alexametrics
Dernières news

Iyad Dahmani se prononce sur Borhen Bsaies

Iyad Dahmani se prononce sur Borhen Bsaies

 

La libération du dirigeant de Nidaa Borhen Bsaies, à la faveur d’une grâce présidentielle, a fait couler beaucoup d’encre. On craint en effet de discréditer l’appareil judiciaire définitivement avec ces libérations suivies de grâces. On craint surtout que la guerre contre la corruption menée actuellement par le gouvernement tombe à l’eau avec des libérations à des fins politiques.


Plusieurs sur les réseaux sociaux ont en effet cité le nom de Chafik Jarraya comme le futur prisonnier qui pourrait bénéficier d’une grâce, juste après son procès et sa probable condamnation. Après, Chafik Jarraya, tout comme Borhen Bsaies, est un ami intime du fils du président de la République, le seul capable de signer de telle grâces.

Interrogé à ce sujet, Iyad Dahmani a préféré botter en touche en indiquant que la guerre contre la corruption sera menée à son terme. « Il s’agit d’une prérogative du chef de L’Etat, je n’ai pas le droit de me prononcer dessus, mais j’aurai souhaité que ce soit Maher Manai qui en bénéficie », a indiqué M. Dahmani à Business News.

Beji Caïd Essebsi a pourtant bien été alerté sur le cas de Maher Manai, depuis 2015. À l’époque où Mohsen Marzouk était encore au palais, sa famille a été reçue à Carthage et on lui a promis de faire tout le possible pour qu’il soit libéré au plus tôt. Trois ans après, il est toujours incarcéré.

On rappelle que Maher Manai a été condamné à la peine capitale pour un crime qu’il n’a pas commis. Sa peine a été commuée à perpétuité après la révolution. Le véritable meurtrier a avoué son crime et souligné que Maher Manai a bel et bien été condamné à sa place. Malgré toute la polémique, malgré les promesses de Moncef Marzouki puis de l’équipe de Béji Caïd Essebsi, cet innocent demeure toujours en prison.

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

G&G
| 16-12-2018 23:17
C'est toi qui a souffert mais pas le peuple.
Même s'il y avait souffrance avant le 14 maudit elle est loin d'être comparable avec la merde dans laquelle le peuple est plongé et jusqu'au coup.
Régales toi mon petit et continues à chanter Khobs ou ma.
Notre rendez vous est sous le mûrier.

Imed
| 16-12-2018 21:45
Libre à toi d'être fier d'un parti mafieux à encadrement obligatoire. J'ai souffert dans mon travail pour avoir refusé d'adhérer au parti. Je me souviens aussi des événements organisés par le parti dans des hôtels sans payer (Qui osait envoyer une facture?). Je me souviens de temps où les zélotes du parti venaient sonner à toutes les portes de ma cité pour écarter les gens. Si tu es fier de cela, c'est que tu n'es pas digne de profiter de la liberté d'expression qui te permet aujourd'hui d'insulter un membre du gouvernement....

G&G
| 16-12-2018 19:11
Brabbi quel est le rapport entre lutte contre la corruption et la grâce de Bsaies?
Vas chercher qui a dilapidé le trésor laissé par Ben Ali et les azlems petit c....

G&G
rcdiste et fier

APOLITIQUE
| 16-12-2018 19:10
« '? l'époque où Mohsen Marzouk était encore au palais ».... Moncef MARZOUGUI, vous voulez dire non ?!!!

Mansour Lahyani
| 16-12-2018 17:40
Fine mouche, Iyed Dahmani a parlé par ellipse, sans trop s'attarder sur le sujet BB. Il a préféré faire diversion et... parler plutôt de Maher Manaï, qui lui tient visiblement plus à coeur et n'a pas fini de le révulser ! Pour mettre fin au calvaire subi par ce pauvre Maher Manaï, il y a une recommandation à faire, et à respecter au plus vite : ne pas polluer le dossier en y associant l'image mortifère de l'ex-très très provisoire : c'est une question de survie ou de mort prochaine pour Maher : il y a des références trop envenimées pour qu'on laisse y faire recours ou même allusion!

kamel
| 16-12-2018 17:35
Vous vous souvenez certainement de cet homme qui a pleuré comme un petit gamin lors d un plénière de l ARP.
c est les larmes des crocodiles. Tu es qui pauvre con pour parler de sidik M Beji et de critiquer ses décision ta carrière est une carrière d un bakay. En plus c est le dernier qui tu parle de corruption car tu n arrete pas a faire la pression sur les responsables de faire placer tes proches dans l administration de l etat tunisien et plus précisément a l ETAP paradis des gros salaire

Scoubidou
| 16-12-2018 17:30
Depuis quand beji ou ce clown de moncef marzouki etaient des defendeurs des causes justes ?
La sequestration, la torture et l assassinat de dr jilani daboussi avec comme seul mobile la jalousie...ils vont etre juge pour ce crime d etat abject....tic...tac

Léon
| 16-12-2018 16:56
BCE, mû d'une grande expérience dans la politique mais aussi dans la vie, essaie de minimiser l'impact de l'injustice tunisienne.
BCE, je vous le rappelle, est l'homme politique, pour lequel tous ceux qui avaient mauvaise conscience après avoir trahi leur pays, avaient voté.
Pas moi; puisque j'avais appelé à ne pas voter en pays occupé.
Je suis votre conscience. La conscience du Peuple et de la Tunisie; et je ne cesse de vous rappeler ce que vous fîtes et de vous appeler au droit chemin en vous le montrant.
BCE, je vous l'ai dit mille fois, a eu le malheur de jouer le rôle de Pétain dans la Tunisie re-colonisée. Il est l'un des rares qui connait le pourquoi de tout cet acharnement IVD-iste et leurs suppôts de prétendue justice, justice transformée en injustice contre les anciens. La question est "d'où tiennent-ils leur impunité".
Sauf que, messieurs-dâmes les traitres, aujourd'hui c'est Game-Over. Votre merdolution et les pays qui l'ont appuyés sont tous dans la merde. Je vous le dis et vous le redis: Au lieu de vous en prendre aux anciens, préparez vos valises pour les terres d'accueils qui vous avaient manipulé, et qui feront mine de ne pas vous connaître.
Les Patriotes; ceux que vous avez eu l'outrecuidance d'appeler "Azlems", vous narguent par leur réussite et par vos propres résultats. Le peuple, le vrai, celui que vous avez trompé ne vous le pardonnera pas.
Le bon sens populaire a fait sortir les gens dans la rue pour en appeler à arrêter l'intimidation contre ceux qui avaient réussi et comptent encore donner au pays (Dixit Ahmed Friaa).
Votre Résident Général qui aime la Tunisie actuelle, et je le comprends, vous aide comme il peut pour que les "anciens" restent dans l'oubli. S'il arrivait malheur aux Patriotes, tout le monde saura la provenance; et les fomentateurs n'échapperont pas à leur propre justice.
L'Histoire du Destour, son Destin, et son avenir, sont étroitement liés à la Résistance de la Tunisie contre l'adversité et l'animosité. Tous les autres partis se sont avérés que trahisons et foutaises. Notre identité est la Tunisie et rien d'autre. Avec toutes ses composantes.
Le Destour reviendra avec l'appui du Peuple, n'en déplaise aux traitres!

LEON, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

veritas
| 16-12-2018 15:30
Pourquoi la pseudo corruption n'a pas touché jusqu'a Ce jour aucun dirigeant ou aucun de la secte de Montplaisir pourtant l'enrichissement illicite est flagrant chez tous ,on s'attaque juste contre ceux qui refusent de se mettre dans les bras du gourou ou bien qui refuse de payer el jizya ,voilà la stricte vérité une justice a 2 vitesses .

Trançonneuse
| 16-12-2018 15:10
Que de puanteur... un nettoyage au karcher est plus que nécessaire

A lire aussi

Le président de Qalb Tounes, Nabil Karoui a rencontré, ce mercredi 16 octobre 2019, le secrétaire

16/10/2019 20:18
1

Le journaliste Dhiya Dine Krifa a publié une longue lettre qui lui a été adressée par Zouhair

16/10/2019 19:27
4

l’intégralité du

16/10/2019 18:33
0

Le président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui a assuré à travers un communiqué rendu public, ce

16/10/2019 17:47
5

Newsletter