alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 03:11
Dernières news
Augmentation du taux directeur : les experts tirent la sonnette d’alarme
30/12/2022 | 21:51
2 min
Augmentation du taux directeur : les experts tirent la sonnette d’alarme

 

L'économiste Aram Belhadj a commenté, vendredi 30 décembre 2022, la décision de la BCT de relever le taux directeur de 75 points de base à 8%, considérant que cette augmentation allait anéantir tout espoir de relancer la croissance économique.

« Bien évidemment, tous les concernés par la définition des politiques économiques, surtout le gouvernement, vont assumer leur responsabilité historique à cause des dangers de l’effondrement économique prévu. Dieu protège notre pays », indique Aram Belhadj.

 

 

Le professeur universitaire et expert en sciences économiques, Ridha Chkoundali a, également, commenté cette augmentation, estimant qu’il s’agit d’un cadeau empoisonné entre les mains de tous les acteurs économiques, mais surtout le citoyen tunisien avant l’entrée en vigueur des multiples mesures inflationnistes prises par le gouvernement dans le cadre de la loi de Finances 2023.

Ridha Chkoundali indique que cette mesure est préconisée par le FMI et contribue à convaincre l’institution financière internationale à programmer le dossier de la Tunisie pour les prochaines réunions de son conseil d’administration. Il ajoute que l’expérience a démontré que l’augmentation du taux directeur n’a jamais limité la hausse des taux d’inflation, mais plutôt le contraire.

L’universitaire précise que le taux directeur conduira à la hausse des échéances des crédits bancaires des citoyens tunisiens, mais aussi la régression de son pouvoir d’achat. Il considère que cette augmentation aboutira à la hausse du coût de l’investissement. 

 

 

Rappelons que Le Conseil d’administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a décidé de relever le taux directeur de la Banque Centrale de Tunisie de 75 points de base à 8%, et cela après une évaluation des risques entourant la trajectoire de l’inflation au cours de la période à venir. À cet effet, les facilités de dépôt et de prêt à 24 heures ont été portées à 7% et 9%, respectivement. Cette décision entrera en vigueur à partir du 2 janvier 2023.

Par la décision d’augmenter le taux directeur, la BCT vise à contribuer à freiner la tendance haussière de l’inflation, ramenant celle-ci à des niveaux soutenables à moyen terme, afin de protéger le pouvoir d’achat des citoyens, de préserver le stock des avoirs en devises et de favoriser les conditions pour une reprise économique saine et durable.

En outre, il a décidé de relever à 7% le taux minimum de rémunération de l’épargne. C’est ce qui ressort globalement de sa réunion vendredi 30 décembre 2022.

 

S.H

 

30/12/2022 | 21:51
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Sami
Tmm
a posté le 01-01-2023 à 18:03
En augmentant son taux directeur, la Bct veut nous faire comprendre qu'elle est encore en mesure de maîtriser l'inflation. Ce faisant ,elle ne fait que plomber les finances des entreprises et dissuader toute velléité d'investissements. Pourquoi ne pas juguler les crédits de consommation dont les banques raffolent, voire les suspendre? Sachant que l'on je produit pratiquement rien,cette mesure si elle venait à être prise ne risquerais pas de faire des dégâts.
Dt
Kif kif
a posté le 31-12-2022 à 19:21
Au point où l'on est, ces mesures de rafistolage économique ne mèneront à rien . Ce ne sont même pas des calmants, plutôt des gesticulations vaines de nos pseudo Experts aux man'?uvres à la banque centrale afin d'échapper aux critiques d'inertie les visants . Tout le monde sait que notre pays est malheureusement en faillite non déclarée . Rendez vous au Club de Paris très prochainement
Judili58
INSOUCIANCE
a posté le 31-12-2022 à 18:28
Le faible nombre de commentaires indique l'insouciance de nos concitoyens face à la situation catastrophique dans laquelle nous nous trouvons et qui malheureusement va empirer. Concernant la décision de la BCT elle est conforme à la stratégie monétariste qu'elle adopte depuis de nombreuses années. La véritable question sommes nous en mesure d'adopter ce choix monétariste. Personnellement j'ai de sérieux doutes. Notre pays a un besoin urgent de relance économique et ça c'est au gouvernement de concevoir et d'exécuter une politique de relance par l'investissement intérieur et extérieur. Force est de constater que nos gouvernants ne se soucient guère de toute '?uvre de croissance ni de développement.
Juan
monnaie de singe
a posté le 31-12-2022 à 16:24
utilisez Bitcoin, comme El Salvador.
Tunisino
Satisfaire
a posté le 31-12-2022 à 11:56
Satisfaire le FMI peut importe les conséquences, c'est la ligne des fonctionnaires du psychopathe enragé Zakafouna.
le financier
les experts clown
a posté le 30-12-2022 à 23:41
Les pseudo experts qui ne comprennent pas l l'objectif de la BCT devraient se taire .
La bct va devoir choisir soit : augmenter les taux pour soutenir le dinars , payez les dettes a moindre frais , calmez les hardeurs de consommation des tunisiens de produits importer ou
- ne rien faire et continuez a avoir une balance commerciale ou des paiements negatif.
De toute maniere , tout les experts internationaux savent que la Tunisie a fait faillite mais personne n osera le declarer pour eviter d encore + l enfoncer .
Le citoyen tunisien paiera cher son choix de Kais Saied en 2019
Et il paiera encore sa nonchalance aux comportements de KS
a posté le 30-12-2022 à 22:20
Le peuple tunisien a choisit et applaudit Kais Saied, alors bien fait pour lui. Moi j'ai depuis quitté la Tunisie, car je ne peux plus vivre avec les cons qui votent pour des cons comme eux. Le peuple a choisit Kais Saied pour qu'il l'appauvrisse avec son communisme panarabe.
Kais Saied ne permettra jamais à la Tunisie de créer la moindre richesse, car lui même méprise la richesse et ceux qui la possèdent. Kais Saied est une machine à créer des pauvres pour qu'ils votent pour lui avec son discours fataliste et complotiste.
Kais Saied est un Staline primaire, tête têtue sans intelligence, qui conduira rapidement et inéluctablement la Tunisie vers sa première vraie catastrophe.
Le plus tôt cette catastrophe arrive le plus tôt Kais Saied quittera le pouvoir. C'est malheureusement la seule issu possible.
Sonia
@Forza
a posté le à 14:40
bla bla bla, votre clan RG est fini à jamais