alexametrics
jeudi 30 mai 2024
Heure de Tunis : 23:07
Dernières news
Ayari : la ministre de l’Éducation a réagi positivement avec le dossier des enseignants suppléants
16/04/2024 | 12:35
2 min
Ayari : la ministre de l’Éducation a réagi positivement avec le dossier des enseignants suppléants

 

Les représentants des enseignants suppléants ont été reçus, vendredi 12 avril 2024, par la ministre de l'Éducation Salwa Abassi, ce qui représente un pas important. C’est ce qu’a expliqué, mardi 16 avril 2024, Malek Ayari, coordinateur national des enseignants suppléants.

 

M. Ayari a affirmé, au micro de Hatem Ben Amara dans l'émission Sbeh El Ward sur Jawhara FM, que globalement la réunion s’est bien passée et a été positive, leur principale demande étant la reprise des négociations entre le ministère, eux et la fédération générale de l’enseignement.

Il a noté aussi qu’ils ne pouvaient pas parler pour cette première rencontre de versements, la chose étant reliée aux finances publiques, aux fonds alloués et aux conseils ministériels.

 

 

Malek Ayari a souligné aussi que le point positif est la mise à jour de la base de données relative aux enseignants suppléants : la base qui contenait des données pour la période 2008-2016 sera mise à jour jusqu’à juin 2023.

En réponse à une interrogation de l’animateur, il a indiqué que le nombre d’enseignants suppléants se trouvant actuellement sur cette base est compris entre 5.280 et 5.600, à cause de certains dossiers de litige en suspens ; et qu’avec la mise à jour, le nombre de suppléants de cette base sera porté à 8.000 ou 9.000.

Le coordinateur a expliqué que les suppléants demandent au ministère de remettre à jour la base des données, dès la fin de l’année scolaire, pour intégrer les suppléants qui n’y sont pas. Chose qui ne peut se faire sans qu’ils aient une attestation de travail et une attestation de paiement de leurs dus pour tous les remplacements effectués.

Il a en outre rappelé qu’en 2020, un accord a été conclu avec le ministère pour la régularisation annuelle de mille dossiers. À ce sujet, la ministre a répondu que cela ne pourrait être concrétisé qu’en septembre prochain. Or, les enseignants suppléants demandent déjà la régularisation de la situation des mille, avant de passer à l’application de l’accord de mai 2023.

D’ailleurs, les mille ont prévu un rassemblement, ce mardi 16 avril 2024, pour protester contre le retard de la régularisation de leur situation et de l’application des accords conclus.

 

I.N.

*Photo d’illustration

16/04/2024 | 12:35
2 min
Suivez-nous