alexametrics
dimanche 26 juin 2022
Heure de Tunis : 16:21
Dernières news
La Tunisie s’impose face au Nigéria et s’envole en quart de finale
23/01/2022 | 22:32
1 min
La Tunisie s’impose face au Nigéria et s’envole en quart de finale

 

Les Aigles de Carthage ont décroché leur qualification pour les quarts de finale, en remportant ce dimanche 23 janvier 2022, le match qui les a opposés au Nigéria avec un score final de (0-1)

 

Grâce à un but marqué par Youssef Msekni, la Tunisie s'impose, donc face au Nigeria et rejoint le Burkina Faso en quarts de finale de la CAN 2022.

 

Le prochain match se jouera à Garoua le 29 janvier 2022.

 

S.H

23/01/2022 | 22:32
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Mahmoud
@AbelChaker
a posté le 24-01-2022 à 12:57
Toujours à polémiquer et diviser les tunisiens entre les bons et les méchants , les mécréants et les autres. Toujours à ramener sa tronche d integriste sa barbe mal coupée et ses chalkas. Tu aimes rien ni les sportives comme Jaber, ou nos sportives handicap émérites comme Tlili tu es incapable de me citer une seule sportive médaille olympique tunisienne, c est normal tu aimes pas les femmes . Avec la victoire d hier Il y a rien à polémiquer juste à célébrer, toi tu célèbres pas tu braies comme un Hmar. J ai chanté danse devant ma télé , je sais pour le peu de joie en Tunisie tu la gâches par ton humeur irracible et ton caractère impossible . Compte mes fautes d orthographe comme la dernière fois je te laisse cette joie malsaine.
Abel Chater
Allahomma salli wè sallèm aâla Saydina Mohamed. Un beau match. Un régal. Aïn El-Hassoud fiha Aoud,
a posté le 24-01-2022 à 11:23
Où sont les mouches électroniques de ce Forum, les hyènes et les chacals inhumains qui ne ramassent leurs bons points talmudiques, que par le pessimisme et le malheur des Tunisiens?
Où sont-ils pour fêter avec nous, notre joie purement tunisienne? Ou est-ce que ça leur fait mal, parce que nos joueurs récitent la Fatiha avant le jeu et qu'ils s'inclinent à la Rakaät front à terre, après avoir marqué un but, ces "sauvages islamistes" comme moi!!!
Au moins notre collègue mi-figue, mi-raisin @MH ci-dessous, s'étonne par son "Alléluia", pour le miracle qu'a réalisé notre équipe nationale, en ayant guéri les aveugles, dans l'attente qu'elle marche sur l'eau, avant sa Résurrection à Tunis, la "Croix", ah pardon, la Coupe d'Afrique haut entre les mains.
Allahou Akbar.
RAFIK DE JENDOUBA
MSAKNI ET KS faiseurs d'espoir
a posté le 24-01-2022 à 11:19
une équipe décimée par le corona , un pays décimé par l'islamisme
une équipe a su s'imposer et défier le goliath du football africain
c'est à l'image de son équipe la Tunisie a su s'opposer à cette nébuleuse islamiste vaux ramifications et tentacules d'un GOLIATH sûr de lui et dominateur
un petit pays insignifiant à l'échelle internationale saura vaincre et se redresser par la volonté de ses enfants .
MSAKNI a donné de l'espoir à son équipe KS a donné l'espoir à un peuple appauvri et désespéré
n'en déplaise à ces forces du mal , du mensonge , de la tromperie et de la fourberie

MH
Alléluia, quel miracle !
a posté le 24-01-2022 à 09:46
Maintenant qu'ils ont écarté les favoris de la compétition (selon moi), rien ne les empêche d'aller jusqu'au bout.
AR
SALLIOU ANNIBI !
a posté le 23-01-2022 à 23:44
Pourtant non favorie au départ, considérée comme proie facile devant la redoutable machine Nigérienne, la sélection a surpris tout le monde !
Moi-même j'étais complètement désespéré, mais voilà que nos aigles se réveillent pour réaliser un match héroïque digne des Grands Hommes !
Un Msakni étincelant a contribué à faire la différence, une victoire étriquée mais pas sans mérite, nous avons réussi à croquer le match impossible !
Nous ne sommes pas " Bachkoutou " pour personne comme a crié le brave Chawali, La Tunisie est revenue de loin, de très loin, après des prestations désastreuses, mais le c o e u r y était, les tripes aussi, un mental de fer et une personnalité innombrable.
Mille bravos c'est peu pour remercier les joueurs d'un tel exploit, chapeau bas messieurs.
Et bonne chance pour le reste du parcours, rien n'est désormais impossible.