alexametrics
dimanche 21 avril 2024
Heure de Tunis : 09:42
Dernières news
Boughdiri : lorsque j’étais en détachement syndical, je réglais des problèmes et je n’en créais pas !
04/03/2024 | 14:35
2 min
Boughdiri : lorsque j’étais en détachement syndical, je réglais des problèmes et je n’en créais pas !

 

« Lorsque j’étais en mise à disposition syndicale, je réglais des problèmes et je n’en créais pas », a affirmé lundi 4 mars 2024 le ministre de l'Éducation, Mohamed Ali Boughdiri, dans une déclaration à Mosaïque Fm.

Le ministre réagissait au discours du secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, qui a été prononcé, samedi 2 mars 2024, en marge de la manifestation organisée à la Kasbah, sur le détachement et la mise à disposition syndicale et les poursuites engagées contre les syndicalistes à cause de cela. Et de marteler que cette mise à disposition est un droit et qu’un ministre de l’actuel gouvernement est resté en détachement syndical pendant vingt ans, visant par ses dires le ministre de l’Éducation, ancien syndicaliste.

 

 

En réponse, M. Boughdiri a assuré : « Lorsque j’étais en détachement à l’UGTT, j’étais un facteur de stabilité et j’avais de grandes capacités à gérer les crises et à trouver des solutions. Je participais aux négociations pour solutionner les problèmes et non pas pour en créer. J’œuvrais à résoudre les problèmes partout, dans le secteur privé, dans la fonction publique et dans le secteur public, et la région de Ben Arous est témoin de ma gestion lors des moments les plus difficiles. Ma seule priorité est la Tunisie ».

Et d’ajouter : « Le travail syndical doit remplir certaines conditions et respecter certains aspects. Les détachements syndicaux ne doivent pas être aléatoires et non organisés. Lorsque le détachement syndical ne se fait pas pour trouver de solution aux crises, il devient inacceptable et doit être rationalisé ».

 

I.N.

04/03/2024 | 14:35
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Jilani
Sans promesse tenue
a posté le 04-03-2024 à 19:20
Ce ministre a promis d'éradiquer les cours particuliers mais il n'a pas atteint cet objectif. Le métier d'enseignant est un métier d'engagement et non d'enrichissement. Des enseignants qui arrivent à gagner plus de 40 000 dt/mois en soutirant l'argent aux parents sans qu'il y est réellement de plus value pour les élèves dont le niveau reste toujours le même et en les bloquant ne faisant plus d'effort personnel de recherche alors que tout se trouve sur Internet.