alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 14:27
SUR LE FIL
Interdiction de la marche vers Carthage : le PDL lance un appel au HCDH
12/01/2023 | 16:54
2 min
Interdiction de la marche vers Carthage : le PDL lance un appel au HCDH

 

Le Parti destourien libre (PDL) a lancé, dans un communiqué daté de jeudi 12 janvier 2023 et signé par sa présidente Abir Moussi, un appel urgent au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH) pour la mise en application des accords internationaux dans le domaine de la protection des droits et libertés de l'Homme et de la lutte contre la discrimination.

Une réaction qui intervient suite à l’interdiction du gouverneur de Tunis, Kamel Feki, de leur marche vers Carthage le 14-Janvier.

 

Le parti politique a profité de l’occasion pour condamner l’oppression opérée par le gouverneur de Tunis qui œuvre sans contrôle ainsi que les entraves illégales du pouvoir aux activités du parti, notamment les interdictions répétées de ses marches et manifestations. L’objectif étant, toujours selon ce même document, de « faire taire les voix d’une large frange du peuple tunisien refusant le retour au pouvoir des Frères musulman et qui se positionne contre l’autocratie et la dictature de Kaïs Saïed ».

Et d’exprimer son attachement à son droit d'exercer librement ses activités et de manifester pour exprimer pacifiquement la colère de leurs adhérents face à la détérioration de la situation économique, financière, sociale et politique et face à la violation des droits civils et politiques du peuple tunisien.

 

Notons que le gouverneur de Tunis, Kamel Feki, a estimé, le jour même, que le comportement de Abir Moussi est puéril.

Il avait expliqué : « Les revendications de la politicienne, reçues par voie d’un huissier de justice, ne sont pas admissibles : elle demande qu'on lui réserve l’avenue Habib Bourguiba et de ne pas permettre à d’autres de manifester, tout en sécurisant son action contre d’autres parties politiques ».

Et d’ajouter : « Ces enfantillages portent atteinte au paysage politique et on demande à ces personnes d’être plus méritantes et plus terre à terre. Les Tunisiens n’en peuvent plus de ces comportements ».

 

Rappelons que le parti de Abir Moussi prévoit une marche samedi 14 janvier 2023 qui devait démarrer devant le bâtiment abritant le tribunal cantonal de Carthage et se poursuivre jusqu’au palais présidentiel.

 

I.N

12/01/2023 | 16:54
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Voldemort
La bavardeuse
a posté le 13-01-2023 à 15:57
Il est plus difficile de démêler sa vérité que de gouverner un empire. '?'
Comme une montée sablonneuse pour les pieds d'un vieillard, ainsi est une femme bavarde pour un mari tranquille.
A vomir
Carthage Libre
Cela me fait penser au criminel Putine qui traîte Zelenski "d'enfant puérile".
a posté le 13-01-2023 à 14:52
Ces "mots" là et ces qualificatifs à ceux qui défendent leur pays sont propres aux petites merde de Dictateurs. Pourquoi? Parcequ'ils les font chier, ils ne les laisse pas "gagner" ou plutôt détruire ou envahir.

Cette petite fripouille dit "Gouverneur" va regretter amèrement d'avoir insulté la Patriote Abir Moussi qui peut sauver notre pays de la Folie de Kaies saied; il peut le faire maintenant, tant que son Maître est au Pouvoir.

Une fois que son Maître sera dégagé...il paiera CHER...TRES CHER. Vous allez voir.
Tunisienne libre
Autorisation?
a posté le 13-01-2023 à 13:54
On ne va pas se formaliser pour une autorisation du MI. Les manifestations de demain sont une nouvelle révolution, les révolutionnaires patriotes irons où ils jugegeront que c'est utile et que saied essaie de provoquer en envoyant ces sbires, il ne fera qu'accelerer sa fin et la rendre plus dramatique.
Abir
Une autre question s'impose
a posté le 13-01-2023 à 13:25
Pourquoi les paroles de gouverneur sont contradictoires?! au début, il disait que ce n'est pas un principe pour celui qui envoie sa demande pour manifester le premier, celui qui occuperait la place le premier , il faut se rappeler que ABIR MOUSSI à envoyé sa de mande le 20 décembre et après, il ignore cette date et donne l'avenue BOURGUIBA au machin de 5 partis! soit disant qu'ils sont perioritaires dans le temps, alors que leur demande est envoyé début janvier! in lam tasta7i fa af3al mè cheta !



Hannibal
Une question de bon sens s'impose
a posté le 13-01-2023 à 12:31
Pourquoi les autorités interdisent systématiquement le plus grand parti de Tunisie et le plus populaire de manifester ?
Abir
La femme qui fait peur aux hommes
a posté le 13-01-2023 à 10:52
Si vous avez le moindre conscience et respect pour vous même, ne vous attaquez pas une Grande Femme qui combatte pour vous et vos enfant s et petits enfants ! Quand ks gaspille l'argent de contribuable pour sortir déguster un café au coin qu'il désire, cette Femme ABIR MOUSSI, vous dévoile la trahison de ce monde politique, les traitrises des autres et le terrorisme d'entre eux! Inchallah Rabi yonserha 3likom wa 3la ce que je viens de citer, pour que la Tunisie renaîtra et se mettra débout malgré el5awana! et les vilains sexistes! El3onsoryne eljahala
Naim
Tu es vraiment une petite rigolote.
a posté le 13-01-2023 à 00:48
Ton machin, ils s'en foute royalement. Tant que ce n'est pas dans l'intérêt de l'occident, ils s'asseyant dessus à moins que tu sois à leur service, chose qui ne me surprendra guère vu tes folies théâtrales...
Hermès
Une marche vers quoi?
a posté le 12-01-2023 à 21:34
Une marche vers Carthage !!?
Peut être vers Carthage Land, oui!!
BOUSS KHOUK
bn , VOUS NOUS AVES CACHES ou allez on va dire OUBLIER
a posté le 12-01-2023 à 20:51
de nous informer du REFUS AUSSI du RASSEMBLEMENT du front de mes 2 pour le samedi 14 JANVIER , dommage on était obligé d'aller cherche L'INFO AILLEURS !!!!!! pourtant pour le PDL vous avez faits trés vite !!!!!! C 'EST JUSTE UN PEU PETIT .
GZ
Le recours
a posté le 12-01-2023 à 20:03
Mme Moussi, elle qui est avocat, devrait saisir le tribunal administratif d'un recours en référé en annulation de la décision de refus de manifester opposée par le gouverneur.
La décision de ce dernier n'est pas coulée dans le marbre.
Au T.A. de juger si oui ou non il y a risque de trouble à l'ordre public.
L'argument tiré du droit à "nos flics" au repos dominical ne résiste pas à l'examen une seule seconde.
En théorie, ils sont censés être là pour encadrer et protéger les manifestations dument autorisées.
The Mirror
Nos Forces de l'Ordre ont droit à des week-ends tranquilles
a posté le 12-01-2023 à 18:57
Les Forces de l'Ordre passent pratiquement toutes leurs fins de semaine à courir à droite et à gauche pour PROTEGER LES ENNEMIS DU PEUPLE de la Colère du peuple. En effet, les khouanjia, les Zero Virgule et les PDLexRCD descendent chaque fin de semaine dans la rue pour faire leur petit cirque. Ce cirque, à force de se répéter, a fini par agacer la population. Celle-ci descend à son tour pour libérer la rue des crapuleux manifestants, et c'est la police qui se voit obligée d'intervenir pour empêcher la population de massacrer les crapuleux manifestants.

On a vu ceci avec les crapules Nejib Chebbi Jawher Ben Machin, Abir Moussi, Issam Chebbi, Samir Dilou, Abdelatif Mekki, Noureddine Bhiri, et j'en passe.

Messieurs Dames les crapuleux, laissez nos flics se reposer le week-end, laissez-les reprendre leur souffle.
TRE
Abir Moussi: Amateurisme politique!
a posté le 12-01-2023 à 18:09
On impose la démocratie et on n'arrache sa position politique qu'en s'unissant avec le peuple et les forces politiques dans le pays mais pas avec des papa à la HCDH..
Rabbi yèhdik Frau Moussi le monde a bien changé dans le pays, réveillez-vous bon sang !
DIEHK: Je suis tjs VIVANT.....
@ TREE qui cache la forêt de l'inculture..
a posté le à 19:15
@ TREE qui cache la forêt de l'inculture politique planquée derrière 1 clavier misérable et miséricordieux....
Comprendra qui voudra, car l'arbre qui cache la forêt en Tunisie a été déraciné par les incultes qui ont réponse à TOUT, mais quelle réponse non de Dieu!
ridha
abir
a posté le 12-01-2023 à 17:50
Hamdoullah !
ridha
Abir
a posté le 12-01-2023 à 17:49
Hamdoullah !
Si on
ne la laisse pas...
a posté le 12-01-2023 à 17:45
Décidément, Abir Moussi a perdu la tête et les pédales ! Sa démarche est simpliste: Si on ne la laisse pas compromettre la sécurité générale du pays, en prenant d'assaut le Palais de Carthage, alors elle se fache et porte plainte auprès d'institutions Internationales contre l'état tunisien ! Aujourd'hui, tellement elle est isolée et enfermée dans sa coquille vide, Abir Moussi considère TOUS les Tunisiens qui ne mangent à sa sauce, comme des traîtres et ennemis. Abir Moussi ne reconnaît ni la révolution de 2011 et ses victimes, ni les constitutions de 2014 et 2022, ni toutes les institutions de l'état. En plus, avec cette dame hystérique, aucun terrain d'entente n'est possible avec TOUTES les autres formations politiques du pays. Avant, on croyait que ses ennemis jurés étaient uniquement Ennahdha et Ghannouchi, mais à force du temps, il s'est avéré qu'elle est l'ennemie de TOUS les partis politiques, du gouvernement et même du président de la République ! Aujourd'hui, plusieurs politologues, juristes et sociologues se penchent sérieusement sur l'étude et analyse du CAS Abir Moussi en Tunisie, mais ils ne trouvent aucune explication scientifique tangible sur sa philosophie et son comportement politique...!!!!! Pauvre Tunisie, pauvre Abir Moussi !
Abir
Appel aux femmes et hommes libres
a posté le 12-01-2023 à 17:35
Dites nous, une parole de vérité : qui a raison, le pouvoir qui voulait enfourner le PDL et ses supporters dans un milieu d'un mélange des terroriste des voyous des bandits et des haineux et les tout sont contre le parti de PDL, sa présidente et leurs supporters, et qui peuvent l'assassiner avec un sang froid ! Ou vous êtes avec la raison qui dit :non , impossible d'être entre ces gens en majorité des criminels et des voyous voir des terroristes , et que tout peut s'éclater et nuire à la sécurité publique !? Qui est puéril à votre avis ? Celle qui évite un embuscade et qui ABIR MOUSSI ou celui qui veut la jeter dedans qui est le pouvoir ? Idha elmetkalem mahboul eli yesmaa devrait être 3a9el
Houcine
Le PDL est dans son droit.
a posté le 12-01-2023 à 17:31
Le PDL doit être traité dignement, c'est le moins que l'on puisse attendre d'un '?tat qui se laisse insulter par les barbus, les fascislamistes.
Dès lors que ce Parti agit dans le respect de l'ordre public, nul n'a le droit ni la légitimité de lui refuser de s'exprimer, marcher, manifester sur tout le territoire du pays.
Dieu sait (s'il veut y prêter intérêt) combien je suis loin de partager les options du PDL, mais je respecte ce Parti autant que méprise Ennahdha et ses suiveurs.
Soutien au PDL.
BOUSS KHOUK
UNE PREMIERE !! ça se fête !! HEDHI TESTAHIL TZAGHRITA !!
a posté le 12-01-2023 à 17:18
bn , prend la défence du PDL et ABIR MOUSSI