alexametrics
Dernières news

Faouzia Charfi : La religion apporte un cadre qui limite la liberté des femmes

Faouzia Charfi : La religion apporte un cadre qui limite la liberté des femmes

 

L’ancienne Secrétaire d’État tunisienne, Faouzia Charfi a été l’invitée du Grand Oral RTBF, le samedi 23 février sur La Première et le dimanche 24 février sur La Trois, en marge de sa participation au festival « La religion dans la cité » à Bruxelles, qui a eu lieu à Flagey, à Bruxelles.

 

Faouzia Charfi est revenue sur la question du corps et de la religion, notamment, les interdits multiples et récurrents frappant le corps des femmes, soulevée par l’ancienne Garde des Sceaux française, Christiane Taubira.  « C’est le rapport à la sexualité. Le besoin de suprématie de l’homme aussi, dans toutes les sociétés. La religion apporte un cadre qui va limiter la liberté des femmes. La religion est la continuité aussi du patriarcat, elle l’a instrumentalisé. La seule chose qui permet d’en sortir, c’est le droit. Tant qu’il demeure, un retour en arrière reste impossible », assure-t-elle.

 

Elle s’est, également, penchée sur un autre point de l’actualité, en l’occurrence, le sommet inédit au Vatican sur les agressions sexuelles dans l’Église catholique mené par le Pape François, considérant qu’il s’agit d’un acte très important. « L’autorité supérieure de l’Église s’exprime de manière claire, cela pourra même avoir des conséquences dans d’autres pays sur les autorités religieuses d’autres confessions. Il y a des violences et des violences sexuelles envers les enfants dans tous les pays. Le plus important est sans doute que les enfants seront mieux écoutés et mieux considérés, à l’avenir », affirme-t-elle.

 

Concernant les actes antisémites survenus en France la semaine dernière, Faouzia Charfi a indiqué: « Je sens la montée de l’antisémitisme, il faut le dire et je le regrette beaucoup car je le vois dans les pays arabes. Mais l’important, c’est qu’il y a des voix pour le dénoncer »

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (23)

Commenter

HatemC
| 09-04-2019 13:31
Les misogynes en force pour salir cette intellectuelle... Minable Islamo kharab... Vous n'avez pas le degré d'instruction de cette grande de veuve d'un grand homme feu Mohamed Charfi .. Tous mes respects.. HC

URMAX
| 09-04-2019 11:50
... continuer indefiniment a "suivre" des idealogies ancestrales, bloque systematiquement toute possibilite d'innovations et de developpement dans le domaine.
...
Utilisons-nous les memes technologies que 50 ans en arriere ? Non.
...
Et vos pensees, pourquoi y imposez-vous un frein en continuant l'application de regles d'il y a 15 ; 20 ; ou 30 ... SIECLES en arriere ?
...
En fait, beaucoup y voient un reconfort, du pardon ...
...
Travaillez juste votre attitude, comportement, discipline, et sociabilite.
Pronez l'humanite au materiel, agissez bien .... et vous vous appercevrez que tout cela est supperflu ...

Houcine
| 09-04-2019 09:33
de dénoncer ou stigmatiser le seul antisémitisme avec fermeté et lui conférer ce privilège singulier ce qui donne bonne conscience en Occident pour des causes qui relèvent de l'histoire. Son histoire.
Car, l'Occident ne me paraît pas porter ni le même intérêt ni combattre avec autant d'énergie des manifestations d'hostilité et de haine contre d'autres groupes ou minorités.
On peut même relever des propos tenus par des responsables politiques au pouvoir désignant des groupes de façon indigne et attentatoire à la dignité avec un aplomb et une assurance qui rappellent d'autres époques...
Alors, dénoncer la haine et le racisme, cela est moral et politiquement juste dans des sociétés différenciées et pluriculturelles.
Rejeter le racisme avec madame Taubira, d'accord. Mais, je ne le ferais pas avec n'importe qui. Et, bien des noms de gens célèbres me viennent à l'esprit qui sont comptables d'avoir semé la discorde et favorisé le rejet d'une frange de la population au nom de la défense d'une autre.
On peut insulter ou stigmatiser l'étranger, le "clandestin", l'arabe, etc... Des partis politiques en font commerce, et d'autres leur servent la soupe. Sans que cela scandalise.

Nady
| 09-04-2019 08:11
prète a enfoncer ces compatriotes et sa religion et de les accabler de tout les maux de la terre en croyant plaire à ces interlocuteurs.
Mais ce comportement malsain ne peut lui attirer que le mépris.

AH
| 08-04-2019 23:09
Premièrement, il n'y a pas une religion il y en a plusieurs.

Deuxièmement, on se demande si le festival " La religion dans la cité" est une occasion pour célébrer les religions ou pour cibler une en particulier? .

le fait de s'acharner à attaquer les religions ne constitue t-il pas une atteinte aux croyances et convictions de la majorité de la population mondiale. Les musulmans en représente environ le quart en 2015.
Toutes les occasions semblent bonnes pour cibler l'Islam. Et comment ? par le biais d'un cheval de bataille fortement attrayant et apparemment noble qui est la liberté à laquelle les êtres humains aspirent de nature.

Or ceci est trompeur et non fondé. En effet, la liberté absolue n'existe pas, la société et le droit limitent la liberté, le mariage limite la liberté des hommes et des femmes, avoir des enfants limite la liberté des parents, les parents limitent la liberté de leurs progénitures ... l'employeur limite la liberté de l'employé ( le moins que l'on puisse dire) etc.

Enfin, j'invite les lecteurs à discerner entre l'Islam et les actes de ceux qui s'en proclament. Ne devons nous pas être fier et respecter notre identité ou du moins celle de la majorité ?

Qu'avons nous récolté de notre dépendance de l'occident ? Plus de dépendance et moins de libertés, liberté de penser entre autres ?

DHEJ
| 08-04-2019 22:08
La loi limite les libertés et établit des BORNES des lois injustes votées par des parlementaires ...


Alors cette dame a-t-elle lu le code pénal imposé par le colonisateur dans lequel il limite les libertés et des femmes et des hommes...

Abel Chater
| 08-04-2019 22:00
Il est inutile de trop penser, au lieu de trop songer au sujet des délires de la veuve de Mohamed Charfi, Faouzia Charfi.
Deux ou trois années après la prise du pouvoir de Ben Ali, (1989 ou 1990) j'ai assisté en personne à une conférence de presse de Mohamed Charfi à Paris, sous l'égide de France Inter. Je me rappelle très bien de la promesse qu'il réserva solennellement aux Français et à la presse internationale. Il a dit textuellement : en l'an 2000, nous aurons éradiqué (Al-Oussouliya) ou (intégrisme).
Il voulait dire que de 1987 à l'an 2000, il avait entre les mains 13 ans pour éloigner les pauvres jeunes tunisiens de leur religion musulmane, par le biais de l'éducation nationale (6 ans d'école primaire et 7 ans de secondaire). Sauf que Mohamed Charfi, n'a pas vécu les fruits de ses manipulations. Il n'a pas vécu ces mêmes jeunes qu'il avait éloignés de leur religion musulmane, chasser son Boss Ben Ali à coups de pierre, ni qu'il n'ait vécu ces mêmes jeunes vidés de spiritualité, se transformer en de monstres qui se laissent déjouer par n'importe quel prédicateur. Ils se sont rués vers les guerres saintes, sans la moindre éducation religieuse de logique humaine.
Je dirais à Madame Faouzia Charfi, de me répondre à moi qui vis en Europe, où la liberté de la femme est à son summum :
1/ L'Europe est remplie de maisons closes (bordels), cabarets et tout genre de milieux rouges. Pourquoi seules les femmes sont abusées au profit de leurs proxénètes (hommes), puisque la liberté de la femme et son égalité de avec l'homme, se trouvent à leur top?
2/ Pourquoi seules les femmes sont violées partout dans le monde et presque jamais le contraire de leur égal, l'homme?
3/ Pourquoi ne trouve-t-on jamais dans la rue, une femme seule de nuit partout où on va sur ce globe terrestre?
4/ Pourquoi seules les femmes tombent enceintes et sont condamnées d'elles-mêmes, à allaiter et à garder leur enfant. L'égalité avec l'homme est ici hors de propos ?
5/ Pourquoi seules les femmes ont leur menstruations mensuelles, par lesquelles elles se fatiguent jusqu'à l'handicap, sans la moindre égalité avec l'homme?
6/ Pourquoi partout dans le monde, la femme gagne moins que l'homme, hormis quelques postes de responsabilité, puisqu'elles sont égales aux hommes?
Et j'en ai encore mille et une autres questions à poser à ceux et à celles qui veulent combattre le physique par le comique et l'illogique. On les trouve souvent perdus dans la réalité de leur propre âge, qui avance quotidiennement, sans qu'ils ne le remarquent. Lorsqu'ils (elles) réalisent que le passé ne se renouvelle jamais plus, ils s'attaquent à la pudeur et à l'honneur, dans l'idée qu'ils aient perdu leur jeunesse, alors qu'en vérité, il faut un peu de tout pour faire un monde. Il n'y a pas de science exacte dans ce sens. Nos mères avaient vécu mille fois mieux que celles qui pensent être les égales de l'homme, alors que l'homme se réjouit maintenant en remplaçant la femme à la maison. La santé de la femme égale à l'homme se détériore avec une généralité étonnante et les hommes, épousent d'autres plus jeunes et plus en santé, pour le remplacer à égalité là où il ne veut plus aller. Les cafés et les stades de football sont pleins d'hommes et les femmes, ont le droit de travailler à égalité avec les hommes.
Un Châtiment divin qui fait un ravage.

Larry
| 08-04-2019 21:57
Car les libertés commencent par le respect des lois et non l'inverse !
Sinon c'est l'anarchie ou le début de cette dernière.
(ne te crois pas si malin que ça)

DHEJ
| 08-04-2019 21:27
Article 4
La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de BORNES que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.


observator
| 08-04-2019 21:10
Mais ils sont un peuple semite.
N importe quoi .
Elle est prete a dire n importe quoi pour plaire à une certaine pensée .
Où elle a vu de l antisémitisme montait chez nous.
Vous êtes une menteuse
et vous êtes prête à n importe quel mensonge pour vous faire un nom dans certains cercles.
Vous suivez le chemin de la bassesse pour vous arrivez à votre faim.
Le problème entre les arabes et les juifs est d'ordre politique et n a rien à voir de la race.
Honte à vous.

A lire aussi

Basma Khalfaoui s’est indignée des accusations de Maher Zid, précisant qu’elle a fait l’objet de

19/06/2019 11:40
1

Ce n’est que maintenant qu’ils se sont rappelé de l’argent sale, de l’instrumentalisation des médias

19/06/2019 10:43
1

Un point parmi des dizaines d’autres qui ne manquera pas d’arriver devant l’ISIE si jamais la loi

19/06/2019 10:06
2

Le syndicat de base de l’office national de télédiffusion (ONT) a annoncé une grève de deux jours,

19/06/2019 08:56
1

Newsletter