alexametrics
Dernières news

«Penser la Révolution Tunisienne », un colloque d'envergure internationale le 14 janvier 2017

«Penser la Révolution Tunisienne », un colloque d'envergure internationale le 14 janvier 2017

Sciences Po Tunis, l'Institut d'Etudes Politiques de l'Université Européenne de Tunis et la Fondation Tunisienne des Sciences Politiques organisent un colloque international qui se tiendra sous le thème: «Penser la révolution tunisienne: la Démocratie, l'Economie et les Relations Internationales», à la date anniversaire de la révolution tunisienne, 6 ans après, soit le samedi 14 Janvier 2017 au campus de l'Université Européenne.

 

La Tunisie est aujourd’hui, le seul pays des révolutions arabes à réussir une véritable transition pacifique; une nouvelle constitution a été promulguée et de nouvelles institutions ont été mises en place. De même, le colloque compte dresser un bilan, établir les prospectives et surtout interroger les acteurs de la scène internationale sur le rôle qu’ils peuvent jouer. Cette rencontre scientifique se propose de répondre à ces questions en séance plénière la matinée du 14 janvier 2017 et à un ensemble d’autres questions en les articulant autour de plusieurs panels, l'après midi de 14 h00 à 17 h00, sous forme de tables rondes.

Les panels seront répartis en huit thèmes: révolution et politique, révolution et dynamiques sociétales, révolution et approches économiques, culture et tourisme, révolution et politique internationale: quelles perspectives?, révolution et sécurité: quelle stratégie?, enseignement et recherche scientifique, révolution et femme: quel avenir?

 

Aux côtés de Professeurs-chercheurs, d’experts et d'éminentes personnalités tunisiennes, plusieurs délégations étrangères sont attendues pour intervenir, dont le special advisor maghreb de « l’United States Institute of Peace », du Congrès Américain, le co-directeur de l'Ecole Politique de l'Université de «GeorgeTown» à Washington, le Directeur de l'Ecole Politique de l'Université de Chicago, la Directrice du département politique de l’UQAM «Université du Québec A Montréal», des professeurs et présidents d'Universités Françaises, l’Amicale France-Tunisie au Sénat Français, le secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe, le secrétaire général du Centre Africain d’Etudes Juridiques, l’Observatoire Européen du Maghreb, le secrétaire général du Centre d’Art et de Culture Guy de Rotschild, la Ligue Arabe des Droits de l'Homme, l'Association Internationale des Sciences Politiques, la Commission Africaine des Droits de l’Homme et le président de l'Université de Moscou et plusieurs autres invités de haut niveau.

 

En collaboration avec l'Association Tunisienne des Etudes Politiques, les écoles du groupe Université Européenne de Tunis et avec la participation, surtout des principaux acteurs politiques, économiques et syndicaux, de la société civile et des représentants du peuple; le colloque promet d'être l'événement politique de l'année.

L’événement sera suivi par plusieurs médias locaux et internationaux; le colloque fera ainsi l’objet de plusieurs publications dans le cadre du Centre de Recherche de l'Université Européenne de Tunis (CRUET) et de plusieurs revues scientifiques.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

l'idiot du bled
| 07-01-2017 13:34
est blessée depuis le départ .Tous les coups étaient permis,la révolution SAIGNE.Il faut PENSER à la PANSER.

Mansour Lahyani
| 06-01-2017 15:23
Penser la révolution tunisienne ? Merci, la révolution, c'est déjà fait ! Peut-être penser l'après-révolution ???

EL OUAFFI 2
| 06-01-2017 13:06
Par mes respects ce n'est rien que du théorie mais en pratique c'est autre chose pour arriver au mal faut comparer avec l'ancien système et l'actuel impossible que l'années avant la révolution partent en fumée il faut se contenter des initiatives intérieurs il y a des Élites qu'il faut de se contenter d'eux et sans complexe d'infériorité en se demande qui avait géré la Tunisie depuis l'indépendance au Janvier 2011 et sans l'aide de quiconque .

DHEJ
| 06-01-2017 09:56
Encore un FOND DE DESTRUCTION à mâcher!

A lire aussi

En effet, l’élue a assuré ne pas avoir évoqué l’état de santé du chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi

23/07/2019 23:30
0

Pour rappel, la rencontre fortuite a eu lieu le vendredi 19 juillet courant dans un hôtel à Tunis.

22/07/2019 21:45
1

Le volume des ventes de bières vendues a augmenté de 4,33%, au deuxième trimestre 2019. Il en est de

22/07/2019 20:30
1

Les militants du Front populaire (FP) ont exprimé leur colère contre la décision des services du

22/07/2019 19:12
2

Newsletter