mien.
Mais plus loin, je vois chez vous une lueur d'espoir. Je vous remercie de m'y avoir associé.
Nous n'abandonnerons pas.Je suis sûr que Ghazi,Bourguibistes nationaliste et les autre sont d'accord avec moi.
Bien à vous.

GZ
| 14-08-2020 12:19
" Et surtout gardons le sourire " ou quelque chose d'approchant , avait pour habitude de conclure Marcel Beliveau . Cette photo , à défaut de de nous faire rire , nous fourni l'occasion de nous - pardon - foutre de leur gueule .
Gardez le sourire Justinia .
Bien à vous .

Justinia
| 14-08-2020 11:08
A propos de " Lisons l'image".
Cela me rappelle le titre de cette série humoristique canadienne:
"SURPRISE sur PRISE".
Bien à vous.

GZ
| 14-08-2020 10:35
Bonjour Justinia . Merci pour vos précisions .
Quand je dis que l'on apprend énormément à fréquenter certains d'entre vous ...
C'est même une constante , après avoir séparé le grain de l'ivraie , les contributions de certains nous en apprennent bien plus que les articles eux mêmes .
Merci encore . C'est heureux de faire la connaissance de gens comme vous et les quelques autres cités infra sur ce forum .
Je vous souhaite une bonne journée

Justinia
| 14-08-2020 09:52
Chateaubriand n'aimait pas Talleyrand:
" Quand Monsieur de Talleyrand ne conspire pas,il trafique."
Et c'est Talleyrand qui est la cible avec cette citation de Chateaubriand:
" il faut savoir distribuer son mépris avec parcimonie,vu le nombre de nécessiteux."
Je vous salue et à très vite.

GZ
| 13-08-2020 18:33
Quant à la violence verbale que vous déplorez à juste titre abouali , je crois toujours en la pertinence de cette pensée de Socrate " mieux vaut encore subir l'injure que la commettre ". L'insulte n'est autre que de la violence laquelle n'est autre que la défaite de la pensée .
Au lycée Med. Maarouf de Sousse - pardon pour la parenthèse qui peut sembler vulgaire - , un de nos camarades condisciple avait coutume de rétorquer à tous ceux qui , à court d'arguments , lançaient en bons Tunisiens " yaatik asba " , il avait coutume de regarder alentour en commentant " et voilà , ihtèmè bi asba ": il ne trouve pas meilleur refuge que ... C'est bien du même ordre n'est ce pas ?
Mon sentiment est qu'il vaut mieux répondre par le mépris ," à distribuer avec parcimonie en raison du nombre de candidats " . Ce n'est pas Justinia que je salue qui me contredirait .
Quant à " l'alternative renoncement " , votre sentiment est parfois le mien ; il m'arrive comme vous d'être gagné par le désespoir et la lassitude , de me dire à quoi bon ? Je me fais l'effet du dernier des mohicans , de cet Hidalgo dérangé décochant ses ridicules flèches aux moulins à vent . Mais je me dis aussi que nos commentaires sont une manière d'exutoire qui nous font du bien surtout quand le retour amical est positif .
Ne quittez pas ce forum abouali . Votre apport est considérable . J'en ai beaucoup appris grâce à vous et je ne suis pas seul . Votre perte serait irremplaçable . Je vous le confie en toute humilité . Nous avons déjà " perdu Maxula , Ourwa , véritable plume ,excellent pamphlétaire , qui a traversé ce forum à la façon d'une météorite le ciel etc... probablement gagnés par la lassitude et le sentiment d'inanité . Et puis nous n'allons tout de même pas abdiquer ?
Au plaisir de vous lire .

GZ.
| 13-08-2020 15:45
Merci infiniment pour le retour .
Pour tout vous dire et sans nullement exagérer , vous êtes avec les personnes dont vous avez cité le nom et quelques autres une manière de seconde famille avec qui l'on continue de vivre et à qui l'on continue de penser y compris en dehors des temps de contribution parfois au détriment des lectures en retard , des musiques en souffrance , du potager et rosiers qui désespèrent etc... Mais c'est un choix délibéré , assumé , je m'enrichis tellement a vous lire et échanger avec vous et surtout m'efforce de me hisser au niveau .
Si un jour on pouvait tous se réunir , j'ai en cave quelques bons flacons ...
Bonne journée à tous . Je vous embrasse , toujours comme du bon pain .

abouali
| 13-08-2020 15:01
Bonjour,
Vous êtes, j'en suis convaincu, quelqu'un plein de sagesse, d'humanité, de bonté et de bienveillance, et doté d'un humour rafraîchissant. Tous vos écrits l'attestent. En dehors de l'appréciation réciproque, nous partageons avec certains commentateurs des valeurs identiques et nous nous trouvons unis dans le même combat.
Vous êtes également un fin observateur et un analyste avisé et perspicace. Votre dernier post sur " l'instant décisif " est d'une grande justesse et décrit parfaitement la quintessence du moment et sa théâtralité, ainsi que le brio de celui qui a su le saisir.
Des personnes avec lesquels on aime échanger et qui vous enrichissent en retour sont rares sur ce forum. Vous êtes l'une de celles-là. Malheureusement, cet espace de liberté dans l'expression se remplit peu à peu de bruit et de fureur, et la courtoisie, la bienséance, ou la simple tolérance, cèdent progressivement la place à l'invective, à l'injure, à la violence et parfois à l'abjection. N'eut été votre présence, @ Ghazi, @ Justinia @ A., @ Bourguibiste nationaliste, et quelques autres, il n'y aurait pas eu d'alternative à l'abandon et à la renonciation. L'ambiance devient délétère et l'air irrespirable avec ceux qui ne savent défendre leurs idées qu'à travers l'irrespect, l'ironie grossière et vulgaire, le mensonge et le négativisme, l'arrogance et la dérision.
Je vous souhaite beaucoup de courage pour gérer cette période de "coup de feu" qui se profile et espère vous relire très bientôt.
Meilleures salutations.

GZ
| 13-08-2020 13:39
Henri Cartier Bresson , probablement le plus photographe de tous les temps , fondateur de l'agence Magnum , parlait d' " instant décisif " celui où tous les ingrédients sont réunis pour donner une photo exceptionnelle et qu'il ne faut surtout pas rater . Robert Doisneau , son contemporain " planquait " des heures durant à attendre ledit instant , l'oeil rivé à l'oculaire , le doigt sur le déclencheur .
Ici , je pense qu'il n ' y avait pas meilleur instant . Les trois , tête baissée , la mine déconfite des mauvais jours , dans leurs costumes fripés et trop grand - regardez la longueur de leurs manches - , remis à leur juste place après la claque-fin de non recevoir qui vient de leur être opposée , eux qui croyaient disposer de tout , regardant leurs chaussures , se demandant où ils ont mis les pieds ... Bon travail Monsieur le photographe , vous avez su capter l'instant décisif . Le public ne s'y est pas trompé tant c'est parlant .
Merci .

A lire aussi

Depuis l’après-midi d’hier, la vidéo de l’agression de deux ressortissants ivoiriens par leur

20/09/2020 18:26
7

Pour inciter les autorités à

19/09/2020 22:38
17

L’affiche indique que l’accès est interdit aux femmes vêtue d’une robe courte et aux hommes en

18/09/2020 20:06
5