alexametrics
Dernières news

Marzouki et Caïd Essebsi chez Hamza Belloumi sur Al Hiwar Ettounsi

Marzouki et Caïd Essebsi chez Hamza Belloumi sur Al Hiwar Ettounsi
Béji Caïd Essebsi, candidat au deuxième tour de la présidentielle, sera l’invité ce soir, samedi 13 décembre 2014, de l’émission « Vers Carthage ». Le président de Nidaa répondra, ainsi, aux questions du journaliste et animateur Hamza Belloumi. L’interview sera diffusée à 21h sur la chaine Al Hiwar Ettounsi.

A son tour, l’actuel président et candidat à sa réélection, Moncef Marzouki, sera invité à la même émission. Son passage est prévu au début de la semaine prochaine.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (15) Commenter
merci
@veritas
| 15-12-2014 09:35
barradtli ala 9albi , a chaque fois que j'entend ou lis ce mot decrivant ce qui s'est passé j'ai une grande boule a la gorge , surtout quand je l'entend ou lis de part des personnes qui sont supposé avoir un minimum de jujotte.
ya "the mirror", efhemna
Tounes hobbi
| 14-12-2014 00:51
0h The mirror,: tu veux sauver ta révolution , mais elle est passée, monsieur the mirror, et une révolution, telle que sa définition le signifie (ouvre un dictionnaire) est un passage dans le temps !!! tu veux vivre constamment en révolution ???
Maintenant ce qui faut sauver c'est tout le pays, sauver la démocratie, sauver la sécurité la stabilité économique, etc... pour que tout le monde puisse y vivre, y investir, y créer, toi aussi !
Et ce n'est qu'avec un homme sérieux, stable, expérimenté que l'on pourra le faire.... Ce n'est qu'ainsi que ta révolution , qui est la notre à tous, aura un sens !!!
Si tu es jeune, tu tiens à ton avenir, n'est-ce pas? Si tu es libre, tu tiens à la souveraineté indépendante de ton pays, n'est-ce pas? Donc si tu es jeune et libre tu voteras Béji caïd Essebssi, car ainsi tu resteras libre et jeune dans ta tête, même quand tu seras âgé, car tu n'auras plus à ce moment des problèmes de révolution, mais des aspirations à la création, à l'amélioration de ton travail, à tes loisirs sains, à ta famille, etc... tu penseras à ton chemin, un chemin éclairé et la belle révolution qu'on a fait restera dans l'histoire... tu l'as raconteras à tes enfants et tu seras fier alors de dire: vous voyez, nous avons réussi la transition démocratique et le développement dans notre pays après avoir fait une révolution ! : voilà comment il faut protéger le sens de la révolution que nous avons tous faite...
Et, Mirror, les partis politiques nous ne nous ont pas volé notre révolution, c'est pour qu'il y en ait que nous avons fait une révolution, leur rôle est clair dans la démocratie, et la démocratie ne veut pas du tout dire anarchie, jeune et libre Mirror !
En plus soit sur et certain que ceux qui ont et qui vont voter Béji, ne sont pas du tout des troupeaux, mais on dirait, Mirror, que tu veux suivre , toi , ceux qui t'inventent des slogans de Peur pour que tu réagisse favorablement à eux : eux ils semblent vouloir faire de toi un mouton par la peur du loup, nous, crois moi, on ne peux pas tous nous tromper, car on a choisit tous seuls comme des grands, sans aucun suivisme !!!
et c'est quelqu'un qui n'est dans aucun parti qui te parle !
Grand maître comme à l'accoutumé, chapeau!!!
Belfou
| 13-12-2014 23:12
Comme il nous a habitué, BCE a été très convaincant, clair, honnête et directe, nous offrant une émission d'un grand intérêt et enrichissement comme à l'accoutumé, démentant preuve à l'appui les rumeurs et accusations de ses détracteurs et présentant son programme de candidat à la présidentielle et les objectifs qu'il ambitionne de concrétiser pour la patrie en tant que chef de l'état. Sa prestation a été d'une très grande qualité, son attitude celle d'un homme d'état de très grand talent, de réalisme et de clairvoyance. Nous ne pouvons qu'en être fiers et optimiste quant à l'avenir de tous les tunisiens et tunisiennes, jeunes et moins jeunes.
@ B.N
Patriote
| 13-12-2014 21:15
Soyez un peu plus précis dans vos écrits svp !

1 - Monsieur Marzouki n'est pas l'actuel Président , il est un Président provisoire ayant prolongé le provisoire bien au delà de son échéance légale !

- Monsieur Marzouki ne peut pas être candidat à sa réelection pour la bonne et simple raison qu'il n'a jamais été élu à ce poste ! il y a été désigné par la troïka ..
Il est donc juste candidat finaliste à l'élection présidentielle !

Merci de votre vigilance !

Les détails ont leur importance !
Marzouki et BCE sur El Hiwar Ettounsi
dorra
| 13-12-2014 17:12
@The Mirror, Jeunes Tunisiens, unissez-vous
"MMM symbole de la révolution"?? Laissez-moi rire. Il était ou? Avec vous sur l'Av. Habib Bourguiba?
Pour avoir un future meilleure, du travail pas seulement pour les copains idéologique, sans terroristes et extrémisme, une justice droit,
votez sans scrupules Si Beji Caid Essebsi. L'avenir vous donnera raison.
mirrors
galaxy
| 13-12-2014 16:57
The Mirror se mire dans son miroir et se pâme devant son narcissisme de jeune et beau; sauf qu'il n'a jamais regardé de l'autre coté du miroir pour voir que SA révolution a été concoctée dans les bureaux de la CIA et que la NED lui a injecté son MMM pour le vendre à Netanyahu en personne. Votre miroir est déformant The Mirror
EN SÉANCE UNIQUE !
3ABROUD
| 13-12-2014 15:58
Pour les entendre séparément, c'est fastidieux !!! Nous connaissons leurs discours par coeur. Cependant, les voir en tête-à-tête (mais sans se toucher) ce serait très démocratique. Que veut le peuple, pour choisir !
Enfin, une émission qui promet un niveau plus élevé....
Belfou
| 13-12-2014 15:42
Excellente initiative et mille mercis à BCE de nous offrir une émission digne d'intérêt et qui promet un audimat record (comme d'hab. avec BCE). Certaines têtes sont devenues indésirable et tendent à nous foutre la nausée tels ces losers d'Ettakatol et du CPR qui déshonorent notre pays, ce qui nous obligent à zapper et aller voir ailleurs....
@The Mirror
Stouko
| 13-12-2014 15:41

J' étais témoins à 2 reprises, d'actes terroristes qui ont coûté la vie à des agents de la sécurité. C' était à Ouled Mannaâ et à El Mahassen, au Nord Ouest.

Les terroristes auteurs de ces meurtres, sont financés par des "takfiristes" du Golfe,

les "takfiristes" ont été reçus par votre "idole" MMM, plusieurs fois au palais de Carthage.

Pouvez-vous m' éclairer ; je suis désorienté...

-------
A tous les tunisiens watanine
watani
| 13-12-2014 14:32
Pensez à votre beau pays que vos pères et grands pères et arrières grands pères ont bâti;
défendez votre pays de ces mercenaires qui ont volé votre révolution;
pensez à votre à la construction de votre pays, pensez à votre avenir et votre liberté;
Vous étiez lors de la révolution les gardiens de vos quartiers;
votez Béji Caid Essebssi et barrez la route à Marzouki qui a *** l'argent du peuple par sa mauvaise gestion (les factures présentées lors des émissions télévivisées prouvent l'abus de confiance, l'utilisation des voitures de l'administration de la présidence et les voyages à l'étranger le prouvent). Filles et garçons, soyez nombreux au RDV le 21 décembre pour voter, vous êtes les seuls garants de la liberté et du futur progrès. Ne laissez pas votre pays entre les mains de voyous, reprenez les commandements par le vote, vous êtes les seuls sauveurs de votre magnifique pays.

A lire aussi

Le candidat à la présidentielle et président du parti la Tunisie en avant, Abid Briki a été présent,

20/08/2019 23:51
0

Marzouk insinue que la présidence de la République a pioché dans son programme

20/08/2019 21:35
0

e timing choisi pour sa publication ne peut s’inscrire que dans le cadre de la stratégie de

20/08/2019 19:48
3

seuls 34 partis politiques, sur les 219 existants, ont

20/08/2019 17:02
3

Newsletter