alexametrics
mardi 16 avril 2024
Heure de Tunis : 13:02
Dernières news
Bassem Ennaifer : le projet d’amendement du Code de change est un pas positif !
27/02/2024 | 13:08
1 min
Bassem Ennaifer : le projet d’amendement du Code de change est un pas positif !

 

Le professeur en économie et analyste financier, Bassem Ennaifer, est revenu, mardi 27 février 2024, sur le conseil ministériel restreint tenu la veille et consacré au Code de change.

 

 

M. Ennaifer a estimé, dans une interview téléphonique accordée à Manel Gharbi dans l'émission Expresso sur Express FM, qu’il s’agit là d’un pas positif. Il a rappelé dans ce cadre que les anciens projets de révision de ce code avaient tous échoué et cela malgré l’importance de cet amendement pour l’économie tunisienne. Cela dit, il a indiqué que le contenu du nouveau projet n’est pas encore connu, en notant que le dernier projet en date présenté, n’était pas révolutionnaire. Et d’espérer que le nouveau projet soit à la hauteur des attentes.

 

L’analyste financier a écarté le fait que tout le monde pourrait avoir un compte de devises. Il pense que ce privilège sera accordé aux entreprises et institutions économiques et éventuellement à certaines personnes physiques mais sous certaines conditions difficiles à atteindre.

S’agissant de la révision des sanctions et amendes, il pense qu’il est possible qu’une amnistie de change soit décidée, dans une première étape, notamment en ce qui concerne la détention de compte à l’étranger.

 

I.N.

27/02/2024 | 13:08
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Bta
Compte étranger
a posté le 28-02-2024 à 16:23
Pourquoi le tunisien résident n'a pas droit à un compte en devise ou un compte hors Tunisie?
C'est ridicule, on peut plafonner par ex à 20 000 usd et au dessus appliquer une taxe. Des jeunes pourront faire du commerce électronique avec une dynamique gagnant /gagnant et les kiosques de change auront beaucoup plus de devises qui entrent. Idem pour l'allocation touristique min 10 000 usd par an.
Ceci ne va pas vider la réserve de la BCT devises, mais les habitudes sont coriaces chez nous.
Jilani
Le minimum
a posté le 27-02-2024 à 20:26
Les propriétaires des sociétés totalement exportatrices pourront garder le bénéfice qu'ils dégagent en devises et en faire ce qu'ils veulent. Cela éviterait les fuites d'argent à l'étranger. C'est leur droit.