alexametrics
samedi 18 septembre 2021
Heure de Tunis : 14:52
Dernières news
Ali Griri libéré par le procureur, arrêté de nouveau par le ministère de l'Intérieur !
11/07/2017 | 00:34
1 min
Ali Griri libéré par le procureur, arrêté de nouveau par le ministère de l'Intérieur !

 

Le contrebandier Ali Griri, assigné à résidence dans le cadre de la campagne de la lutte contre la corruption, a été libéré lundi 10 juillet 2017, par le procureur de la République, apprend-on d’une source judiciaire pour vice de procédure.

Sauf que le ministère de l’Intérieur l’a de nouveau arrêté et l’a remis sous résidence surveillée, selon les dispositions de l’Etat d’urgence.

 

Originaire de Kasserine, Ali Grigi est le plus célèbre contrebandier de Kasserine et du Centre-ouest tunisien et l’un des plus dangereux de la région. Il a bénéficié pendant longtemps de ses relations privilégiées avec de hauts gradés dans les forces sécuritaires.

 

M.G

11/07/2017 | 00:34
1 min
Suivez-nous

Commentaires (18)

Commenter

URMAX
| 11-07-2017 21:27
...
Un contrebandier notoire ;
Preuves à l'appui ;
Connu de tous ;
...
Puis tout de même "libéré" ...
...
Non mais ... 'faut pas être barjot , quand même !
...
URMAX

Observateur
| 11-07-2017 14:15
Les avocats ont bien carburé

EL OUAFI
| 11-07-2017 11:16
Si Mr Ali Grigi est un contrebandier notoire est connu par ses relations,comme vous l'affirmer !
Des questions se posent et une exigence de réponses doivent être données:
Pourquoi ne l'a-t-on pas arrêté plut tôt ? ? ? (Il a bénéficié pendant longtemps de ses relations privilégiées avec de hauts gradés dans les forces sécuritaires.)
Ses protecteurs:hauts gradés dans les forces sécuritaires doivent être interpellés et répondre de leurs actes devant la justice !
C'est le minimum que les Tunisiens demandent ,et exigent de leur gouvernants! (Manai)

Citoyen_H
| 11-07-2017 11:05

Si on analyse bien les + acquis depuis que nous nous sommes transformés en "brouette-Land", on constate que ce sont les droits des criminels et gangsters qui culminent sur le podium, Ex aequo avec la puanteur fétide des enflures chléyeks.

Hahahaha, hahahaha..............
Vous croyez vraiment que les chameliers vont lâcher prise.

"i kib saad" la démocratie à ce prix.







MFH
| 11-07-2017 10:41
Cette liberté de faire la pluie et le beau temps accordée au procureur est-elle illimitée ?
Serait-il possible qu'un procureur fasse l'objet de poursuites en cas de dépassement dans ses attributions.?

EL OUAFI
| 11-07-2017 10:39
Pour le bon fonctionnement de cette institution et élever le niveau et la qualité, de la JUSTICE et croire en elle qu'elle est INDÉPENDANTE, or le Juge d'instruction applique le règlement à la lettre, il n'a pas d'autres alternatives, il doit libérer le Prévenu, c'est la loi, mais entre temps il informe les Ministères de Tutelles, en l'occurrence le Ministère de la Justice et le Ministère de l'intérieur, pour qu'ils puissent prendre les dispositions nécessaires.
Ce contrebandier notoire ne peut être lâché dans la Nature ! Le ministère de l'intérieur l'interpelle de nouveau pour reprendre l'accusation dés le début et cette fois-ci, écarter le VIS de PROCÉDURE.
Mr le Juge a fait son travail correctement, il n'y a pas de lacune ou connivence.
Attention aux accusations mensongères ! ! !
Là certains par ignorance des lois peuvent tomber sous le coup de la loi (réfléchissez avant d'accuser ! ! ! )
Ne vous emballez pas pour rien c'est une bonne marche de notre nouvelle démocratie, bravo Monsieur le Juge. (Manai)

Tounsi toujours
| 11-07-2017 10:13
Ci le procureur de la République a agit de cette façon il doit avoir c'est raison juridique mes le ministre le la justice a le devoir d'ouvrir une enquête sur cette affaire.

Justicier
| 11-07-2017 10:09
Le procureur a ete certainement contraint de le liberer. Il faut enqueter et communiquer sur les causes de cette liberation douteuse. Donc soit il est menacé soit il est fragile ...

Rachio
| 11-07-2017 09:58
Comments expliquer le geste du procureur ?
Ont vois La corruption est partout et à tout les niveaux