alexametrics
Dernières news

Cinq institutrices décèdent dans un accident de la route

Temps de lecture : 1 min
Cinq institutrices décèdent dans un accident de la route

 

 

Cinq institutrices sont décédées dans un accident de la route survenu ce mardi 25 février 2020, au niveau du croisement de Boulâaba à Kasserine.

 

Les cinq femmes enseignaient dans une école à Foussana. Leur voiture a été percutée par un poids lourd. Elles s’appelaient Afef Jebrane, Najoua Jenhaoui, Imen Aloui, Nouha Bouallègui et Emna Yahiaoui.

 

Les routes tunisiennes sont classées parmi les routes les plus meurtrières au monde faisant chaque année près d'un millier de victimes.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

adel
| 26-02-2020 10:23
Quand on dit que les routes tunisiennes sont classées parmi les routes les plus meurtrières dans le monde on veut plutôt dire que les conducteurs tunisiens sont classés parmi les pire existants.
Quand je conduit sur une piste, j'adopte la vitesse et les précautions adaptées.
Quand je prend un virage de même.
Quand je conduis sur une route pleins de nids de poule je considère que je suis dans une basse-cour.
On dit s'adapter à l'environnement tout en espérant que les ânes qui nous gouvernent soient plus sérieux dans l'entretien et le renouvellement des infrastructures.
Toutefois, si je ne respecte ni feu, ni priorité ni sens giratoire ni les autres usagers de la route en leur qualité d'êtres humains et mes égaux, je n'ai pas le droit d'accuser l'état des routes avant de corriger ma propre attitude

Watani
| 25-02-2020 21:57
RABI YARHAMHOM,

Tunisien très triste
| 25-02-2020 21:47
Nous sommes bien au pays où les chirurgiens nationaux font quotidiennement des opérations à coeur ouvert, pays où tous les pilotes de Tunisair son des nationaux.

Et poutant, il semble qu'on n'arrive pas à mettre fin aux massacres qui ont lieu sur nos routes.

J'espère que le nouveau gouvernement trouvera la stratégie adéquate.

Nul n'est en sécurité du moment qu'il se trouve dans une voiture sur nos routes.

A nos spécialistes en sciences humaines: le pays qui a financé vos études a besoin de vos compétences !

EL OUAFI
| 25-02-2020 18:25
On se targue de nos exploits,sommes nous des niais,ou on n'a rien compris ?
Me diriez-vous la vie humaine n'a pas de valeur chez nous ! On détient le record du monde, par notre sauvagerie le non respect de tout des primitifs, comment vouliez vous qu'on nous accorde respect et considération ?
On récolte ce qu'on sème, des vies de mères de familles brisées des orphelins, des veufs, un spectacle de désolation et d'amertume qui s'abat sur des innocents.
Aller voir ce chauffeur de poid-lourd a t'il son permis honnêtement ? On est dans approximatif aucune règle n'est suivie aucune loi n'est respectée, comment voulez vous vous en sortir ? Que du malheur et chagrin voici notre lot quotidien pour ceux qui empruntent la route pour aller brosser, ce matin un cadre de la douane terrassé un peu plus tard cinq enseignantes !
Où on va ? Nos sécuritaires laissent faire, et notre ministre (MI)
Ce problème récurrent insoluble pas moyen de le résoudre ? Même les touristes ont peur de votre SAUVAGERIE votre délinquance routière, les assassins de la route,nos policiers fument le narguilé et s'en moquent du reste !
'?a nous fait avancer, et gagner en respects et considérations ? Je ne pense pas à cette allure c'est le précipice qui nous attend.
Allah Yarhamhoum paix a leurs âmes. (Manai)
P S : l'auteur du texte écrivait, Les routes tunisiennes sont classées parmi les routes les plus meurtrières au monde.
UNE PRESTIGIEUSE et FLAMBOYANTE M'?DAILLE !

Ahmed
| 25-02-2020 17:24
Mais cela est le dernier soucis des islamistes, et des laics.
Allah yarhamhoum.

Léon
| 25-02-2020 17:00
C'est une vraie catastrophe, aussi bien pour leurs familles que pour l'école où elles enseignent.
Il est malheureux de constater que des chauffards, que j'assimile à des criminels en puissance, prennent les commandes de camions et en font des machines à tuer.
Allah Yar7amhom.

Léon.

Ghazi
| 25-02-2020 16:56
Oui, certes une grande perte et beaucoup de gâchis.
Paix à leure âmes. Sincères condoléances.

jawhar
| 25-02-2020 16:34
Infrastructure d'une république bananière

Patriote
| 25-02-2020 16:30
Je connais comment ils conduisent dans les routes de ces régions...les Dmax des contrebandiers et les poids lourds ne respectent aucune règle de circulation et ils sont hors la loi...la garde nationale et routière ont peur d'appliquer la loi

DHEJ
| 25-02-2020 16:25
Une grande perte pour le pays!

Très sincères condoléances aux familles des victimes, leurs élèves et toute la famille éducative.

A lire aussi

Le ministère des Affaires sociales annonce une dérogation spéciale aux agents chargés des salaires

03/04/2020 10:51
0

bdelkarim Harouni est revenu sur son appréciation de l’interview du chef du gouvernement ainsi que

03/04/2020 10:25
0

Il appelle certains départements ayant des revenus à reprendre leurs activités

03/04/2020 10:06
1

nous avons consulté les pages Facebook de ces cinq entrepreneurs

03/04/2020 09:18
4