alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 23:23
Dernières news
ATFD - Quinze féminicides dans le silence des autorités occupées à restreindre les libertés !
20/05/2023 | 16:35
2 min
ATFD - Quinze féminicides dans le silence des autorités occupées à restreindre les libertés !

 

L'Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) a rendu public un communiqué, hier, vendredi 19 mai 2023, déplorant la politique répressive menée par le régime contre la liberté d’expression et l’inaction des autorités quand il s’agit de féminicides.

L’association a souligné que la facilité avec laquelle sont délivrés les mandats de dépôt est totalement contraire au principe de liberté en matière de poursuites et une violation manifeste de la présomption d'innocence en cas d'accusation. Elle note que la fréquence des procès sème la peur chez les journalistes, les militants de la société civile et les défenseurs des droits de l'Homme qui assistent à un tournant critique dans l'exacerbation de la violence sexiste et des meurtres liés à l'identité de genre devant le silence de l'État sur ces crimes contre l'humanité.

« L’association observe une politique de deux poids deux mesures, où les unités sécuritaires et judiciaires se déplacent et mobilisent la volonté politique pour restreindre au plus vite la liberté d'opinion et d'expression, mais elles sont absentes ou se tiennent dans l'indifférence et le silence face à l'assassinat de femmes qui remplissent les tombes », a ajouté l’ATFD.

Elle a précisé que quinze féminicides ont été commis entre janvier et mai de l’année en cours du fait de l'application laxiste des dispositions de la loi n°58 de 2017, qu'elle soit relative à la prévention ou à la protection, ou du retard dans la délivrance des peines, qui renforce le sentiment d'impunité parmi la plupart des agresseurs.

L’ATFD a enfin exprimé son soutien aux victimes de procès inéquitables appelant les juges à défendre l'indépendance de la justice, exigé de mettre fin à la politique d'intimidation et de terreur en appliquant les engagements du pays en matière de libertés. L'association a  exhorté les autorités sécuritaires et judiciaires d’assumer l'entière responsabilité du ralentissement enregistré dans la prise de mesures de prévention et de protection envers les femmes en situation de menace de violence, et qu'elles accélèrent sans délai le prononcé des jugements dans les cas de féminicides.

 

M.B.Z

20/05/2023 | 16:35
2 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
LMT
Cogiter
a posté le 20-05-2023 à 19:52
Les autorités ne font pas cas des femmes et de leur protection. Elles sont trop occupées à chercher de faux coupables et à remplir les prison. A leur tête ce président inutile qui se prend pour une sommité au point de cogiter à changer l'ordre mondial pour défendre la "oumma".