alexametrics
Dernières news

Grève des médecins généralistes dans 5 gouvernorats

Temps de lecture : 1 min
Grève des médecins généralistes dans 5 gouvernorats

 

L’Union des médecins généralistes de la santé publique annonce une grève demain mardi 17 juillets 2019 dans les établissements sanitaires publics de 5 gouvernorats, à savoir : Gabès, Médenine, Tataouine, le Kef et Sidi Bouzid.

 

Les grévistes revendiquent le passage automatique du poste de médecin généraliste vers la spécialisation du médecin de famille.

Toutefois, les médecins des services d’urgence et de dialyse travailleront de manière normale.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

zilos
| 17-07-2019 11:26
le salaire d'un médecin généraliste peut des fois moindre que le salaire d'une secrétaire ou chef de bureau dans une banque ou une entreprise comme Tunisair ou une société pétrolière .alors luttons tous contre cette inégalité sinon tout le monde y compris l'Afrique et l'Asie ont besoin de vos médecins .
ATTN il n'y a pas un bon et mauvais médecin .le diplôme accordé à chaque étudiant est mûrement réfléchi .bref ils sont tous bons et ils sont très mal payé par un gouvernement islamiste de merde poussant les malades vers le charlatanisme et les SAHHARA .par le coran on ne fait de stabiliser nos âmes mais pas notre soma .

Abel Chater
| 17-07-2019 10:14
Selon la doctrine hippocratique, le bien du malade, au physique et au moral, est la priorité du médecin. Celui-ci doit faire ce qui est utile et avantageux pour le malade.
Selon la doctrine hypocrite de nos médecins tunisiens, le bien du malade, au physique et au moral, n'est la priorité du médecin que suivant la somme qu'il lui escroque sous l'appellation de «honoraires». Comme quoi il s'agit de prérogatives honorifiques., alors qu'en vérité, il appauvrit son patient sans la moindre pitié.
Un malheur sur un autre malheur. Le malheur de la maladie qu'on lui ajoute le malheur de l'escroquerie des médecins tunisiens.

zilos
| 16-07-2019 20:27
certainement les ignorants ne savent jamais que le médecin généraliste a un grand savoir médicinale et c'est lui qui dépiste les maladies et oriente les passions aux différents spécialistes .guérir un malade par le coran est du charlatanisme pure .pourquoi seulement 5 gouvernorats ?
OU EST LA SOLIDARITE ?

A lire aussi

Interrogé sur le rôle du chef de l'Etat, Kaïs Saïed, Mohsen Marzouk a indiqué qu'il aurait aimé

09/12/2019 20:42
0

Pour expliquer, l'élue a précisé que l'adhésion au RCD était systématique pour tous les

09/12/2019 19:24
5

Le chef du gouvernement sortant, Youssef Chahed, chargé de la gestion des affaires courantes a

09/12/2019 18:28
3

Le défunt a débuté sa carrière au sein du département des Affaires étrangères en

09/12/2019 17:58
1

Newsletter