alexametrics
jeudi 30 mai 2024
Heure de Tunis : 23:28
Dernières news
Kaïs Saïed appelle à un audit financier d’institutions financières et de banques publiques
22/03/2024 | 21:19
1 min
Kaïs Saïed appelle à un audit financier d’institutions financières et de banques publiques

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, reçu, vendredi 22 mars 2024, le chef du gouvernement, Ahmed Hachani et la ministre des Finances, Sihem Boughdiri Nemsia.

Kaïs Saïed a appelé, à cette occasion, à effectuer un audit financier d'un certain nombre d'institutions financières et de banques publiques “après qu'il soit apparu que plusieurs ont bénéficié de prêts sans aucune garantie ou avec des garanties qui ne traduisent pas la valeur réelle des prêts contractés ” précise un communiqué de Carthage.

 

La réunion a aussi abordé la création d'un nouvel office pour le développement du sud et du Sahara, le chef de l’État ayant estimé que l'office de développement du sud, créé en 1984, n'a pas atteint ne serait-ce que quelques-uns de ses objectifs et souligné la nécessité d'un développement incluant toutes les régions du pays.

 

 

 

M.B.Z

22/03/2024 | 21:19
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Libérons la Tunisie
150M
a posté le 24-03-2024 à 12:53
Il faut ouvrir une enquête sur l'affaire du don de l'UE. 150 millions d'euros.
Carthage Libre
Audit sur quoi? Budget de la présidente de +200% en 5 ans
a posté le 23-03-2024 à 23:04
pfff y'a encore des gens pour croire ce type hyper populiste....msaken
Abir
Au même temps:
a posté le 23-03-2024 à 15:32
Il ne faut pas oublier de contrôler les 150 millions d' £ sur quel compte ont été versé et pour quelle mission !? Le citoyen Tunisien a le droit de savoir ! La transparence est titre de la propreté
Juan
pas mélanger
a posté le à 16:24
£ = sterling
'?' = euro
Nephentes
Démolir est une chose reconstruire en est une autre
a posté le 23-03-2024 à 15:19
Encore une fois les faits relatés sont réels
Ici le Président n affabule pas

Mais pour nettoyer une vitre on ne fait pas exploser tout l immeuble
Tunisino
Saied, le suicidaire!
a posté le 23-03-2024 à 13:27
Saied devient de plus en plus dangereux, il est en train de démolir l'administration, la colonne vertébrale du pays, c'est tout à fait conforme avec un régime Jamahiriste où l'anarchie doit régner. La gestion de l'administration est très délicate, de l'assainissement, à la passation, à la formation, à la discipline, à l'efficacité, à servir au mieux le citoyen/le pays, suivant une planification stratégique, alors que le littéraire Saied dénigre les compétences, les sciences, les technologies, le droit de la Tunisie à devenir un pays avancé, et le droit des tunisiens à l'excellence.
Juan
administration pléthorique
a posté le à 16:25
la suisse , 9 mh, 150 k fonctionnaires. et çà marche mieux ...
Adnène
Indispensables audits
a posté le 23-03-2024 à 10:36
Des audits doivent se faire pour connaître les hémorragies financières dans les institutions publiques sensées remplir les caisses de l'état, si ce n'est contribuer à améliorer le quotidien des tunisiens. Sur des années et des années des milliards de dinars sont partis en fumée pour mauvaise gestion et absence de vision de l'intérêt des institutions. Il y a certainement des responsables de ces dérives qu'ils assument devant la justice les pertes et autres abus envers le pays et les citoyens qui ont été obligés de financer cette mauvaise gestion......qu'on voit la SONEDE, l'ONAS, la STEG, la SNCFT, Tunis - Air qui avalent des milliards sans aucun résultat enthousiasmant .....rien qu'à voir la SONEDE dont le réseau de distribution locale perd plus de 20% de l'eau sensée aller dans les foyers ....et qui ne trouve pas mieux que de laisser entendre un prochain rationnement de l'eau ....et la dégradation des services à distance de cette compagnie , ainsi ils n'envoient plus de SMS informant du montant et de l'échéance de la facture .....ne distribuent plus de façon régulière les factures .....et un site web qui n'assure pas l'auto-relève.....Ce n'est qu'un exemple de "société publique malade" , la liste est longue ...et le travail d'assainissement sera long et pénible!
EL OUAFFY Y
Révisez vos connaissances merci.
a posté le à 12:47
Bon soir Aden peut être vous n' avez des connaissances en économie au contraire la Tunisie était la meilleure état en gérance pas de guaspillage en plus toutes les fonctionnaires dans ce domaine sont très honnête mais c est question de Mauvaise '?il .
Juan
oublie la france et sa langue. better use english ....
a posté le à 16:30
gouasplillage fonctionnaires honnète ....
FALLAG
Bonjour @Adnéne!
a posté le à 11:38
J'aimerais ajouter à votre liste, en premier lieu l'audit de la BCT : Depuis le temps de ***, est un gigantesque fétide Abcès national que personne n´ose et ne veut ouvrir ..

Nous serons étonnés d'apprendre ce que dans cette mosquée sacrée (BCT) était et l´est encore possible ..
Juan
taux de change arbitraire
a posté le à 21:08
le taux de change fixé par BCT, pour sucer le sang des immigrés ... et non par offre/ demande.
EL OUAFFY Y
Le manque de confiance ?
a posté le 23-03-2024 à 10:29
Je me demande est ce qu il y des spécialistes dans cette domaine qui sont réservés a ce devoir .Ce qui logique les fonds sont réservés au peuples avec garantie ou sans et surtout pour les agriculteurs leur rôle c est la création de la devise 'ormalement c est le sensé inverse su il faut appliquer on doit éliminer une partie du capital car l importation des produits céréales c est en devise ces agriculteurs évitent L '?tat des dépenses en devise .Ce qu on conclu que notre président ne donne pas d importance au conseiller un président qui n' a pas de connaissance a cette matière car son est littéraires .
Jebali
En amant et en aval
a posté le 23-03-2024 à 00:49
Voir aussi les banques privées type et et...... qui ont détruit les sociétés et les personnes physiques et dépossession de biens sauvagement.....

Akoubi Ammar
'?a sera long mais nécessaire
a posté le 22-03-2024 à 23:00
L audit doit être impératif pour toutes les entreprises publiques selon un programme et des procédures appropriées à chaque catégorie et le secteur d activités . Les centres de pouvoir dans ces entreprises agissaient comme si ils sont dans leurs propriétés personnelles.
Be zen
« Quand le sage désigne la Lune, l'idiot regarde le doigt. »
a posté le 22-03-2024 à 21:58
L'URGENCE de notre pays n'est aucunement de réaliser un audit financier des institutions financières et de banques publiques.
La situation de la Tunisie dans TOUS les domaines est plus qu'alarmante.
J'aurais aimé que l'exécutif change de braquet, qu'il s'occupe davantage de la situation réelle de nos concitoyens les plus nécessiteux, des autres aussi, qu'il s'occupe de l'économie, de la santé, de l'investissement, de l'éducation, du social, du transport, de l'agriculture, de la liberté d'expression, du bien-être, du tourisme, des ressources naturelles, de la culture, du statut de la femme, . . .
Et surtout qu'il abandonne les théories abracadabrantesques, néfastes et farfelues qui ne font que diviser les tunisiens.
Un virage à 180 degrés est plus que nécessaire. Il y va de la survie de notre pays.
Regarde
Audit
a posté le à 12:22
Regarde mon majeur.

Les idiots sont ceux qui ne veulent pas de cet audit.
Voir les raisons de ces masses d'argents dilapidés

Sauf si on a des choses à cacher.
Be zen
Regarde
a posté le à 13:40
1- Vous n'avez pas le courage de choisir un pseudo, je dis bien un pseudo et non pas un nom.
2- Votre grossièreté reflète votre faiblisse.
3- Je n'ai JAMAIS dit que je ne veux pas d'audit. J'ai simplement précisé que notre pays avait des PRIORITES et des URGENCES "urgentes", si je puis m'exprimer ainsi.
4-Un jour vous comprendrez, hélas il sera trop tard, la Tunisie sera au fond de l'abime.
DHEJ
Et l'audit de la fonction publique...
a posté le 22-03-2024 à 21:45
A la recherche des recrutés avec faux diplômes, quel est le résultat?