alexametrics
mardi 20 février 2024
Heure de Tunis : 22:35
Dernières news
Hichem Snoussi : Aucun pays n’autorise l’existence de chaines de télévision sans autorisation
06/05/2020 | 11:50
2 min
Hichem Snoussi : Aucun pays n’autorise l’existence de chaines de télévision sans autorisation

 

Suite à la proposition par la coalition Al Karama d’un amendement du décret-loi n°116 qui a créé la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (Haica), Hichem Snoussi, membre de l’instance, est intervenu ce matin mercredi 6 mai 2020 sur Mosaïque FM pour dénoncer l’initiative.

Refusant la proposition de la coalition Al Karama, le membre de la HAICA Hichem Snoussi a affirmé que ces députés n’ont pas conscience de la gravité de leur initiative et qu’aucun pays au monde n’autorise l'existence de chaînes médiatiques sans licence. « Nous déplorons un tel comportement et de telles propositions », a déclaré Hichem Snoussi en ajoutant qu'il s'agit d'une "grave diarhée linguistique".

En effet, la coalition veut annuler les licences au préalable pour la création des chaines de télévision en ajoutant un nouvel article : « la création des chaines TV et radiophoniques ne sera pas soumise à une licence au préalable. Toute personne qui veut créer une chaîne satellitaire doit déposer une déclaration auprès du secrétariat de la HAICA comportant toutes les données nécessaires relatives à ladite chaîne et à son propriétaire ».

La coalition a même proposé le changement du cadre juridique de la HAICA en attendant la création d’une nouvelle instance de la communication audiovisuelle comme annoncée dans l’article 127 de la Constitution qui prévoit que : « L'Instance de la communication audiovisuelle est chargée de la régulation et du développement du secteur de la communication audiovisuelle, elle veille à garantir la liberté d'expression et d'information, et à garantir une information pluraliste et intègre ».



R.A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06/05/2020 | 11:50
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Barg-ellil
Sur tous les fronts
a posté le 06-05-2020 à 16:53
Critiquer Ennahdha et son chef c'est porter atteinte à la sûreté de l'état , la " justice " est appelée à s'en occuper !
Une jeune blogueuse est convoquée par la " justice " pour avoir partager une parodie ! ça ressemble à du takfirisme d'état .
Un député veut libérer la création des télés et des radios tout en sachant qu'ils sont les seuls à pouvoir le faire grâce aux capitaux étrangers .
Depuis 2011 le peuple Tunisiens est en confinement total, pendant que la toupie islamiste tourne.....tourne .
Le jour du déconfinement,il ne faudra pas s'étonner de se retrouver avec la Charia comme seule source de loi.
Beldi
C est simple
a posté le 06-05-2020 à 15:27
Kamel Ltaief
Abir
C'est la honte ! C'est la honte
a posté le 06-05-2020 à 14:09
Organisation interdite deviendra gouvernante dans le même pays! Nous sommes des malades mentaux ou des extra-terrestres de hors la loi ?
sassi
ces khaouanjia sont des putschistes
a posté le 06-05-2020 à 13:45
ils veulent obtenir la main mise sur les moyens de propagande de leur idioties et non idéo-logie
je dis toujours une grande part de nos idiots électeurs qui les ont permis d'avoir une place dans cette merde d'ARP
Hadj
On y va...
a posté le 06-05-2020 à 12:52
Le train a quitté la gare .... une islamisation rampante du pays avance sans voile maintenant, c'était prévisible avec les dernières élections qui ont porté au pouvoir des hors la loi ne cachant pas leur appartenance aux LPR organisation interdite en tunisie. Quant au domaine de l'audiovisuel, les problèmes ont commencé avec le manque de fermeté dans l'application de la loi la protection fournie par des partis politiques aux récalcitrants: nesma, zitouna... maintenant on fait mieux ...on les place à la kasba "willi maa ajbouch yochrob mil bhar" dixit la fameuse ksiksi d'nahdha

Hadou
Tu te trompes...
a posté le 06-05-2020 à 12:44
@si snoussi:on a dit une et mille fois et on le répète pour la 36 eme fois:la Tunisie est un pays voyou qui protège la corruption et le terrorisme...la Tunisie est le seul pays au monde où son président du parlement est un ***..
Abir
Hé oui c'est des bandits@ les kwanjias wa kleb Tounes
a posté le 06-05-2020 à 12:32
Mais si, en Tunisie puisque on est gouverné par des bandits kwanjias ! N'oubliez pas que le type qui a déchiré les feuilles de route de la loi concernants les chaines télévisées,il est sollicité comme conseiller au près du premier sinistre ! C'est vraiment dégueulasse