alexametrics
samedi 27 novembre 2021
Heure de Tunis : 16:25
Dernières news
Béji Caïd Essebsi reçoit Hichem Djaït et Abdelmajid Charfi
29/12/2015 | 13:27
1 min
Béji Caïd Essebsi reçoit Hichem Djaït et Abdelmajid Charfi

 

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a reçu successivement, le 29 décembre 2015, le docteur Hichem Djaït, ancien président de Beit El Hikma, ainsi que son successeur, Abdelmajid Charfi, d’après un communiqué de la présidence.

 

A cette occasion, le président a remercié Hichem Djaït pour les efforts déployés à la tête de l’institution. Il lui a également renouvelé le fait que la Tunisie ait besoin de tous ses intellectuels et ses penseurs dans la conception de son projet civilisationnel.

 

 

 

Béji Caïd Essebsi a aussi rencontré Abdelmajid Charfi, récemment élu à la tête de Beit El Hikma. Ce dernier a déclaré après la rencontre que le chef de l'Etat que celui-ci lui assuré son soutien aux activités de l'institution. Il a également insisté sur la participation des élites et des intellectuels pour faire réussir la Tunisie en cette période sensible. 

 

M.A

 

29/12/2015 | 13:27
1 min
Suivez-nous

Commentaires (8)

Commenter

Forza
| 30-12-2015 16:58
s'il oublie un peu sa nahdhaphobie. Cette phobie le rend moins cridible dans ses analyses.

citoyen
| 30-12-2015 15:46
C'est bien d'y penser, mais ce qui est encore plus intéressant c'est comment mettre en pratique leurs avis.

takilas
| 29-12-2015 21:19
Il est en présence d'hommes illustres et Ulémas et non avec les combinards et les escroqueurs venus dévaliser le pays rien qu'en quatre ans ; vite fait bien fait et non pas en 23.Et ils peuvent espérer dawhi ?!

LES AIGUILLES
| 29-12-2015 16:26
Mr CHARFI et Mr DjAIET ont une plume appréciée dans le monde entier, il est de notre devoir de les écouter et de les lire. Leur analyse théologique sur le monothéisme et les prophéties anciennes( malgré quelques points d'interrogations) restent pour nous une source d'inspiration très importante. MERCI A EUX

Denfir
| 29-12-2015 16:03
C'est vrai Bourguiba appréciait aussi les intello, mais l'Histoire retiendra qu'il n'a jamais cherché à rouler les tunisiens ou à les embarquer dans des projets suicidaires et pas très tunisiens.
1) Mr BCE a assuré qu'au cours de son règne, il va s'employer à introduire la Tunisie dans le 21è siècle.
2) Il est rentré de l'Arabie Saoudite avec 47 avions militaires fripés que les tunisiens vont devoir entretenir. Nos mémés n'ont jamais demandé chose pareille.
3) Il vient de confier qu'il n'est pas près à commettre une 3è injustice à l'encontre de son enfant.
Bourguiba ( du temps où jouissait de la plénitude de ses facultés) avait interdit à son fils de contracter un prêt bancaire pour l'acquisition d'une maison. Il tenait à être propre et pour cela il en imposait à tout le monde. Jr n'avait pas à collectionner les privilèges.
Mais surtout il n'a jamais mis les pieds en Arabie S. pour quémander quoi que ce soit. Il n'aimait pas beaucoup les cadeaux empoisonnés.
Morale de l'histoire Bourguiba n'était nullement un roublard.
Morale de la morale, les tunisiens n'aiment pas ce genre d'accoutrement. Que ceux qui ont succédé au grand Bourguiba se sont employés, chacun à sa manière, à faire baisser le pantalon aux tunisiens.

Jilani
| 29-12-2015 15:25
Même benali faisat cela, il rencontre les intellectuels et entend leurs conseils mais après il suit les conseils de ses voyous. BCE essaie de montrer un visage d'intellectuel mais derrière il y a les voyous qui lui dictent le chemin.

Moha Le Fou
| 29-12-2015 14:04
A tous ses visiteurs, Béji Caïd Essebsi, répétera ce cliché usé et vide de sens: "La Tunisie a besoin de tous ses X..."; et alors cela veut dire quoi?

Fadi
| 29-12-2015 14:03
des années 60.