alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 12:12
BN TV
Mahmoud Benmabrouk : des instructions ont été données pour le retrait des plaintes me visant
26/03/2024 | 14:30
1 min
Mahmoud Benmabrouk : des instructions ont été données pour le retrait des plaintes me visant

 

Le secrétaire général du parti du Massar 25-Juillet, Mahmoud Benmabrouk, était l’invité, mardi 26 mars 2024, de Moez Ben Gharbia, sur Diwan FM.

Il a confié, sur le plateau, avoir été concerné par trois plaintes en vertu du décret 54, une plainte déposée par le ministre des Affaires sociales, une par la ministre des Finances et une troisième par l’Isie (Instance supérieure indépendante des élections). Toutes les trois ont été retirées, deux l'ont été le même jour.  « Des instructions ont été données afin que les plaintes soient retirées », a-t-il dit.

 

Après avoir noté que le Parquet viole les dispositions du décret 54 dans son application, Mahmoud Benmabrouk a révélé avoir été tiré d’affaire en plaidant sa cause auprès du « plus haut sommet de l’État » [le président de la République]. Il a ainsi affirmé que son parti a fait pression afin que soient abandonnées les plaintes dont il a fait l’objet, insistant sur le fait qu’il n’a fait que parler d’affaires publiques sans avoir cité de personnes.

 

Mahmoud Benmabrouk s'est expliqué sur les excuses qu'il a présentées au président de l’Isie, Farouk Bouasker, soulignant qu’il ne l’a fait après le retrait de la plainte. Il a aussi affirmé n'avoir rencontré Farouk Bouasker qu’une fois la plainte retirée et qu’il lui a bien expliqué qu’il n’a, à aucun moment, ciblé sa personne.

 

 

M.B.Z

26/03/2024 | 14:30
1 min
Suivez-nous
Commentaires
A4
Douagi
a posté le 26-03-2024 à 22:55
Fi biled ettararanni...
Amar
Allah allah
a posté le 26-03-2024 à 17:52
Il le dit publiquement et en toute simplicitè et cnaissance de cause...... Soit il est arretè et deme ti sous 48 heures, soit il s'est mis lui et toute la smaladans le petreint car il affirme publiquement que le politique commande tous les rouages de l'etat et surtout que la "justice" et la "Isei" qui par la loi et la constitution sont independantes de tout autre pouvoir ,sont finalement aux ordres de kaisoullah..et il le dit avec une suretè d'impunitè... Cela seras une preuve pmus tard contre lui et contre tous les "soumis" aux ordres qui ne pourront plus nier leur mauvaises fois !!!! Merçi , tu vient de garnir une page de plus de la collecte des entorses a la loi et a la constitution qui sero t dans un futur proche utiliser contre vous !!!
L'histoire raconteras votre amateurisme et votre ignorance et votre incomprehention quand a la marche d'un etat et la rue que vous penser maitriser vous le feras savoir tres prochainement !!!! L'avenir n'est pas maleable et il est cynique ....
Yaimon 9aleina wa yaimon 9aleikom.... Ya joubana !!!
Bbaya
Les instructions aux juges! Quelle catastrophe!!
a posté le 26-03-2024 à 15:34
Bah ça résume tout! '?a prouve que les opposants en prison sont là sous l'effet des instructions!

Le Sénégal vient d'élire un président qui vient de sortir de la prison après 10mois d'injustice! Ce pouvoir doit comprendre que le jour où le peuple se révolte personne ne pourra les protéger!