alexametrics
Dernières news

Les bains maures et salles de fêtes rouvrent le 14 juin sous conditions

Temps de lecture : 2 min
Les bains maures et salles de fêtes rouvrent le 14 juin sous conditions

Les bains maures et salles de fêtes pourraient rouvrir leurs portes à partir du 14 juin, date qui coïncide avec le déconfinement total. 

La nouvelle a été annoncée, vendredi 22 mai 2020, par la ministre chargée des Grands projets auprès du chef du gouvernement, Lobna Jeribi, lors d’une intervention dans l’émission Expresso, sur Express FM. 

Elle a indiqué que la réouverture de ces espaces devrait se faire dans le respect des mesures de prévention et de distanciation sociale imposées par le gouvernement pour lutter contre une nouvelle vague de pandémie Covid-19. 

Lobna Jeribi a, toutefois, noté que la reprise d’activité pour certains secteurs, notamment les bains maures – où la vapeur est facteur de propagation du coronavirus –  dépendraient, essentiellement, de leur capacité à respecter les mesures de prévention. 

La ministre a ajouté que les autorités en charge intensifieraient les campagnes d’inspection afin de veiller à l’application de la stratégie nationale de lutte contre la pandémie, notamment le port obligatoire des masques de protection. 

Elle a rappelé que les déplacements entre gouvernorats demeuraient interdits – sauf pour les étudiants – compte tenu de la criticité du risque. « Selon le Comité scientifique le R0 (taux de reproduction de base d'un virus, ndlr) est passé de 0,54 à 1,47 entre le 4 et 21 mai », a-t-elle expliqué.

Lobna Jeribi a souligné l’importance de s’adapter, même si certaines mesures étaient en apparence contradictoires. 

Pour rappel, les hôtels seront autorisés à reprendre leurs activités à partir du 4 juin bien que les déplacements entre gouvernorats soient interdits. 

 

La dernier bilan du ministère de la Santé publié hier, jeudi 21 mai 2020, indique qu’un nouveau cas (importé) de contamination au Covid-19 a été enregistré sur l’ensemble des 1585 prélèvements effectués, dont 17 cas positifs concernant d'anciens patients. Le bilan national s’établit ainsi à 1046 cas confirmés sur un total de 45.308 prélèvements, 47 décès, 883 rétablissements et trois personnes actuellement hospitalisées.

 

 Tous nos articles sur le Coronavirus (Covid-19) en Tunisie

 

 

N.J

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (7)

Commenter

DHEJ
| 22-05-2020 14:03
F=1/2 Ro Cz V² S

Mesurer le Ro n'est pas donné aux stagiaires qui gouvernent la baghla-liha!

Cette gamine ignorante des conditions geosociales et géoéconomiques des citoyens tunisiens s'amuse à organiser leurs vies!

Gg
| 22-05-2020 12:32
Oui, comment mesure t-on ce R0?
C'est la bonne question, en France aussi on va nous dire que le R0 est remonté, sans aucune explication!

Gg
| 22-05-2020 12:29
La photo...on n'a surtout pas envie de respecter la distance!

aldo
| 22-05-2020 11:52
merci de mettre une photo de khriji , PAN est dangeureux (rire)

Pan
| 22-05-2020 11:32
'? première vue, la photo... Je pense qu'il est difficile de respecter la distance requise...

aldo
| 22-05-2020 11:14
yadh et markhouf s'impatientent pour le stage (avant le CDI ) qui correspond à la forte affluence et demande d'aprés les fêtes , elles ne vont pas chômées les SAL -petites sardines .

MF
| 22-05-2020 11:00
Je voudrais que notre chère ministre et son comité scientifique nous expliquent en détail avec une démonstration mathématique comment ce RO est passé de 0.54 à 1.47 durant a période indiquée?

Franchement, y en a marre de toutes ces restrictions, des donneurs de leçons, de ceux qui passent leur temps à nous donner des ordres...ne faites pas ça, ne faites pas ceci, n'allez pas à la plage, ne sortez pas.... Cette extrême prudence des autorités frise le ridicule. Maintenir une telle pression sur la population devient inadmissible et un réflexe autoritaire. A un moment ou à un autre, chacun doit avoir son libre arbitre. Ce virus ne disparaîtra pas, la vie ne va pas s'arrêter !

A lire aussi

Si les fêtes doivent avoir durant cette période, le nombre d’invités ne doit pas dépasser les trente

29/05/2020 19:02
0

La directrice de Radio Tunis culturelle, Amel Guetari a présenté, ce vendredi 29 mai 2020, sa

29/05/2020 18:01
2

La dernière prorogation datait du 28 avril pour une durée d’un

29/05/2020 17:52
2

Autour des dossiers sociaux et économiques

29/05/2020 17:39
0