alexametrics
mardi 17 mai 2022
Heure de Tunis : 08:49
Dernières news
Abdellatif Mekki évoque les conditions d’un dialogue
29/11/2021 | 10:00
1 min
Abdellatif Mekki évoque les conditions d’un dialogue

 

Le leader démissionnaire d’Ennahdha, Abdellatif Mekki, a exprimé, dans un post Facebook du 29 novembre 2021, sa vision des préalables d’un dialogue salutaire pour la Tunisie.

 

Ainsi, il a écrit qu’il n’y aurait ni objectivité, ni sérieux pour un dialogue dans un climat de concentration des pouvoirs, d’éviction des institutions, de suspension de la constitution, de circonscription des libertés et en l’absence de toute autorité régulatrice.

« Le vrai dialogue se tient après le retour de la constitution et des institutions, soit au nom de la fin de la situation exceptionnelle ou de recul du putsch, ce n’est pas problème, chacun peut l’appeler de son point de vue, après cela, l’Histoire révélera ce qui s’est réellement passé », a-t-il écrit.

 

S.F


 

29/11/2021 | 10:00
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Akoubi Ammar
Il ne trouvera jamais un point de chute
a posté le 29-11-2021 à 19:13
En Tunisie le titre noble de leader est attribué à n importe qui. Les Guignols de la politique de la décennie catastrophique ont eu droit à cette récompense, il s'agit d un acolyte de la secte le suiveur du gourou qui a bénéficié des faveurs qu il lui a octroyées à savoir la fonction de ministre. Il a opté pour la traîtrise de son maître mais qu il sache qu'il est fini et que ce soit en français ou en grec le zéro est un toujours zéro et sa vraie valeur dans l exercice de la politique est zéro.
MFH
Il sait se faire tout petit,
a posté le 29-11-2021 à 17:39
Oui, d'accord pour un dialogue mais sans vous, les islamistes. Donc, madhmadh.
cesarios
on n'a plus qu'attendre ce que sera décidé pour........
a posté le 29-11-2021 à 14:03
kaïes said a trop réfléchi, l n'a pas trouvé avec qui dialoguer, la majorité du peuple n'ont plus confiance aux partis, les organisations nationales ont leurs chats à fouetter et leurs marasmes , l'ARP est apparue un fléau et un fiasco ,je crois qu'il va gérer la gouvernance de la nation jusqu'à 2024 , et en attendant il est en train de travailler à CARTHAGE avec ses experts et ses conseillers de confiance dans tous les domaines et les secteurs pour élaborer et établir un nouveau destour et une nouvelle loi électorale qui conviennent psychologiquement et sociologiquement à la majorité du peuple tunisien et enfin il organisera dans les règles de l'art des élections présidentielles et législatives soutenues et contrôlées par le ministère de l'intérieur et les résultats acquis seront appliqués contre vents et marées
mansour
Quoi de plus prétentieux que les balivernes et mensonges
a posté le 29-11-2021 à 13:52
des islamistes freres musulmans Abdellatif Mekki-Rached Ghannouchi-Ali Laârayedh et Ennahdha
Les pédales
de haj el Mekki...
a posté le 29-11-2021 à 13:37
Depuis la révolution du 25 juillet, Mekki est dans le collimateur. Il a perdu les pédales : Ennahdha qu'il a déjà quittée et le peuple tunisien qu'il a déçu...! Malheureusement, pour lui et pour son rival Ghannouchi, game is over!!!
Kacem
C est fini!
a posté le 29-11-2021 à 11:57
Donc le retour de ceux qui ne doivent jamais retourner et le dialogue avec lesquels il ne faut jamais plus dialoguer , pour avoir cause tant de miseres durant dix. ans. Ce Monsieur ferait mieux de retourner a sa profession et d aider ses patients que de faire la publicite pour Ennahda, car Ennahda
c est le passe a jamais revolu..
carthage
un looser ce pseudo medecin
a posté le 29-11-2021 à 10:48
tu na pas honte ti tirrrrrrrrrrrrrr pffffffffffffffff
Linoucha
Cherchez autre chose
a posté le 29-11-2021 à 10:39
De quelle institution vous parlez et insinuer de L'ARP par exemple présidé par Ghannouchi et sa ceinture et ses parechocs là vous rêvez et vous pouvez attendre en effet pas de recul à l'arièrre et le train a sifflé trois fois donc cherchez autre chose
Mansour Lahyani
Il est fou, Mekki, ou...
a posté le 29-11-2021 à 10:21
Qui lui a demandé de nouer un quelconque dialogue ? Certainement pas celui qui a toutes les cartes en main... Alors, ce ne serait qu'une provocation de plus Elle bien inutile : celui qui distribue les cartes est totalement bouché à l'émeri !!!
BOUSS KHOUK
NI CONDITIONS NI DIALOGUE
a posté le 29-11-2021 à 10:06
ni T antir , kherribtouha libled , yikhrib biyoutkoum ya soukkat . IDHIB. LE TWELLI .