alexametrics
lundi 30 janvier 2023
Heure de Tunis : 01:54
Dernières news
Ghazi Chaouachi convoqué devant le Tribunal de Ben Arous
21/09/2022 | 17:23
2 min
Ghazi Chaouachi convoqué devant le Tribunal de Ben Arous

 

Le secrétaire général d’Attayar Ghazi Chaouachi comparaîtra, jeudi 22 septembre 2022, devant le juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Ben Arous sur fond de sa déclaration concernant la démission de la cheffe du gouvernement Najla Bouden.

 

Dans un communiqué, le parti a dénoncé les tentatives des autorités putschistes d’utiliser la justice pour intimider les opposants et étouffer leurs voix. Attayar précise que son secrétaire général a été convoqué sur la base d’une plainte déposée à son encontre par la ministre de la Justice, Leila Jaffel conformément aux dispositions de l’article 23 du code de procédure pénale.

Attayar dénonce « des méthodes arriérées » tout en alertant les citoyens sur « l’exacerbation de l’autoritarisme du président de la République et notamment sa détermination à harceler ses opposants, l’élimination de toute opinion dissidente et la confiscation du processus politique au moment où la Tunisie connaît une crise économique et sociale sans précédent ».

 

Au mois de mai 2022, la ministre de la Justice, Leila Jaffel, a donné ses instructions pour engager des poursuites judiciaires contre Ghazi Chaouachi pour attribution de fausses informations à un fonctionnaire public concernant sa fonction et propagation de fausses nouvelles de nature à nuire à l'ordre public à travers les médias audiovisuels. 

L’instruction a été ordonnée suite aux déclarations du politicien sur les ondes de Shems FM. Il a, rappelons-le, annoncé : « La cheffe du gouvernement Najla Bouden a présenté sa démission depuis quelques jours au président de la République. Ce dernier n’a pas encore officialisé la chose. Actuellement, il y a un conflit au sein des partisans du président afin de nommer un successeur à Bouden. Il s’agira de Taoufik Charfeddine (ministre de l’Intérieur) ou Malek Zahi (ministre des Affaires sociales) … ».

Ghazi Chaouachi est accusé, selon sa publication sur sa page Facebook, d’atteinte à l'ordre public et entrave au travail du gouvernement. 

 

I.L

21/09/2022 | 17:23
2 min
Suivez-nous
Commentaires
l'idiot du bled
Tant mieux pour vous
a posté le 22-09-2022 à 11:32
vous serez devant un juge à Ben Arous et non devant un "barbeau".
Bourguiba
je ne suis pas mort
a posté le 22-09-2022 à 11:25
Mr vous avez voulu soutenir les Nahdhaouis les résultats sont là, toutes les personnes qui suivent les islamistes, ils tomberont dans leurs propres pièges, le peuple tunisien ne va pas tarder à faire justice lui même, il faut faut respecter le peuple tunisien et surtout les pauvres et les plus démunis, 1 contre tous::::: et tous contre 1 mais il faut pas oublier la majorité du peuple tunisien et derrière Kaïs Saïed, vous pouvez me censurer, je serais honoré par la majorité des compatriotes, qui connaissent bien la majorité des journalistes tunisiens et tunisiennes, le pac chiche le paC chiche.....,,,!!
riri
Pathétique, moi je déstabilise lesUSA et la Chine sur facebook LOL
a posté le 22-09-2022 à 11:15
Et bien, pour destabiliser le gouvernement et troubler l'ordre public, il suffit d'un pot sur Facebook?

Je n'ai jamais vu un gouvernement aussi fragile et un ordre public aussi fragile de toute ma vie alors... ca fait pitié.

Allez je fait faire un post sur Jo Biden sur Facebook pour déstabiliser les USA et leur gouvernement LOL

on est pathétique en Tunisie, toujours cette envie de contrôler, de punir et d'écraser les mouches avec des buldozers!
Carthage Libre
Il a trop couvert Ennahdha, ne les a JAMAIS dénoncé ce type
a posté le 22-09-2022 à 11:11
C'était "l'alibi" Ennahdha ; il jouait "bidha/ka7la", il faisait semblant de parler d'Ennahdha comme des "partenaires politique", a attaqué ceux qui attaquent Ennahdha, comme Abir Moussi ; c'était un sous-fifre des islamistes, plein plein d'ambitions ce type...

Ceux qui ont TRAHI notre pays, au cachot!

Le prochain sur la liste? Le malade Kaies Saied.
BOUSS KHOUK
CHOUCHOU !
a posté le 22-09-2022 à 03:55
si BOUFARDA sera ta demeure pour un temps N' Y COMPTE PAS POUR LES ORANGES , t'avais tout de même un pied dans la merde tu n'es pas trés propre MA POULE ! sakih fil khra wou houwwa youiich ...
Un dicton chinois
dit...
a posté le 21-09-2022 à 22:38
Un dicton chinois dit: "Celui qui court trop vite, tombe. Et celui qui parle trop, se trompe..."....!!!! Ech lazzek ya maalam...?
Mon.
Comment
a posté le 21-09-2022 à 20:31
Mr Chaouachi, qui sème le vent récolte la tempête !
Hassine
Qui est le responsable
a posté le 21-09-2022 à 19:42
Mr ghazi vous parlez qu'en ce moment la Tunisie est en crise économique dans précédent. C'est vrai que la Tunisie est en crise sans precedent mais vous négligez que vous êtes parmis les ingénieurs destructeurs de l'économie et qu'aujourd'hui vous récoltez votre semences et que le peuple subi la misère que vous lui avez préparer avec vos partenaires de traîtres islamistes. Vous agissez par peur d'être découvert dans les mannigance des gouvernements antérieurs. Des tunisiens envoyés en Syrie et vous fêtes la sourde oreille. C'est une honte pour vous de continuer insulter les tunisiens de cette manière.
SALIM
IL VA COUDRE SA BOUCHE COMME ABBOU
a posté le 21-09-2022 à 19:26
Et écopera d'au moins 3 mois .et ATTAYAR changera de logo au lieu d'une bicyclette une bouche cousue.
Mansour Lahyani
Réponse à Salim, qui ne l'est plus de la tête...
a posté le à 09:10
Attayar, la bouche cousue... et vous très heureux de cet exploit ? Efrah7 ou h7anni t***, car vous aurez accompli le meilleur exploit pour coudre aussi la vôtre...
GZ
Les griefs.
a posté le 21-09-2022 à 19:12
C'est une blague ?
Drôle de chef d'inculpation ; atteinte à l'ordre public et entrave au travail du gouvernement ! Rien que cela.
On aimerait bien savoir quel désordre le "prévenu" a pu causer et comment il a empêché le gouvernement de faire son travail.
La baudruche ayant fait pschitt, c'est assez cher payé pour son auteur couvert de ridicule.
Les magistrats instructeurs et les autres n'ont visiblement pas mieux à faire.

Hassine
Grief
a posté le à 20:00
Mr Gz si et je dis bien si je vous insulte vous allez recourir à la justice. Bien que les insultes ne vous empêchent de continuer à vivre normalement alors que dérouter le peuple n'est rien.
*****
@GZ
a posté le à 22:03
Je partage l'avis de Hassine. Vous n'êtes pas sans ignorer l'effet déstabilisant des "âneries" sur le moral et le rendement d'une personne...
Que dire, alors, quand l'affaire touche un gouvernement composé de plusieurs personnes !
Je sais que vous comprenez, cher GZ.
GZ
@Hassine et @*****
a posté le à 04:47
Messieurs bonjour.
Croyez bien que ce monsieur ne m'inspire rien qui vaille. Et que Mme Bouden m'inspire le respect. Ma remarque pointait la disproportion entre les faits, une déclaration frappée du sceau de la légèreté et de l'inconsistance, somme toute, à mon sens, sans conséquence notable si n'est ridiculiser son auteur, et les chefs d'inculpation retenus tels que rapportés par l'auteure. Cela n'a rien de banal. Il en va du sérieux et de la crédibilité de la justice.
@***** J'ai eu l'occasion d'apprécier vos interventions. Cependant je me permets de penser qu'un gouvernement sûr de son fait ne saurait être déstabilisé pour si peu. Je serais curieux d'avoir connaissance des preuves rapportées par le ministère public à l'appui de ses accusations. Je ne pense pas qu'il soit de bonne méthode de museler la critique fût-ce du gouvernement lui-même.
Un gouvernement gouverne. Une opposition s'oppose, parfois de mauvaise foi, c'est entendu, sans tomber dans la sédition. C'est le jeu. La meilleure réponse des dirigeants sont leurs résultats. Le reste n'est qu'écume des jour.
J'espère avoir levé toute ambiguïté.
Au plaisir de vous lire.

@***** Taquinerie tout ce qu'il y a d'amical. " Vous n'êtes pas sans ignorer..." Vous me rappelez un de nos enseignants, libanais d'origine, brillant juriste qui finit à CPI, qui se "foutait ouvertement de nos gueules", pardonnez la trivialité : "vous n'êtes pas sans ignorer...". Merci pour la "madeleine".
Nous nous comprenons.
EL OUAFI
On applique la loi .
a posté le 21-09-2022 à 18:54
Ce Mr se permet d'émettre des fausses informations, pour semer la zizanie et le chaos dans le pays.
Un élément subversif, un agitateur aux ramifications dangereuses.
Que dit la loi. ? . . .(donc il faut l'appliquer strictement que et que chacun assume ses responsabilités.
Pour mettre fin aux actions de ces délinquants qui se sentent au-dessus des lois,on applique les textes de la loi, c'est simple.
Mansour Lahyani
Vous allez voir que Chaouachi, lui, sera inculpé !
a posté le 21-09-2022 à 17:48
Aux yeux d'un islamiste invétéré, n'est pas islamiste qui veut ! Chaouachi en prendra pour son grade, et comprendra sa douleur de ne pas en être un !!!
DHEJ
En Tunisie...
a posté le 21-09-2022 à 17:32
Vaut mieux péter que parler!
Non
En Tunisie
a posté le à 22:06
Vaut mieux péter que débiter des conneries, nuance!