alexametrics
vendredi 22 octobre 2021
Heure de Tunis : 16:37
Dernières news
Le départ du Général Ammar n'est qu'un message fort contre la Troïka, selon Mohsen Marzouk
25/06/2013 | 1
min
Le départ du Général Ammar n'est qu'un message fort contre la Troïka, selon Mohsen Marzouk
{legende_image}

Le membre du bureau politique de Nidaa Tounes, Mohsen Marzouk a affirmé sur sa page officielle aujourd'hui 25 juin 2013 que l'intervention télévisée du chef d'état major Rachid Ammar, faite hier soir, n'était en fait "qu'un vrai procès de la gestion des affaires du pays par le gouvernement de la Troïka".

 

Selon M. Marzouk, en déclarant que l'assassinat de Chokri Belaïd  avait signé l'arrêt de mort du gouvernement de la Troïka mené par Hamadi Jebali, à l'époque, le général Ammar confirme l’échec dudit gouvernement et, en précisant qu'il était à l'origine de la proposition de la formation d'un gouvernement de technocrates, il a insinué qu'il n'était pas favorable à la composition actuelle du cabinet d'Ali Laârayedh.

 

Joint au téléphone par Business News, Mohsen Marzouk a expliqué que la décision du général Ammar, en se déclarant partant de ses fonctions, est motivée par trois raisons, à savoir les attaques et diffamations dont il a été la cible récemment, le manque de coordination sur le terrain lors des opérations militaires au mont Chaâmbi et surtout à cause des griefs qu'il fait aux autorités.

 

M. Marzouk a ajouté: "Quand le général confirme tout haut ce que les facebookers publiaient depuis un moment, est une preuve de l'extrême gravité de la situation. En effet, le Général a même alerté contre une "somalisation" de la Tunisie, si rien n'est fait pour faire face aux terroristes!".

 

M. Marzouk a conclu: "Bien que sous couvert de discours global de quelqu'un qui donnait l'air de jeter l'éponge, le général Ammar ne semble pas du tout vouloir quitter la scène politique définitivement et son message n'est qu'un cri d'alarme et une critique forte à l'encontre du gouvernement de la Troïka, au pouvoir".

 

D.M

25/06/2013 | 1
min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous