alexametrics
vendredi 21 juin 2024
Heure de Tunis : 02:56
Dernières news
Amel Bouchamaoui : City Cars a prouvé sa résilience en 2023
24/05/2024 | 16:18
6 min
Amel Bouchamaoui : City Cars a prouvé sa résilience en 2023

 

2023 a été un bon cru pour City Cars, concessionnaire de Kia Motors en Tunisie, et cela malgré la disparition de la Rio son produit phare. La société a réalisé un chiffre d’affaires record pour cet exercice, prouvant de ce fait sa résilience et sa capacité d’adaptation.


C’est globalement ce qui ressort de l’Assemblée générale ordinaire (AGO), tenue vendredi 24 mai 2024 au siège de la société au Kram, pour statuer sur les états financiers de l’exercice 2023, sous l’égide d’Amel Bouchamaoui, présidente du Conseil d’administration, et Riadh Annabi son directeur général.

 

 

« En 2023, le marché automobile a enregistré une croissance modeste de 0,6% par rapport à l'année précédente, avec un total de 55.813 unités immatriculées, contre 55.455 en 2022. Kia maintient la deuxième place du classement.

Cependant, l'année 2023 a été marquée par l'arrêt de production de la Rio, un pilier de Kia et un best-seller incontesté sur le marché local. Malgré cela, Kia a réalisé une performance solide, enregistrant une croissance de 9,3% avec la vente de 6.410 unités en 2023 contre 5.885 en 2022. De plus, le service après-vente a affiché une progression remarquable, avec une hausse de 23,4%.

Ces résultats ont permis à City Cars d'atteindre un chiffre d'affaires record de 360,8 millions de dinars (MD), mettant en évidence la résilience de la marque et sa capacité à maintenir des performances élevées malgré la disparition subite de son produit phare.

Il est à noter également que le Mix-produit, soutenu par la vente de 1.047 SUV/Crossover en 2023 contre 893 unités en 2022, a joué un rôle clé en contribuant de manière significative à ces bonnes performances.

Cette réussite est le fruit du travail acharné de toute l'équipe City Cars et de son réseau d’une vingtaine agents présents à travers le territoire », a indiqué Mme Bouchamaoui dans son mot introductif.

 

 

Ainsi, malgré une conjoncture nationale et internationale difficile, City Cars a réalisé de bonnes performances. Ses actionnaires auront droit cette année à un dividende brut de 1,25 dinar par action (le même qu’une année auparavant), mis en paiement à partir du 8 juillet 2024.

En 2023, le marché VL a augmenté de 0,6%, 55.813 véhicules y ont été vendus contre 55.455 unités en 2022. Le marché des VP a enregistré, quant à lui, une hausse de +2,3%, avec 42.841 véhicules vendus jusqu’à fin 2023 contre 41.873 véhicules vendus à fin 2022.

Le concessionnaire s’est accaparé de la deuxième marche du podium sur les deux marchés VP et VL avec respectivement une part de marché de 14,6% (+0,9 point) et de 11,4% (+0,8 point). Il a vendu 6.264 voitures particulières (+9,1%) dont 1.716 voitures populaires (+57,1% avec une part de marché de 23,1% sur ce segment (+7,3 point), ndlr). En ce qui concerne les VU, la marque a vendu 82 véhicules en 2023 (-15,5%). Au Total, il a vendu 6.346 véhicules légers (VP+VU) en hausse de +8,7%.

M. Annabi a précisé dans ce cadre que malgré un durcissement de la politique de l’État (une baisse de 10% des quotas sur les hors populaires, pas de redistribution pour les voitures hors populaires et quota additionnel de 500 unités sur les populaires, mais avec gel des prix à partir de novembre et décembre 2023) accouplé à la disparition de son produit phare la Rio, City Cars a su s’adapter notamment en introduisant de nouveaux modèles comme le Stonic, les hybrides Sportage et Niro ainsi que l’EV6, un véhicule 100% électrique.

 

S’agissant des performances financières de City Cars, le chiffre d’affaires de la société a augmenté de 9%, évoluant de 330.890 MD en 2022 à 360.758 MD en 2023. L’activité vente des véhicules neufs ayant rapporté 351,16 MD (+8,7%) alors que l’activité après-vente a rapporté 9,60 MD (+23,4%).

Le résultat net a accusé une hausse de +5,4%, passant de 28,58 MD à 30,12 MD, avec un impôt de 16,10 MD (+4,6%, 14,45 d’impôt sur les sociétés + 1,65 de contribution sociale de solidarité, ndlr).

Pour sa part, le chiffre d’affaires consolidé a affiché une hausse de +9,3%, évoluant de 343,10 MD à 375,04 MD, entre 2022 et 2023. Le résultat net consolidé s’est situé à 31,73 MD en 2023 contre 30,34 MD en 2022, en augmentation de +4,6%.

 

 

Interpelé par plusieurs petits-porteurs sur les divers changements (disparition de la Rio, baisse des quotas, les voitures électriques et hybrides, …), Riadh Annabi s’est montré rassurant quant à l’avenir de la société. Il a assuré que la force de la société réside dans son mix-produits. D’ailleurs, il a noté que malgré la disparition de la Rio, City Cars a réalisé un chiffre d’affaires record. Ainsi, la société anticipe les changements, en adaptant son mix-produit et en identifiant les risques pour les maîtriser. Il a évoqué, dans ce cadre, l’introduction prochaine de nouveaux produits sans en dire plus.

En outre, il a souligné la volonté de la société de se positionner sur les nouvelles solutions de mobilité afin de se préparer à l’avenir. Il a précisé que sur les 29 véhicules électriques vendus en 2023 sur le marché tunisien, dix étaient de la marque Kia, ce qui représente 35% de part de marché. Il pense que le point d’inflexion du marché électrique sera en 2027. Le concessionnaire œuvre aussi sur une refonte de son mix-produits et une montée en gamme.

 

En réponse à la demande de certains actionnaires minoritaires, le membre du Conseil d’administration et directeur général HBG Holding, Firas Saied, a mis en valeur la « généreuse »politique de distribution de la société. Il a noté que généralement, la société distribue 70 à 75% du bénéfice mais que l’année dernière, vu la baisse du résultat net, la société a augmenté son payout à 80%.

Interrogé sur certains placements de la société, M. Saied a noté que parfois, il ne faut pas se contenter de voir le rendement mais la plus-value potentielle.

Amel Bouchamaoui a ajouté : « Votre intérêt est le nôtre et nous essayons d’améliorer les rendements des placements ».

 

 

 

S’agissant de l’activité sur les quatre premiers mois de 2023, Riadh Annabi a indiqué que le marché est en baisse de 11,6%, à cause de l’indisponibilité du stock et des perturbations logistiques.

Le DG a souligné que la société a enregistré une baisse moindre que le marché, avec -4,9% sur le marché VL et 1.845 véhicules vendus. Pour le marché des VP, alors que la baisse est de 17,6%, la marque Kia a enregistré une diminution de 6,5% avec 1.788 véhicules vendus. En ce qui concerne les voitures populaires, la société a vendu 534 unités (+17,6%). S’agissant du marché VU, le concessionnaire a immatriculé 57 unités (+103,6% contre une hausse de marché VU au total de +7,3%).

Côté performances et malgré la baisse du volume vendu, le concessionnaire a réalisé un chiffre d’affaires de 110,90 MD (+7,3%), grâce à 108,07 MD de vente de véhicules neufs (+7,6%) et à 2,83 MD d’après-vente (-4,9%). Des performances réalisées grâce au mix-produits et l’orientation de la marque vers le haut de gamme, a-t-il expliqué.

 

Malgré une conjoncture nationale et internationale très contraignante, City Cars a su tirer son épingle du jeu en réalisant de belles performances. 2024 s’annonce difficile, mais le management travaille d’arrache-pied pour parvenir à de belles réalisations.

 

Imen NOUIRA

24/05/2024 | 16:18
6 min
Suivez-nous