alexametrics
samedi 02 juillet 2022
Heure de Tunis : 10:04
Dernières news
Kaïs Saïed à Gabès : Je dois assumer ma responsabilité dans ce qui s'est passé !
14/03/2021 | 10:37
2 min
Kaïs Saïed à Gabès : Je dois assumer ma responsabilité dans ce qui s'est passé !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a rendu une visite inopinée dimanche 14 mars 2021 au gouvernorat de Gabès à la suite de l’explosion qui a eu lieu hier dans une usine de la zone industrielle. Un incendie a provoqué hier l’explosion d’une cuve de stockage d’asphalte faisant cinq morts.

 

« Je dois assumer ma responsabilité dans ce qui s'est passé hier en me rendant au moins sur les lieux de l’explosion et examiner ses circonstances (...) La ville de Gabès possède la particularité d’être une oasis littorale, où se mêlent désert, mer et palmiers, Elle aurait dû être un pôle dans plusieurs domaines, le tourisme mais aussi l’agriculture parce qu’elle recèle une importante richesse naturelle, de l’eau notamment, et je parle en connaissance de cause. Mais, la ville est devenue la victime des industries, une ville « martyre » après « l’assassinat de la nature » ! L’air est totalement polluée par les produits chimiques et nombreux sont les enfants qui sont nés avec des malformations », a déclaré le chef d’Etat lors de cette visite en annonçant qu’il a chargé la direction générale du génie militaire de lancer un programme pour la création d’un établissement médical dans la région.

 

Dans une autre déclaration donnée depuis le siège du gouvernorat, Kaïs Saïed n’a pas manqué de tirer à boulets rouges sur les corrompus - sans les citer - en les qualifiant de « criquets pèlerins » : « Je m’engage devant Dieu et devant le peuple à lutter en usant de tous les moyens juridiques contre les corrompus qui sont à l’origine de la crise politique ! Nous devons tous faire face à ces criquets pèlerins. Je n’appartiens à aucun parti et j’ai l’intention de n’en créer aucun mais j’appartiens à la Tunisie et je fais des efforts pour surmonter les crises. Mais, il ne faut pas que l’ingratitude me revienne en retour (...) Ils disent que nous vivons des crises politique, économique et sociale car ils veulent en profiter pour arriver au pouvoir. A qui revient la responsabilité de ce qui s’est passé à Gabès et dans plusieurs autres régions, l’émigration clandestine, le pillage des richesses et l’appauvrissement des citoyens ? »


Hier, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avait chargé le ministre du Commerce et du Développement des Exportations et ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, par intérim, Mohamed Boussaïd, de se rendre à Gabès pour examiner les circonstances de l’explosion.

 

I.M.

14/03/2021 | 10:37
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Jha
Fausse route
a posté le 15-03-2021 à 10:00
Au lieu d'aller ouvrir des hôpitaux hyperspécialisés partout, commencez par traiter le problème de la pollution.. la prévention coûte moins cher que de laisser des milliers de gens s'empoisonner.
Et n'oubliez pas que les spécialistes de la cancérologie sont très peu nombreux, et la plupart quittent le pays car les conditions d'exercice sont loin des standards scientifiques.
BI
Oui cher @Forza: Toujours ce populisme de Saied!
a posté le 14-03-2021 à 21:25
Pour être franc, je ne sais pas si les écologistes ont probablement raison ! Ce qui m'agace dans ce pays, c'est que la majorité des destructeurs de notre économie se réjouissent et ne peuvent pas se décharger assez de la jubilation et de la joie malveillante sans penser aux lourdes conséquences pour nous tous ! Et même avec tous les défauts dominants et assez critiques, j'ai voulu me positionner pro "la zone industrielle de Gabès", ou pro économie et je m'étonne de tant d'accord....

Je suis moi-même un peu partagé sur cette question. D'une part, je veux bien sûr que les emplois, la valeur ajoutée et tout ce qui va avec une économie qui fonctionne restent dans notre pays, parce que tout le reste est un suicide économique dans un pays sans ressources naturelles importantes.
Parce que si l'économie coule, nous, les "petits", coulons avec ou comme les premiers. Mais ce point ne semble pas vraiment clair pour beaucoup de gens, même pour ceux qui sont par ailleurs considérés comme intelligents. Personnellement, je me moque des cinémas, des pubs, du football professionnel, de l'événementiel et de bien d'autres choses encore, mais il y a beaucoup d'emplois qui y sont liés et dont la destruction a logiquement un effet négatif sur l'ensemble de l'économie et surtout sur notre système social.

Mais d'un autre côté, je ne peux pas m'empêcher de ressentir un peu de joie malveillante ici et là quand ça touche "les vraies personnes mafieuses".

Il n'y a qu'avec les très grosses entreprises comme privées que je suis sûr que les véritables propriétaires retirent leurs actifs et les transfèrent dans d'autres parties du monde ou les réaffectent d'une autre manière, même s'ils risquent de laisser derrière eux l'insolvabilité et beaucoup de terre brûlée.
Forza
@BI ' ils ne s'attaquent pas aux rentiers
a posté le à 07:37
Toute cette histoire de lutte contre la corruption est devenue un fonds de commerce pour Saied et le tayyar mais ils ne font vraiment rien. Ils l'utilisent pour gagner des voix et rester dans une bonne position dans les sondages et ils profitent d'un analphabétisme économique d'une grande partie des tunisiens et même entre les juges pour présenter des trophées a leurs fans. Prenons par exemple les cas de Fehri et Karoui, tous les deux n'appartiennent pas aux familles oligarques. Ils ont construit par leur travail et intelligence leurs entreprises
1- Fehri, on l'arrête, on le juge pour des années de prison, pourquoi ? car il a bien négocié les termes de ses contrats avec la télé. Il a négocié deux points majeurs, pouvoir utiliser les équipements de la télé et avoir une part des revenus de la publicité. Les pdg de la télé ont accepté ces termes. Fehri a fait de l'argent et la télé aussi a fait beaucoup d'argent elle qui n'était habituée qu'a des productions chères mais puisque la majorité des tunisiens sont pleins d'envie, on déclare un contrat signé comme corruption. Fehri aurait pu avoir les équipements d'une autre source et probablement pour un meilleur prix. Leçon de cet épisode pour les investisseurs, pour la justice tunisienne et les syndicalistes de l'ugtt, l'investisseur a toujours tord et les fonctionnaires des entreprises étatiques sont irréprochables. Les pdg et les ministres du secteur sont libres, Fehri lui doit passer 8 ans en prison pour avoir agi comme un entrepreneur.
2- Karoui, n'est pas des familles oligarques non plus, il a un talent pour la communication et la publicité. Il travaille en Tunisie et a des clients étrangers. Il attire des investisseurs étrangers. On l'accuse de blanchissement d'argent. Y-a-il une société étrangère intéressée à blanchir l'argent en Tunisie avec les restrictions de change et le glissement continue du dinar, ils peuvent blanchir en Europe. Et pourquoi la justice n'attaque pas ces partenaires, des sociétés côté dans les bourses européennes s'il s'agit de blanchissement. On l'accuse par la suite d'évasion fiscale et c'est une accusation toujours prête en Tunisie pour punir les adversaires politiques.
Tous ces messages envoyés par Saied et ses supports sont catastrophiques pour l'investissement. Il dit la Tunisie est riche alors qu'elle est pauvre, très pauvre même, pauvre en ressources naturelles à part le phosphate et pauvre en eau. La Tunisie n'a de chance qu'à travers la création de richesse et d'emplois mais on voit bien comment on traite les investisseurs et ceux qui ont des idées et osent bouger. Les tunisiens cependant pensent que quelqu'un comme Saied qui était fonctionnaire toute sa vie et qui n'a rien osé va démarrer leur économie, yabtaa chwaya kima qal Fakhfakh
ourwa
Démagagie et populisme !
a posté le 14-03-2021 à 21:24
" il( KS) a chargé la direction générale du génie militaire de lancer un programme pour la création d'un établissement médical dans la région." ( sic); soit il se moque du monde, soit BN ne reproduit pas exactement ses propos, car la radio wtanyia précise que cet " établissement médical" serait un centre de traitement du cancer. Autrement dit un emplâtre sur une jambe de bois; déjà, Gabès, comme toutes les villes tunisiennes, souffrent de la dégradation de ses hôpitaux ( manque de matériels, de médecins spécialistes, de lits etc.)..comment KS a-t-il l'insolence de promettre un centre de traitement du cancer, alors que le problème de fond réside dans le refus de l'Etat de s'occuper efficacement des ravages de l'environnement causés par les industriels, du manque total des règles pour y faire face, du manque total des protocoles de contrôle, contrôle qui incombe à cet Etat ? Le discours de K.S. sur l'environnement est de la poudre aux yeux, bien qu'il pointe très implicitement la responsabilité des islamo-fascistes ( " criquets pélerins"). Pour lui, tous les moyens sont bons pour titiller ses véritables alliés, sans les nommer, en ne manquant pas toutefois- admirez son véritable visage sous le masque- de préciser : " « Je m'engage devant Dieu et devant le peuple etc..." S'il associe son dieu et le peuple dans la même promesse, ce peuple , ignorant et manquant de lucidité, qui a l'habitude de toujours prendre les vessies pour des lanternes, peut aller sommeiller, la mort dans l'âme... D'ailleurs, depuis un certain 26 octobre 2011, nahdha n'a pas agi autrement, ni tenu un autre discours, sa "démocratie" de pacotille ne pouvait fonctionner que sous le sceau du coran et de la charia et K.S. le confirme, tout comme Abir Moussi ( cf le projet de loi avorté concernant l'égalité successorale entre la femme et l'homme). On mesure actuellement la splendeur de la démocratie label nahdha...
" Hier, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, avait chargé le ministre du Commerce et du Développement des Exportations et ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, par intérim, Mohamed Boussaïd, de se rendre à Gabès ..." Pourquoi faire? vérifier le nombre exact des morts? balancer d'autres promesses, vouées à être enterrées, comme d'habitude ?K.S. est un islamo-fasciste notoire, comme on l'a constaté, si ce n'était pas le cas, il n'aurait jamais décidé d'exprimer ses félicitations à Dbiba, le nouveau premier ministre libyen, homme lige d'Erdogan et dont les voix pour son élection furent carrément achetées.
Plus le temps passe, et à l'instar de nahdha, al-karama et klebs tounes, on constate que le taux de popularité de K.S dégringole de plus belle, s'il persiste à poursuivre sa stratégie actuelle, faite de bric et de broc, de déclarations superficielles, s'il ne décide le plus tôt possible de dissoudre le parlement, il peut être assuré de récolter 7% aux prochaines élections présidentielles. Comme BCE, on l'ara supporté quelques années, des années perdues...
Fares
The law of the least interaction
a posté le 14-03-2021 à 20:30
Il y a une loi que Mère Nature semble toujours obéir , il s'agit de la loi de la moindre interaction. Selon cette loi, Mère Nature agit en une gourou de l'optimisation énergétique, elle essaie d'atteindre son objectif tout en minimisant l'énergie nécessaire afin d'atteindre le-dit objectif. Rappelez vous de la diffraction de la lumière et du problème du maître nageur.

KS, tout à son déshonneur, semble obéir à cette loi. Alors que le pays est préoccupé par cette affaire des Bouhama El Mouslumoun remise à l'ordre du jour par le PDL, alors que des révélations relevant de la sûreté nationale quand à la dangerosité de cette organisme, KS choisit encore une fois la voie facile et non compromettante des discours creux.

L'affaire des Bouhama Elmouslimoun relève des prérogatives du président, mais KS à choisi de regarder ailleurs.
Nephentes
Gabes centre civilisationnel massacre
a posté le 14-03-2021 à 19:50
Le destin atroce de Gabes est emblematique de la destruction de notre patrimoine civilisationnel en moins de 50 ans

Cette ville fut un carrefour civilisationnel de premiere importance en sud méditerranée

qui s'en souvient aujourd'hui

qui connaît l'apport des grandes familles intellectuelles zeitouniennes et des familles commercantes de Gabes

pratiquement personne

qui se souvient de la configuration initiale et du dynamisme de la medina de Gages et de ses tresors

personne

un massacre

La cité a été fondée il y a 2800 ans par les Berbères bien avant l'arrivée des Phéniciens qui regroupent l'une de ses agglomérations en comptoir commercial. La ville reste carthaginoise jusqu'au iie siècle av. J.-C. et la Deuxième guerre punique puis devient une colonie romaine.

L'oasis devient alors un centre commercial florissant rattaché à la Tripolitaine dont Pline célèbre avec emphase la fécondité du sol. La ville est encore très prospère sous la domination byzantine.

La ville est aussi le siège d'un évêché. De nos jours, Tacapae reste un siège titulaire vieux de 1800 ans.

Se trouvant sur une voie de communication importante, elle prend de l'importance avec l'arrivée des musulmans au 7e siècle. Elle résiste à la première invasion, avant d'ouvrir ses portes aux Arabes.
Sous les Fatimides, Gabès est le siège d'un royaume vassal dirigé par une famille Ketama appelée les Loukman. La ville, déjà prospère sous les Aghlabides et les Fatimides, semble atteindre son apogée sous les Zirides avant de s'affaiblir durablement par la suite5.

Pour punir ces derniers d'avoir rompu leur lien de vassalité, le calife fatimide ordonne l'invasion hilalienne de l'Ifriqiya et attribue la région de Gabès à la tribu des Zoghbas. Avec l'aide des autres tribus hilaliennes, ces derniers battent les Zirides et s'installent à Gabès, où ils fondent un émirat indépendant.

Le géographe arabe Al-Bakri parle au 9e siècle de Gabès comme d'une grande ville ceinte par une muraille de grosses pierres et parsemée de constructions antiques. Selon lui, la cité possède une forte citadelle, plusieurs faubourgs (situés à l'est et au sud du centre-ville), des bazars et des caravansérails, une mosquée « magnifique » et un grand nombre de bains. Le tout est entouré d'un large fossé inondable en cas de menaces extérieures. Ibn Hawqal (xe siècle), le géographe Al Idrissi (xiie siècle) et Léon l'Africain (xvie siècle) confirment cette description. Ibn Khaldoun (xive siècle) qualifie la ville de métropole maritime.

La ville fournira des centaines de lettres de cadhis de savants de mathematiciens de poetes d'artisans etc etc

puis vint le crime de Bourguiba

un crime impardonnable, un crime a l'ampleur encore meconnue
Abel Chater
Assumer ses responsabilités, c'est démissionner comme dans les pays avancés. Non pas aller dîner chez les sinistrés.
a posté le 14-03-2021 à 18:58
Il est temps d'imposer un repos d'immobilisation et de mutisme absolu au président Kaïs Saïed, jusqu'à sa convalescence totale. L'homme dit n'importe quoi. Il dit la chose et son contraire. Il prétend sa responsabilité pour faire preuve de son innocence et pour incriminer le gouvernement de Hichem Mechichi, qu'il bouscule par une haine enfantine, là où il devrait l'aider et le soutenir. Il veut attiser la colère des citoyens contre l'Etat tunisien, comme si la présidence de la République de Kaïs Saïed, avait le rôle d'opposition au gouvernement Mechichi. Kaïs Saïed se transforme de rassembleur du peuple tunisien et d'unificateur de sa scène politique, en le destructeur de la République et en le rebelle contre son régime parlementaire. Il parle toujours de mauvais et de suspects, sans jamais vouloir nommer quiconque. Un discours désorienté, interdit en politique et en justice.
Ou on parle et on dit toute la vérité pour convaincre tout le monde ou on se tait et on ramasse les preuves, pour en finir avec les malfaiteurs.
Le président de la République Kaïs Saïed, nous a transformés en la risée du monde entier. Ne fut-ce la solidité et l'automatisme de nos Institutions républicaines, qui travaillent hors influence politique, on aurait vu notre République se transformer en une balle de football, qu'ils déplacent à coups de pieds, d'un camp à l'autre.
Donc qu'on impose un congé de convalescence à notre Cher président de la République Kaïs Saïed, afin qu'il ne se déplace plus dans ce sable mouvant de ses propres agissements comiques et irresponsables.
Allah yostir Tounes.
BI
Nous avons un vrai Ministre de la santé, c´est K. Said?
a posté le à 20:16
Ce Mr. il fait de n´importe quoi et vraiment on ne peut plus le suivre !

Il veut enfin enliser nos militaires dans le pouvoir politique et enterrer les pouvoirs du président du gouvernement: insolence pure, il faut arrêter cette catastrophe et les medias doivent faire leur travail !

Mil Fom Ilbir ouèlè min Ga3rou !
Fares
Nous sommes d'accord une pour une fois
a posté le à 19:29
Les trois têtes du gouvernement doivent assumer leur responsabilité et démissionner. Assez de cette chlekelisation de la vie politique, initiée par ghannouchi Laanahou Allah.
A.
Nous sommes d'accord pour une fois (mais que ca ne se répète pas).
a posté le à 21:33
Je suis d'accord aussi que les 3 têtes doivent partir et démissionner.
Le mollusque gourou est derrière ce fiasco....
Chebou
Commentaire
a posté le 14-03-2021 à 18:00
De plus en plus je suis étonné du discours de notre président A croire que celui-ci est contre les efforts d'industrialisation de Gabè et qu'il aurait fallu s'en tenir au tourisme et à l'agriculture. La solution serait-elle suite à l'accident de l'explosion de revenir sur l'industrialisation de Gabès. Mais nous rèvons! M le Président il n'y a pas un seul pays au monde aujourd'hui qui délaisse l'industrie et opté pour l'importation des biens industriels dont il a besoin. M le Président les accidents peuvent arriver aussi dans le tourisme et l'agriculture et faut-il pour s'en prémunir 'abandonner ces deux secteurs? Vu le niveau de nos industries qui ne sont pas nucléaires les moyens sécuritaires sont connus et faciles à mettre en place. La Tunisie doit s'industrialiser en adoptant une politique de qualité de sécurité. Nous espérons qu'il n'est pas dans l'intention de notre président de revenir sur l'industrialisation de Gabés ni d'aucune autre ville tunisienne.
OUA
Saleté, puanteur, bruit: les Gabésiens doivent craindre pour leur santé.
a posté le 14-03-2021 à 17:58
Les immissions de produits goudronnés contiennent des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP ou encore PAK), qui sont non seulement odorants mais aussi cancérigènes. Pour cette raison, ils sont interdits dans la construction des routes et dans la fabrication du papier goudron en RFA depuis 1984 par example. Cependant, ils sont encore souvent contenus dans les produits en plastique et en caoutchouc (jouets pour enfants !), dans les pneus usagés et peuvent être détectés dans le sol dans tout le pays.

Nous ne savons pas quelle est la situation à la centrale d'asphalte de Gabès.

Les HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques, PAK), hautement toxiques et cancérigènes, ont des effets à long terme sur les foetus et peuvent provoquer des cancers du poumon, du larynx, de la peau, de l'estomac et de l'intestin. Ils sont également très toxiques pour les organismes présents dans l'eau.
Autres polluants possibles (mercure, plomb, arsenic, cadmium, zinc, cuivre...) dans les gaz d'échappement.

Conclusion
Les centrales d'enrobage et de concassage ainsi que les installations de chargement et de déchargement de matériaux en vrac réduisent notre qualité de vie, augmentent la pollution de l'environnement et les risques de maladie, souvent sans que nous disposions de moyens d'action légaux à leur encontre.
Thetunisiantruth
Reponse
a posté le à 20:57
Ah bon? Primo, les centrales d'enrobage n'ont rien à voir avec les cuves a bitumes qui ont explosés. Celles-ci sont situés dans la zone industrielle de Gabes et appartiennent aux contrebandiers enrichis de Kebili. Les centrales d'enrobage utilisent le bitume de ces fameuses cuves et sont la plupart achetés d'Europe, donc aux normes européennes. Est-ce qu'ils ont interdit les centrales d'enrobage en Europe? Non.. sinon ils n'auraient pas construit de route depuis des décennies.
Vous parlez de centrales de concassage Les centrales de concassage sont utilisées en carrières et n'utilisent pas de bitume!! Elles concassent des roches! C'est tout! Rien avoir avec du bitume qui se trouve dans des cuves dans une zone industrielle
Enfin, sachez que l'explosion à Gabes est due à des travaux de soudure dans une cuve remplie de bitume, donc émanant des vapeurs de bitume inflammables. La responsabilité incombe au chef d'équipe ou au responsable de la maintenance et même au directeur de cette société.
Fares
Carnet de voyages
a posté le 14-03-2021 à 17:34
Pourquoi KS nous raconte-t-il ses souvenirs de voyages? Est-ce qu'il compte se baser sur ces souvenirs pour attaquer le problème de la sécurité dans la zone industrielle? Il réagit toujours comme spectateur, un badaud lambda aurait donné un discours plus informatif.

Mais, le but de la visite de KS était surtout de faire chier Mchichi, parce que aussi bien l'un comme l'autre s'en fout éperdument de Gabes.

PS. Gabes ressemble beaucoup à Kairouan, on dirait.
Manouba
Autiste
a posté le 14-03-2021 à 17:04
Arrêtez de demander des choses à un Monsieur qui n'a ni les capacités de le faire ni l'envie
Morjane
Pas seulement ça
a posté le 14-03-2021 à 15:41
Vous devriez assumer votre responsabilité contre l'islamofascisation du pays, la " justice " entre les mains de plusieurs clans et corrompu et beaucoup de choses encore . Mais aussi assumer vos responsabilités en demandant à vos conseillers de communiquer avec toutes le composantes de la société et de vous faire-part du ras-le-bol sur les tunisiens expriment sur les réseaux puisque vous êtes hors-toile ce qui vous rend hors-jeu des soucis du peuple.
Tanit
@ Frankofob
a posté le 14-03-2021 à 15:08
Si tu pouvais crier et dire

#stop à la colonisation des islamistes depuis 2011# - Ce serait génial !

J'en profite pour te rappeler que l'apport de la colonisation française est de loin, vraiment très loin, meilleure que la colonisation arabe et Turque.

Tu devrais revoir tes leçons d'histoire.

Mansour Lahyani
@BN et I.M. !
a posté le 14-03-2021 à 15:03
Vous aurez beau faire, vous ne parviendrez jamais à faire croire à personne que Saied aurait dit "Je dois assumer ma responsabilité dans ce qui s'est passé hier EN SE RENDANT..." ! Le Grand Manitou pratique peut-être généralement le coufique, mais il passe parfois au français... et il n'y a aucune raison, ni aucun risque, qu'il dérape de façon aussi catastrophique !! Non, c'est encore un coup manigancé par les pigistes de BN, que rien ne saurait préserver d'une si belle glissade...
Et si vous ne comprenez pas la raison de cette réaction, adressez-vous aux correcteurs de BN, qui savent sûrement !
Mais ça finit quand même par bien faire...
Abir de Gabès
La visite à Gabès et le discours sont très biens, Mais si vous passiez à l'acte ce serait mieux.
a posté le 14-03-2021 à 14:58
Monsieur le Président, prenez le taureau par les cornes afin de relever tout le pays, sans se laisser intimidé et menacé par les islamistes.
Ces derniers ne cessent de faire peur les Tunisiens avec leur menace de guerre civile.
L'armée dont vous êtes le Chef suprême, ne laissera pas faire.

Dites-le clairement aux parti(es) , dans un discours solennel, que l'armée veillera à toute tentative de guerre civile. Cela rassurera le peuple et lui donnera plus de courage pour démasquer les traîtres, barrer la route aux frères musulmans inféodés aux pays étrangers, à Al Qaradhaoui, et ses "oulémas" terroristes également, dont leur intention avéré, couler et sombrer la Tunisie.
Frankofob
frères sionistes
a posté le à 15:57
c'est mieux d'encourager les frères sionistes , inféodés aux franco sionistes qui gouvernent la France.
wissem
La ferme !!!
a posté le à 00:22
La ferme !!! Tes sionistes et les frères musulmans ainsi que Al Qaradawi sont les deux faces d'une même pièce.
A.
Ye si KS, qu est ce que vous racontez?
a posté le 14-03-2021 à 14:28
Ye si KS si vous avez quelque chose à faire ce n'est autre que dissoudre cette foutue ARP. Sinon taisez vous . Laissez tranquils dans la merde. Depuis 10 ans on s'est habitué à vivre dans la merde grâce à cette foutue ARP qui eux mènent la belle vie guidé par leur mollusque gourou. Alors tfouh alikoum il koll. Me tihchmouch ye kadheba il kolkoum vous profitez de nos malheurs pour bien paraître. Kifkoum kif baathkoum KS mollusque gourou bébé mchichi fils spirituel de gourou al Karama veuve noire ennakba traîtres de la nation qalb tounis. Au moins le pdl nous remonte le moral. Ramenez nous quelqu un comme ben Ali ahna azlem et on est fier de l être dabrou Alina Ahna azlem ou kaffefa ou Kalleba il vista ou I'll I mehouch aajbou yimchi yichki. Il y a siham ben Sistine à qui vous pouvez vous pleindre elle vous a volé elle aussi. Thibb tichki bil A. Ye siham ? Barra ichki...@&$&@'j .
Vive la Tunisie vive la république vive le retour à l ere bourguibienne et ben aliénne et celui qui n aime pas ça qu'il aille se plaindre pour ne pas dire autre chose $@«&&$@@&&¥'?'?'*#'?'
A.
Frankofob
polytechniciens , incomptétents et inutiles
a posté le 14-03-2021 à 14:24
ces soit disant "ingénieurs" , formés dans ces écoles dites grandes de France ... sont des incompétents et inutiles. il touche un salaire à ne rien faire, simplement par ce qu'il sort de ... polytechnique, alors qu'il ne pige rien à la technique.
c'est quoi un polytechnicien
un type qui porte l'uniforme de l'armée française pour étudier des maths abstraits ...

STOP à la colonisation qui perdure depuis 1881.
Forza
Toujours ce populisme de Saied
a posté le 14-03-2021 à 14:03
Oui Gabes est victime de son industrialisation mais le groupe chimique tunisien par exemple faisait travailler et faisait entrer de devises. Ce n'est pas la voie pour la Tunisie de dire qu'on doit délaisser l'industrie. On ne peut pas vivre seulement d'agriculture et de tourisme. Il faut faire de l'industrie mais en conformité avec les exigences de l'écologie et les technologies qui le permettent existent.
Concernant la santé, elle fait partie des prérogatives du secteur public de la santé publique et du secteur privé. La santé militaire ne doit pas devenir un concurrent de la santé civile. On ne veut pas la militarisation de la vie publique comme ce qui se passe en Egypte. Laissez les civils faire leur travail qu'il soit à Kairouan, Gabes, Sfax ou ailleurs, la santé militaire peut se concentrer sur les besoins des soldats, offrir le meilleur traitement pour les soldats et forces de l'ordre, être à la pointe de la chirurgie en ce qui concerne les blessures dans le combat anti-terroriste.
Fares
La visite de ghannouchi
a posté le à 17:47
Nous attendons avec impatience la visite d'El padre à Gabes, si mes informations sont bonnes ghannouchi est originaire d'une dechra de la région, non?
AB
Vous avez raison!
a posté le à 15:32
Et il ne faut pas oublier que la Caserne des militaires reste une caserne et très loin de de la science!

Comment couler un sous-marin tunisien ?

Vous frappez à la porte, quelqu'un ouvre sûrement !
TAW TCHOUFOU
VRP EN POPULISME !
a posté le 14-03-2021 à 12:43
Assumez quoi ?
Ces entreprises étaient là bien avant votre mandat , et se sont d'abord ses dirigeants qui doivent faire savoir si les normes de sécurité dans cette usine étaient à jour ou pas , et si le service de contrôle officiel a fait son boulot et la contrôlé à son tour. Les normes existent ! Sont-elles respectés ? C'est une autre histoire. Ensuite , le risque zéro n'existe pas et nul n'est à l'abri d'un accident ! C'est malheureux d'avoir 5 morts .... mais laissons les enquêteurs faire maintenant leur travail.
Il n'y a vraiment pas lieu de se jeter sur cette catastrophe pour faire ( encore une fois ) du populisme à 2 balles et de tirer la couverture à soi !
Tout le monde sait qu'à part distribuer des mots sur nos maux , le président ne fera absolument RIEN de concret ( sinon ça se saurait ! ).
Qu'il profite de sa balade hebdomadaire , et merci pour la visite !
Ah , j'allais oublier .... qu'il pense aussi à faire une petite halte au retour pour boire un café !
Nabil Ayari
A vomir
a posté le 14-03-2021 à 12:41
l'opportunisme et l'aubaine du résident de Carthage qui veut redoré son blason, avec la misère ,des pauvre brassage de vent .
Kbwebkb
Un fou
a posté le 14-03-2021 à 12:38
A quand une conférence de presse de la société tunisienne de psychiatrie ? Il y a un fou en liberté !
Jupiter
Populisme
a posté le 14-03-2021 à 12:36
Populisme Populisme Populisme Populisme il ne fatigue pas puisque il y a des supporters de la médiocrité alors en avant Populisme tout les jours et même le dimanche
Mah
Une aubaine pour les opportunistes régionalistes ce KS !!!
a posté le 14-03-2021 à 12:18
De quelle responsabilité cause-t-il ? N'y a t-il pas un Gouvernement ds ce bled pour assumer les choses ? Et ce poverino qui lui dictait ce qu'il devrait dire aux Tsiens, qui c'est ? Une aubaine pour les opportunistes régionalistes ce KS !!!
Be zen
Tunisino
a posté le 14-03-2021 à 11:51
Non Monsieur.
Autant je suis souvent critique à l'endroit de Kaïs Saïed pour sa nonchalance, sa mollesse et son absence de charisme et de décision, autant aujourd'hui je juge nécessaire et même indispensable sa visite à Gabès.
Je pense que les gabésiens ont besoin d'être soutenus. Bien entendu, c'est symbolique parce que la visite de KS n'apportera rien de concret mais se rendre à Gabès pour un haut responsable politique est nécessaire.
Tunisino
@ Be Zen
a posté le à 13:15
Le symbolisme ne suffit pas, les problèmes actuels ne sont pas de confort mais d'existence. Revenons à Gabes et sa région, que peut-il faire KS pour la pollution, que peut-il faire pour l'industrialisation anarchique? Ce ne sont que quelques points de fond, où KS n'a même pas la capacité et les moyens pour les ébaucher. Alors ce que fait KS est du symbolisme pour certains mais de l'arnaque pour d'autres!
Tunisino
Champion
a posté le 14-03-2021 à 11:25
KS est devenu un champion de populisme, il fuit tout défi de fond pour aller vers des actions sans effets sur les tunisiens et la Tunisie. Dommage, il est malheureusement le président le plus bête qu'a connu la Tunisie depuis l'indépendance, merci au traître suprême RG pour son oiseau rare! Finalement, l'intelligence et la maturité sont absentes chez KS, sans parler des compétences techniques nécessaires pour gérer une présidence au profit des tunisiens et de la Tunisie.