alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 06:27
Dernières news
Kaïs Saïed commémore le 71e anniversaire de l’assassinat de Farhat Hached
05/12/2023 | 20:55
3 min
Kaïs Saïed commémore le 71e anniversaire de l’assassinat de Farhat Hached


Le président de la Réublique, Kaïs Saïed a été présent, mardi 5 décembre 2023, à la commémoration du 71e anniversaire de l’assassinat de Farhat Hached à la Kasbah (Tunis).

Le président de la République a discuté avec la ministre des Affaires culturelles et des responsables syndicaux du projet du musée de Farhat Hached, qui sera installé dans la résidence de dernier, dans l'île de Kerkennah (Sfax) après un accord conclu avec les membres de sa famille.

Le chef de l’État muni des articles parus dans les revues périodiques de l’UGTT, avait repris quelques extraits rédigés par Mohamed Ali Hammi datant des années 50, où le syndicaliste préconisait de compter sur ses propres ressources pour créer la richesse et éviter le recours aux pays étrangers.

Dans ce contexte, il a souligné que ces propos restent d’actualité. Il a, également, repris d’autres extraits parlant des entreprises communautaires et leurs apports à l’économie nationale, assurant que ce concept existait déjà et la solution ne peut être que collective. Il a souligné que le mouvement syndical en Tunisie était un des plus ancrés dans l’histoire des mouvements syndicaux.

Pour sa part, le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi a appelé le président de la République à agir pour la récupération d’une partie de l’archive nationale relative au mouvement syndical et qui fût transférée, après la révolution, au ministère de l’Intérieur.

Le président de la République a admis qu’une partie de l’archive nationale avait été “prise”, indiquant que plusieurs revues périodiques existent encore à la Bibliothèque nationale et représentent une mine d’informations permettant d’écrire l’histoire du mouvement national.

Le chef de l’État a assuré que la Tunisie a une grande histoire et “n’a pas à être classée par des institutions étrangères selon ses performances comme si elle était un élève à évaluer. La Tunisie a ses ressources et n’a pas à recevoir des consignes de n’importe quelle partie”.

Interrogé à propos des entreprises publiques, le président de la République a indiqué qu’il faut préserver ces entreprises, toutefois il a noté : “il y a une entreprise publique où nous avons recensé 1.500 recrutements effectués en dehors du cadre légal. Il y a une volonté de détruire les entreprises publiques et les conduire à l’échec”.

Dans ce contexte, il a assuré que les entreprises communautaires peuvent constituer une véritable solution pour l’économie nationale et permettre la création de la richesse en accordant au peuple les mécanismes nécessaires pour réaliser sa volonté.

Il a, également, insisté sur la nécessité de récupérer les biens spoliés, rappelant que "ce qui appartient aux Tunisiens doit leur être restitué".


S.H

05/12/2023 | 20:55
3 min
Suivez-nous