alexametrics
Dernières news

Hela Hammi : Il n’y a pas de vraies manifestations de racisme en Tunisie

Hela Hammi : Il n’y a pas de vraies manifestations de racisme en Tunisie

 

 

La députée Ennahdha, Hela Hammi, a déclaré, le 9 octobre 2018 à l’assemblée, qu’il n’y avait pas de vraies manifestations de discriminations raciales en Tunisie qui nécessitent tout un projet de loi dans ce sens.

 

Cette déclaration est venue lors des débats qui se tiennent actuellement à l’ARP concernant le projet de loi relatif à l élimination de toutes formes de discrimination raciale.

 

S.F

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (21)

Commenter

Letranger
| 11-10-2018 09:08
"...Le beau est beau, qu'il soit noir, blanc, jaune ou rouge..."

Mais pas les Juifs Sionistes quand même...

Letranger
| 10-10-2018 17:46
Si, comme il me l'a souvent été dit par ce qu'il faut bien appeler "des gravosses" le voile sert à cacher ses "charmes" pour les réserver à son mari et ne pas en faire profiter d'autres hommes, alors, je rassure Hela Hammi, elle peut ôter son voile, il est peu probable qu'elle attise une convoitise quelconque.
Mais quand même, au sujet de la couleur de peau, je cite ce poème que A4 ne reniera surement pas:


Cher frère blanc,
Quand je suis né, j'étais noir,
Quand j'ai grandi, j'étais noir,
Quand je suis au soleil, je suis noir,
Quand je suis malade, je suis noir,
Quand je mourrai, je serai noir.

Tandis que toi, homme blanc,
Quand tu es né, tu étais rose,
Quand tu as grandi, tu étais blanc,
Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
Quand tu as froid, tu es bleu,
Quand tu as peur, tu es vert,
Quand tu es malade, tu es jaune,
Quand tu mourras, tu seras gris.

Alors, de nous deux,
Qui est l'homme de couleur ?

Léopold SEDAR SENGHOR

Je rajouterai (pauvrement) qu'il n'y a aucune honte ni orgueil à être noir ou blanc. Le problème de l'Arabe, c'est qu'il est "gris" de peau et qu'il est raciste contre tout ce qui n'a pas sa couleur de peau alors qu'Il n'y a de honte qu'à être con.

Amilcar
| 10-10-2018 14:18
selon elle ,Le déni de toute problématique raciale et la réduction des manifestations de discriminations raciales en Tunisie , envers les personnes de couleur, mais aussi envers les Blancs, les non croyants et tout ce qui ne ressemble pas aux critères et au mode de vie islamiste est réduit tout simplement à un jeu , une parodie, sans conséquence et non vrai ..?

Bien sûr, le vrai racisme , c'est pas celui-ci pâle version de celui préconisé par le coran ou il est clairement question de gradation dans l'échelle du respect des valeurs humaines et fondamentales de la dignité humaine ..

ne dit -on pas de tuer les incroyants , de taxer et humilier les croyants autres que les musulmants , la dévaluation de la femme, la propension à l'esclavage ?

Cette femme vit au 7 iem siecle , dans le déni le plus complet de la déclaration universelle des droits de l'homme !
c'est bien la preuve que les islamistes sont incapables de raisonner aux critères contemporains et fonctionnent aveuglement selon les rémanences coraniques au tréfonds de leur inconscient ..

sachez madame l'islamiste , qu 'il n 'y à pas de demi mesures dans la lutte contre racisme et que la tolérance est zéro !

ines
| 10-10-2018 12:48
Cher Lekkteur, j'ai lu votre commentaire. Je crois de ma part que c'est une manière de parler chez les arabes de l'époque, autre que du racisme. si on est en colère le visage s'assombri, par contre si on est heureux notre éclat ou teint s'illumine. On Tunisie on utilise la couleur bleue pour parler de cet assombrissement lié à l'émotion négative (wijhou zre9). Pour mieux comprendre le sens dans le saint Coran, il faut voir avec le sens à la Sourate En-nahl (les abeilles), verset 58, qui parle des hommes arabes de l'époque dont le visage s'assombrissait par colère lorsqu'on leur annonçait la naissance d'une fille. Donc, c'est plutôt lié à la colère ou à la déception qu'à autre chose (racisme)!.

Kane
| 10-10-2018 11:53
En Tunisie comme dans tous les pays arabes le racisme est tellement banal et inhérent aux m'?urs qu'il devient "invisible" pour ceux qui le pratiquent. Les personnes dites "de couleur" et celles de confession juive peuvent en témoigner mieux que personne. Espérons que cette loi ô combien tardive sera suivie d'effets.

averroes
| 10-10-2018 10:03
Tu es ridicule.
Ton antisémitisme n'est pas voilé (contrairement à vos femmes) et même assumé, alors comment oses tu dire que la loi ne sert à rien.
Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir

Abel Chater
| 10-10-2018 08:16
Par cette zizanie, ils ne cherchent qu'à créer ce racisme dont rêvent les ennemis de la Tunisie, pour diviser le peuple tunisien dans son indivisibilité. Comme si la relation et les sentiments humains, pouvaient être dictés par la loi.
On va dire au Noir "bonjour le Blanc", au Métis "bonjour le Blond aux yeux bleus", au Blanc "bonjour Visage blafard".
C'est quoi ça comme mesquinerie et qui se cache derrière ces intrigues contre l'unité nationale, d'un peuple tunisien à 99% arabe et musulman, dont la culture ne permet même pas de moqueries contre un borgne ou contre un handicapé. Le premier Muezzin de l'Islam n'est autre que le Noir, Saïdounè Bilèl.
De quoi parlez-vous donc?
Le beau est beau, qu'il soit noir, blanc, jaune ou rouge. Le moche et laid, demeure moche et laid, qu'il soit noir, blanc, jaune ou rouge.
Tout le reste n'est qu'un théâtre à deux sous troués, qui ne lèse qu'à ceux qui essaient de profiter de ce dicton "hakkon youradou bihi batil" (une vérité utilisée pour fausser).
Allah yahmi Tounes min charr el-aâdè.

Lekkteur
| 10-10-2018 07:55
Comme l'esclavage est légiféré en Islam le racisme devient un moindre mal. Dans le Livre Saint les visages blancs et éclairés auront le paradis et ceux avec un visage assombri et noir seront en enfer.

Saint Coran Chapitre 3 Verset 106
Au jour où certains visages blanchiront, et que d'autres noirciront. A ceux dont les visages seront assombris (il sera dit): « Avez-vous mécru après avoir eu la foi ? » Eh bien, goûtez au châtiment, pour avoir renié la foi.

Fehri
| 09-10-2018 22:04
Et la violence contre les noirs en plein milieu de Tunis. Alors il faut manifester pour que une loi soit ligitime? C'est cela sa logique. Que dit-elle si on commence à aggresser le niquabees? Pas de manifestation continuer de les tabasser. Pourquoi on vote pour une idiote comme celle là?

Aby
| 09-10-2018 21:53
Bou zinek. Ftira bel aadma la sa houaej... Yaatiha al bag... a.

A lire aussi

Ainsi, Abdelkarim Harouni a précisé que les concertations porteront d’abord sur le programme, les

20/10/2019 22:05
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué rendu public ce dimanche 20 octobre 2019,

20/10/2019 21:51
0

Toutefois, une réunion est prévue demain lundi en vue d’examiner les requêtes des journalistes en

20/10/2019 20:17
0

Le différend Mekki-Ghannouchi n’est pas tout

20/10/2019 18:00
10

Newsletter