alexametrics
Dernières news

Boycott des examens du secondaire : comment ça va se passer concrètement?

Boycott des examens du secondaire : comment ça va se passer concrètement?

Après que la Fédération de l’Enseignement secondaire ait décidé, le 6 novembre 2018, de boycotter les devoirs de synthèse du 1er trimestre, la Fédération appelle tous les professeurs à « respecter toutes les décisions prises afin d’assurer la réussite de la grève » selon un communiqué rendu public ce lundi 12 novembre 2018.

 

Selon le communiqué, les professeurs devront préparer les épreuves d'examens et ne pas les remettre à l’administration ainsi que boycotter la surveillance  des examens tout en poursuivant les cours de manière naturelle durant la semaine avant-bloquée et la semaine bloquée. Les examens assureront, également, les cours durant les heures prévues pour les examens. 

 

Par ailleurs, les directeurs, les surveillants et tous les professeurs chargés de tâches administratives doivent s’abstenir de faire toute activité liée aux examens, dont la planification ou l’impression et la distribution des examens en veillant à assurer le déroulement habituel des cours au sein des établissements.

 

Rappelons que l’UGTT a rendu public un communiqué refusant d’approuver cette démarche la considérant comme étant une « atteinte aux intérêts des citoyens ».

F.J

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (1)

Commenter

bechir
| 12-11-2018 22:03
Non seulement nous sommes tous nés intelligents, mais ma génération de parents ont pu avoir une bonne éducation publique qui permet aux gens raisonnables de distinguer entre les droits des enseignants et les absurdités de leur syndicat.

Les actions illogiques que propose le syndicat ne servent qu'à vider l'enseignement public au profit des établissements privés. De telles actions sont non seulement une atteinte aux intérêts des citoyens comme l'indique l'UGTT mais aussi une atteinte aux générations futures et servent à semer la discorde entre les enseignements eux même.

Pourquoi préparer les examens sans les remettre à l'administration ? Est-ce logique ou absurde? c'est très logique dans la tête du syndicat de Mr Yaakoubi lorsque l'on comprend que c'est pour être prêt à faire volte face à tout moment comme il a été le cas pour la remise des notes à l'administration à la fin de l'année scolaire 2016-2017.

Quelle honte ? Mais de nos jours comme dit le proverbe " Si tu n'as pas honte, fait ce que tu veux"

Parent d'élèves et mari de professeur de l'enseignement secondaire

A lire aussi

L’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor a réagi, dans un post Facebook datant de

16/09/2019 17:07
5

pour avoir fait de la publicité à des candidats à l’élection

16/09/2019 15:47
1

En effet, ces 3 différentes dates dépendent des éventuels recours des résultats de la

16/09/2019 13:49
5

Le réseau Mourakiboun ont annoncé, lors d’une conférence de presse le duo gagnant des élections

16/09/2019 11:31
0

Newsletter