alexametrics
mardi 19 octobre 2021
Heure de Tunis : 12:56
Dernières news
Décès de l'ancien ministre de la Culture Mohamed Yaâlaoui
01/07/2015 | 13:55
1 min
Décès de l'ancien ministre de la Culture Mohamed Yaâlaoui

 

Le ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine a annoncé, ce mercredi 1er juillet 2015 dans un communiqué, le décès de Mohamed Yaâlaoui.

 

Décédé dans la soirée du 30 juin, le professeur de littérature arabe Mohamed Yaâlaoui était ministre de la Culture sous le gouvernement de Hédi Nouira. Ancien doyen de la Faculté de sciences humaines et sociales, il est l'un des fondateurs de l'université tunisienne. Il a été aussi le directeur de la Revue Al-Hawliyât et membre de l'Académie Bayt al-Hikma.
Le défunt sera inhumé cet après-midi après la prière d'Al-Asr, au cimetière de Sidi Jbali de l'Ariana.

 

Paix à son âme.

 

I.N

01/07/2015 | 13:55
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (12)

Commenter

pappou
| 02-07-2015 10:54
Paraphrasant un dicton Africain"Un grand qui nous quitte c'est une foret qui brule".
Mohamed Yalaoui est un dernier des Mohicans.

Mansour Lahyani
| 02-07-2015 09:32
De tous les hommages à la mémoire de Si Mohamed Yalaoui, je trouve que le vôtre est le plus touchant, le mieux documenté et peut-être le plus sincère !

Amor
| 02-07-2015 08:36
Victor Hugo disait que c'est l'homme qui honore la fonction et non l'inverse. Mohamed Yalaoui est l'un des derniers spécimens de cette noble race d'hommes en voie d'extinction dans notre pauvre pays. J'ai passé de nombreuses et longues soirées avec Si Mohamed à Nouakchott, où il venait donner des cours à l'université entre 1981 et 1983, et où j'étais en poste à notre ambassade nouvellement créée. Le savoir encyclopédique de cet homme ne l'empêchait pas d'être modeste, plein d'humour, prevenant et profondément humain, lui qui osé dire au grand Bourguiba, alors qu'il était encore son ministre, que le métier de professeur était de loin plus gratifiant que toute autre activité. Il était heureux comme un enfant de parler sans complexe de sa Jendouba natale, et de la vie de ses habitants sous l'occupation allemande et après l'arrivée des alliés au cours de la deuxième guerre mondiale. '''' ''''' ''''' ''' '''' ''''''' '' ''' ''''' '''''

Abel Chater
| 02-07-2015 03:18
Presque tous les compagnons du défunt dictateur déchu Bourguiba, avaient trop souffert pour la lutte de la libération de la Tunisie. Les pauvres, ils ne décèdent que nonagénaires ou centenaires, tellement leur souffrance sous le luxe, la richesse et l'absence de soucis, leur prolonge la durée de leur vie jusqu'à la moyenne japonaise.
Le défunt Docteur Mohamed Yahyaoui est décédé à l'âge de 90 ans. Il était originaire de la ville-montagne et frontalière à l'Algérie, Aïn Drahem, où il fit ses études primaires, puis n'y retourne jamais plus. La pauvreté de la région oblige.
Il étudia au Collège Sadiki puis à la Sorbonne. Il fût doyen de la Faculté des Lettres et l'un des fondateurs de l'université tunisienne.
Il était l'un des rares, trop rares Nordistes, qui put s'imposer timidement dans un régime bourguibiste régionaliste. Il ne put toutefois réussir qu'une seule année de 1979 à 1980 au poste de ministre des affaires culturelles.
Allah yarhamou wa innâamou wa issabber Ahlahou wa Dhaouih

Mohamed Obey
| 01-07-2015 22:21
Feu Mohamed Yaâlaoui était Doyen de la Fac 9 Avril quand j'y étais étudiant angliciste. Une fois (quand il y avait les vigiles à la Fac), il m'a demandé ma carte d'étudiant pour contrôle de routine; il l'a regardée puis me l'a remise.
Allarhmou! C'était un homme de taille dans les deux acceptions du terme.

Ecyra
| 01-07-2015 22:10
Allah yarhamou

Citoyen_H
| 01-07-2015 21:27

Il faisait partie des vrais bâtisseurs de notre Tunisie moderne, contrairement aux guignols charlatans affamés destructeurs de la troika.

Mes sincères condoléances à sa famille
Que Dieu le bénisse.


argana
| 01-07-2015 19:46
allah yarhmou wa yssaber 3ayeltou
que dieu l'accepte dans ses miséricordes

CHDOULA
| 01-07-2015 17:17
Mes sincères condoléances à sa famille !

Léon
| 01-07-2015 15:25
Allah Yar7mou! Rien que de voir son nom associé à celui de Si El Hédi Nouira, père fondateur de l'économie tunisienne, je pleure la Tunisie post-merdolutionnaire.
Allah Yar7am Rjel Tounis Al Kol.
Léon; Min Joundi Tounis Al Awfiya.