alexametrics
BN TV

Kaïs Saïed s'entretient avec les candidats proposés à la Primature

Temps de lecture : 3 min
Kaïs Saïed s'entretient avec les candidats proposés à la Primature

 

La série de rencontres autour de la formation du gouvernement a démarré, ce samedi 18 janvier 2020, entre le chef de l’Etat, Kaïs Saïed et les potentiels chefs du gouvernement proposés par les partis politiques et les blocs parlementaires.

Les premiers à être invités étaient l’ancien ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale, Fadhel Abdelkefi et l’ancien ministre des Finances, Hakim Ben Hamouda.

 

M. Abdelkefi et M. Ben Hamouda sont actuellement les plus pressentis à la Primature avec huit partis politiques soutenant M. Ben Hamouda et sept appuyant la candidature de M. Abdelkefi.

Ennahdha, Qalb Tounes, Afek Tounes, Nidaa Tounes, Machrouû Tounes, Al Badil Ettounsi ainsi que le bloc de la Réforme nationale ont proposé Fadhel Abdelkefi alors que Qalb Tounes, Tahya Tounes, le Mouvement Echaâb, Afek Tounes, Machrouû Tounes, Al Badil Ettounsi, le bloc de la Réforme nationale et le bloc d’Al Mostakbal ont proposé Hakim Ben Hamouda.

 

A l’issue de cette rencontre, les deux anciens ministres ont précisé que la réunion a débattu essentiellement de la constitution du prochain gouvernement et de leurs visions dans ce sens. Ils ont, également, annoncé que l’entrevue a aussi abordé la situation générale du pays notamment les situations économiques et financière.
 
 
 
 
 
Hakim Ben Hamouda a insisté, dans une déclaration aux médias, sur l'importance du volet social aussi bien que la nécessité de sortir le pays de la situation de marginalisation et de dépression actuelle. Et d’ajouter qu’il a souligné l’importance de la question de l’investissement ainsi que le besoin de rétablir la croissance économique en vue de sortir de la crise sociale.


 

 

 

Le président de la République a, également, reçu l’ancien ministre des Finances au gouvernement de Hamadi Jebali, Elyes Fakhfakh.



M. Fakhfakh qui a été proposé par deux partis politiques à savoir Attayar et Tahya Tounes a précisé, à l’issue de cette rencontre, qu’il a présenté sa vision des priorités du pays ainsi que les défis à relever au chef de l’Etat. Il a, également, exprimé son souhait de voir désigné le personnage le plus apte à occuper le poste du chef du gouvernement afin d’assurer la réussite de la Tunisie.


 

 


B.L




Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

max
| 19-01-2020 20:15
Des papis "éffacés", "mous", prêts à se faire dévorer tous crus par le loup gourou.

Il faut un homme ou une femme qui pète le feu, capable d'en imposer pour assumer des décisions qui ne plaisent pas aux mafias.

Sam
| 19-01-2020 19:09
Vous avez je crois interverti l'ordre dans lequel ils ont été reçu , bref votre préféré posera justement des problèmes de conflit d'intérêts et ils sont tous loin d'avoir l'orientation sociale et surtout "fiscale" nécessaire Donc pour moi il faut voir si KS peut appeler Dimassi même si Ennahdha le déteste .

zba
| 19-01-2020 17:57
le pere est un grand monsieur de la finance.
Il a donné des leçons aux banques.
Son Fils est de bonne famille, il sera bien entouré.
Il a montré ses preuves.
Il est capable de reussir.
Fakhfekh n est pas mal sil est reconduit à un poste ministériel.
Par cont'?e ben hamouda serait une vraie catastrophe !
Kais Saied informez vous bien.
Il y a trop d opportunistes

Mohamed Ettounsi
| 19-01-2020 14:24
Donc soudainement, ben Hamouda a un programme pour sauver la Tunisie... !!!
Quelques semaines plutôt, il a décliné le poste de ministre des Finances à cause des difficultés pressentis pour garantir les crédits extérieurs dont le pays a besoin pour 2020.
Aujourd'hui, il est prêt à diriger tout un gouvernement !!!! Y a t-il un minimum de cohérence même de la part de ceux qui l'ont proposé ?
Est ce de la schizophrénie ou de l'hypocrisie ou les deux !!!!!

Karim
| 19-01-2020 08:30
Le meilleur pour moi dans toute cette liste, c'est Mongi Hamdi. J'invite Kaïs Saïed à le recevoir !

amt
| 18-01-2020 22:20
C'est lui qui a les clés de la Tunisie . Alors, dites oui pour papy Gannouchi. Vive Papy Gannouchi, vive la république Tunisienne, islamique, démocratique, et populaire.

Ahmed
| 18-01-2020 22:10
Rien a voir avec Jemli, ils portent des lunettes chics , de beaux costumes, deux sont chauves et un a les yeux bleus.
A titre personnel
1 Abdelkafi
2 Ben Hamouda
3 Fakhfakh

A4
| 18-01-2020 21:32
Je mets 1 dinar sur HBH.

zied
| 18-01-2020 20:26
déjà candidat sous le fiasco de jemli, là dignite devrait l'inciter à se retirer...Son entêtement à vouloir être ministre est suspect...En plus kel est son bilan kan il etait ministre du devloppement ? Ou sont les 17 milliards d'euros d'investissement promis à la conférence Tunisia 2020 kil avait organisé quand il était ministre...ABDELKEFI est soutenu par Ennahda ( c'est suspect !) et Karoui devrait plutôt postuler à un poste à la choura d'ennahda en avril...Il serait à sa place à s'okp dsl finances du parti !

Barg-ellil
| 18-01-2020 20:00
Je vois bien (de loin) l'un comme chef de gouvernement et
l'autre à la tête d'un super ministère budget,économie et
finance .

A lire aussi

J’ai contacté notre ambassadeur en Italie, Moez Sinaoui qui m’assure qu’aucun tunisien n’est atteint

23/02/2020 11:43
0

les élus, comme les ministres et leurs familles, ne sont pas concernés par les passeports

22/02/2020 21:39
11

Abdellatif Mekki, dirigeant d’Ennahdha et nommé ministre de la Santé dans le gouvernement d’Elyes

21/02/2020 15:15
9

Newsletter