alexametrics
mardi 27 février 2024
Heure de Tunis : 03:53
Chroniques
Ça fait mal à l'orgueil
Par Ikhlas Latif
09/02/2024 | 15:59
4 min
Ça fait mal à l'orgueil

 

Des drôleries, on n’en manque pas dans cette nouvelle ère joyeuse. En Tunisie, il est difficile de s’ennuyer pour ceux qui suivent de près les actualités, tant nos autorités ne s’interdisent aucun effort pour égayer nos journées et maintenir le moral du bon peuple au beau fixe. Imparable méthode contre la mélancolie qui pourrait s’emparer de l’âme de ce bon peuple et miner l’ascension promise vers les sommets stratosphériques de la félicité. Merci !

 

Présent lors d’une séance plénière du Parlement, le ministre de la Jeunesse et des Sports a annoncé, cette semaine, que la Tunisie envisageait de solliciter la Chine pour achever les travaux du complexe sportif d’El Menzah.

En travaux depuis l’été 2022, le stade olympique d’El Menzah devait être opérationnel vers la dernière semaine du mois de novembre 2023. Sauf que le stade n’a toujours pas été livré. Nous sommes en février 2024. Le président de la République avait déjà effectué deux visites pour inspecter l’avancement des travaux et on lui avait promis que ça allait être prêt à temps. Il n’en est rien aujourd’hui. Mais que s’est-il passé ? Pourquoi après presque deux ans, n’avons-nous pas de stade rénové et qu’on compte recourir aux Chinois pour finaliser les travaux ?

Selon le ministre, les travaux sont entravés par des différends entre les professionnels qui interviennent sur le chantier. De premier abord, on peut s’esclaffer tant la raison semble improbable. On aurait pu penser à une blague, mais ce n’en est pas une malheureusement. Tout en rigolant jaune, il est lieu de se morfondre parce que le constat est sans appel. Il s’agit d’un échec dans la gestion d’un projet qui aurait été, sous d’autres cieux, bouclé en un rien de temps. Alors comment se fait-il que nos autorités aient raté la rénovation d’un stade et qu’elles pensent se tourner vers les professionnels d’un autre pays ? La Tunisie ne disposerait-elle pas des compétences requises ? Peu probable. Le fait est que cette situation sympathique est symptomatique de tout ce qui ne marche pas dans le pays. L’incapacité à gérer correctement des dossiers, pourtant simples, pourrait désormais être considérée comme une nouvelle marque de fabrique.

 

Le président de la République avait fait un tour du côté du stade d’El Menzah au lancement des travaux et d’autres structures sportives notamment la piscine olympique et la Coupole. Il avait constaté l’état délabré des lieux. Il avait alors appelé les responsables à déployer tous les efforts et allouer les budgets requis pour la restauration rapide de ces structures. Mais comme notre président ne peut aborder un sujet sans qu’il n’y ait complot là-dedans, il avait indiqué qu’il y avait une volonté préméditée pour ruiner ces installations sportives durant les dix dernières années (comprendre la décennie noire). Et pourquoi voulait-on les ruiner ? Tout simplement pour mettre la main sur les terrains à un prix dérisoire. Les adeptes des conjurations y ont trouvé leur compte. Toutefois, ils étaient contents que la cabale ait été déjouée. Avec l’avènement du nouveau régime, tout devait rentrer dans l’ordre. Puisque Kaïs Saïed est aux commandes, on aura rapidement un stade rénové et livré. Les complots et les entraves n’ont plus leur place.

Cependant, à la fin de l’échéance, le stade n’était pas finalisé et le président de la République s’y est déplacé une nouvelle fois. Dossier sous le bras, le chef de l’État a sermonné le ministre et les ouvriers en affirmant avoir reçu des informations sur la non-conformité de certains matériaux. On lui avait répondu qu’aucune défaillance n’avait été relevée. Il avait aussi dénoncé le retard enregistré, l’avancement des travaux n’ayant pas dépassé les 20%. On lui avait promis de respecter les délais. Bref. On connait tous la suite. Des Chinois devraient reprendre le chantier après le cafouillage avéré des Tunisiens. Un coup porté à l’orgueil national.

 

Le fait est que cette affaire du stade d’El Menzah n’est pas la seule. Tout récemment une polémique avait éclaté autour de la rénovation du stade olympique de Sousse. L’État s’était fait tout bonnement arnaquer. Une enveloppe de 60 millions de dinars avait été engloutie pour qu’au final la Confédération africaine de football refuse l’homologation du stade. Des défaillances à la pelle avait été identifiées et une enquête est en cours pour définir les responsabilités.

Le président de la République aura beau crier au complot, il ne s’agit en réalité que d’incompétence.

Par Ikhlas Latif
09/02/2024 | 15:59
4 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
El chapo
Question for a champion!
a posté le 14-02-2024 à 12:21
Dans quel partie du corps se situe votre orgueil ?!?
Karkar tounsi
Nous attendons l'argent des riches
a posté le 11-02-2024 à 17:12
Pourquoi travailler puisque kaied saied va nous apporter l'argent des riches. Vive kais saied, vive la paresse. Et après ses serviteurs donne le contact pour la Chine, si le président est karkar et fachlem tout le pays est comme lui.
Abidi
Normal
a posté le 11-02-2024 à 16:52
C'est tout a fait normal puisque les tunisiens parlent beaucoup trop et ne travaillent absolument pas et vous en êtes l'exemple vivant
Monsin
Commentaire
a posté le 11-02-2024 à 16:18
Il faut retrouver les plans d'origine pour rénover le stade, construit à l'époque par un pays qui n'existe plus dans sa forme d'alors, donc impossible de remettre la main sur les plans. Et ceci indépendamment de toute autre cause de retard.
Fares
Soyons indulgents envers Monsieur le Président
a posté le 09-02-2024 à 19:52
Il y aurait mépris dans toute cette affaire. Nous avons cru entendre notre Président déclarer à maintes reprises avec la voix stridente qui le caractérise: nous allons compter sur nous mêmes. En réalité, notre leader disait: Nous allons compter sur nouilles mêmes. Par nouilles il faisait référence bien sûr aux chinois , que voulez-vous, quand on est raciste, on est raciste.

Et cette bande de professionnels bagarreurs, un oxymore, qui les a choisis, le m3allim en personne, Naoufel, Brahim ou le petit Farou9?

Saied est un grand nul lorsqu'il s'agit de nommer des personnes. Il ne sait pas lire les hommes, ni les femmes d'ailleurs. C'est un handicap pour n'importe qui amené à prendre des décisions.

Ce régime ne sait que détruire et mettre ses adversaires en prison, mais le développement et la construction, yjib Rabbi.

Pourquoi l' échéancier de fin de travaux du stade est si crucial pour que le pays paie des étrangers en devises afin de finir le projet dans les délais? '?lections 2024? Fassad eddawla? J'avoue que le nettoyage de la dechetterie de la Mnihla ne pèserait pas lourd dans le bilan des réalisations de Saied.

Pour finir sur une note positive, notre président crée de nouveaux emplois avec tous ces projets historiques, mais en Chine.
Be zen
Fares
a posté le à 20:40
Je suis malheureux et triste de partager votre constat.
Je souhaite pour mon pays qu'un réveil se réalise.
Fares
@Be Zen
a posté le à 21:33
Votre commentaire me rappelle la belle chanson d'Alain Souchon: Rêver c'est déjà ça.

L'espoir fait vivre cher ami, wa maidoum 7al.
DHEJ
Mon expérience à moi...
a posté le 09-02-2024 à 19:12
Autrefois, un haut responsable tunisien sollicitait les services d'une entreprise chinoise pour entreprendre des travaux.

Me connaissant, le responsable chinoise m'avait soufflé l'information demandant mon service...
Be zen
Banqueroute
a posté le 09-02-2024 à 17:48
Plus rien ne va en Tunisie depuis une bonne douzaine d'années.
Incompétence, nonchalance, insouciance, affairisme, manigances, népotisme, manque de rigueur, course à l'enrichissement à moindre effort, . . .
Voilà ce que caractérise une frange de plus importante de nos dirigeants.
Et il n'y en a pas un pour rattraper l'autre !
A désespérer.
Pauvre pays, comme disait mon grand-père.
CHKOBBA
Mais TOUS, tôt ou tard, seront invités à repondre à la question des questions.
a posté le à 18:57
Min Einè Lèkè Hèthè ? Et tous les comptes en Tunisie et à l´étranger doivent être entièrement divulgués.
C´est comme AMEN à l´Eglise et au Mosquée cher @Be zen..
Be zen
CHKOBBA
a posté le à 20:42
Je ne suis malheureusement pas aussi optimiste que vous !
Je souhaite de tout coeur me tromper.
Merci CHKOBBA pour votre interpellation.
Ben Hassen Mondher
Quel gâchis !
a posté le 09-02-2024 à 17:10
Quoi penser des échecs en cascade ?! Quan tout progresse ailleurs..... Est-ce une fatalité ?! Ne point en rire surtout ; par décence !
Gg
Oui, mais...
a posté le 09-02-2024 à 16:57
"Le président de la République aura beau crier au complot, il ne s'agit en réalité que d'incompétence..."
Oui, mais cette incompétence n'est pas venue brusquement avec Saied. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, j'ai travaillé en Tunisie durant plusieurs mois en 2015. Nous ne faisions pas en 3 semaines ce que faisons en 1 sous d'autres cieux.
Quant au niveau de compétence, j'ai vu des ingénieurs qui n'ont pas le niveau d'un élève de terminale technique en Europe.
Et les bons, car il y en a, sont désespérés.
Alors si vous envisagiez remplacer l'orgueil par la fierté, ce serait bien...
MFH
Il faut sévir.
a posté le 09-02-2024 à 16:55
La solution existe pourtant. Il faut écarter et punir tous les responsables, surtout ceux qui de près ou de loin, entretiennent des rapports étroits avec les Islamistes. C'est eux qui sabotent et empêchent les réussites des projets et actions du gouvernement dans le seul but de se débarrasser de KS.
Fares
@MFH Arrêtez svp
a posté le à 20:12
Ce discours ne dupe plus personne. Que voulez-vous faire? Transformer les mosquées un vendredi après-midi en chambres à gaz pour être sûr qu'il n' y aura plus d'islamistes en Tunisie?

Ce régime est incompétent, point barre. Rien qu'à écouter les discours de certaines figures dudit régime, pour se rendre compte assez rapidement de la stupidité ambiante. On n'a jamais vu une grande civilisation bâtie par une bande karakouzs.

Vous pouvez toujours rester dans le déni, c'est votre problème.
Riri
Vous etes aveugle ou âgée peut de voir la vérité en face
a posté le à 19:07
Mais vousby croyez encore a ces bêtises vous
Vous voiles 50 exemple de bêtises de ce gouvernement

Pathétique ou menteur ou aveugle je ne sais pas quoi penser de vous'?'