alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 10:40
Dernières news
Elyes Fakhfakh : je ne suis pas un Premier ministre et je connais mes prérogatives !
27/02/2020 | 02:29
2 min
Elyes Fakhfakh : je ne suis pas un Premier ministre et je connais mes prérogatives !

 

Le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh a prononcé un discours, ce jeudi 27 février 2020, après le débat général pour répondre aux différentes interventions des députés.

 

Elyes Fakhfakh a indiqué : « Je veux rappeler que je suis là parce que ce Parlement n’a pas réussi à mettre en place un gouvernement il y a quelques semaines de cela. Le président de la République m’a choisi et je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce qu’il a senti que je suis sincère, ou parce qu’il a perçu ma forte personnalité ».

 

D’autre part, il a indiqué qu’il a choisi son assise politique en harmonie avec les résultats des élections estimant que toutes les familles politiques sont représentées au sein de son équipe, qui peut même être considérée comme étant un gouvernement de réconciliation nationale. Il a souligné que la diversité au sein de sa composition et les alliances estimées jusque-là impossibles, sont un signe de réussite.

 

Dans un autre contexte, il est revenu sur sa nationalité française, estimant qu’il est absurde de juger ou de remettre en cause le patriotisme d’une personne ayant pu réussir dans son pays, mais aussi à l’étranger et qu’elle soit condamnée au lieu d’être considérée comme étant une Success Story.

 

Par ailleurs, Elyes Fakhfakh a indiqué qu’il n’est pas Premier ministre, mais un chef de gouvernement connaissant ses prérogatives. Il a souligné qu’il allait mettre en application ses prérogatives et que personne ne lui a dicté sa conduite ou ce qu’il doit faire.

 

Quant aux accusations de régionalisme visant son équipe, il a indiqué qu’il adopté les critères de compétence et d’intégrité lors du choix de sa formation gouvernementale, précisant que le ministre de l’Intérieur proposé est originaire de Bousalem dans le gouvernorat de Jendouba.


S.H

27/02/2020 | 02:29
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Badis
Le futur pont de bizerte
a posté le 28-02-2020 à 08:20
Monsieur le chef du gouvernement,
Merci de donner vos ordres à monsieur le ministre de l'équipement pour démarrer les travaux du futur pont de bizerte .
Les bizertains n'en peuvent plus de ces attentes.
Les promessent datent de 10 années et renouvellées réguliérement.
Youssef kraiem
Réconciliation ou intérêt ou union nationales?!
a posté le 27-02-2020 à 17:22
On excelle dans les intitulés, mais dire que c'est un gouvernement de réconciliation nationales,c'est tout sauf cela.Réconciliation avec Qalb Tounes ou avec Alkarama ou avec PDL?On peut bien dire un gouvernement d'indépendants et même l'adhésion d'Annahdha ne lui est pas totalement acquise,elle est juste momentanée en attendant que ce mouvement se regroupe pour le renverser.
Bonjour la dictature
Rene Trabelsi a été écarté car c'est un juif tunisien
a posté le 27-02-2020 à 11:40
Fakhfakh et Said ont commis l'irréparable en écartant Rene Trabelsi.

Il aurait fallu mettre la forme : par exemple contester son bilan ...
L'ecarter parce qu'il est de confession judaïque est le commencement de la dictature de l'ère Said / Fakhfakh.

Nous allons le payer très cher .

La TUI premier TO dans le monde appartient à un juif ..
Elyes Said
EF est le premier ministre de Said
a posté le 27-02-2020 à 11:35
Fakhfakh n'a aucune légitimité électorale ou populaire.

Said l'a nommé pour qu'il exécute ses ordres .

En effet, Fakfakh n'etait pas le apte à former le gouvernement.

Bienvenue à la nouvelle ère de la dictature.