alexametrics
Dernières news

Accident de Amdoun, le bus a fait une chute de 70 mètres

Temps de lecture : 1 min
Accident de Amdoun, le bus a fait une chute de 70 mètres

« Il est très vraisemblable que le chauffeur du bus ait perdu le contrôle du véhicule au niveau d’un virage connu pour être dangereux. Le car a fait quatre tonneaux avant d’atterrir en bas du ravin » a révélé le directeur régional de la protection civile à Jendouba, Mounir Ryabi dans une déclaration accordée à Mosaïque FM.

 

Mounir Ryabi a souligné l’horreur de l’accident survenu plus tôt ce matin du dimanche 1er décembre 2019, sur la route menant à la station touristique d’Aïn Drahem et qui a couté la vie à 24 passagers.

 

« Il a fallu aux secours plus de deux heures pour extraire les corps des victimes de sous le bus qui a fait une chute de plus de 70 mètres » a-t-il précisé.

 

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

safsaf123
| 03-12-2019 12:53
La solution a ce genre de relief très accidentée et pour éviter ce genre d'accident est d'installer des dos d'âne a l'entrée et la sortie des virages. Cela obligera les voitures, les camions et les cars de réduire leurs vitesses et de les passer sans encombre

EL OUAFI
| 03-12-2019 12:18
Bonjour pour répondre : Moi El ouafi Manai je vis en France voici depuis " 50 ANS " :C'est la raison pour laquelle je ne peux pas m'accuser moi même AL Hamdou lillah Voici 40 Ans que je ne connait pas d'accident encore Al Hamdoulillah .((Manai)

Abdelhafidh
| 02-12-2019 18:28
Je dis défaite d'un système non pas par le constat de cet accident qui est très triste , mais suite à la non instauration de solutions de nature à réduire et à anéantir ces dégâts .
En fait, d'après les médias nombreux accidents ont été vus à ces endroits -- au moins un accident par mois -- et là ka question qui se pose : est-ce que tous ces conducteurs étaient fautifs et est-ce que leurs moyens de transport étaient défectueux -- problème de freins et autres --
Non, je ne pense pas et je dis il est imprudent que ces accidents n'ont pas attirés l'attention d'un pouvoir public pour trouver des solutions .
Bref, on ne pourra jamais imputer ces accidents à l'imprudence des conducteurs, la défectuosité de leurs moyens de transport et la mauvaise application du code de la route .
D'ailleurs, 3 km de route goudronnée avec des virages dangereux et des pentes exagérées seraient d'avance risquées.
Donc, il suffisait la presencevd'une tête bien faite présenté le jour de l'accident sur les lieux pour proposer l'adoption d'une autre route sécurisée par l'installation d'un pont .
Des études ont très vite été faites et des estimations sont déjà avancées par le ministère de l'équipement .
Pourquoi , cette idée n'était pas appliquée depuis des dizaines d'années et nous épargner nos malheurs ?,?
Ce sont toujours les mêmes questions qui se posent !!!!!!!!!

Dahech
| 02-12-2019 17:53
Un accident aussi grave avec autant de décès, et un des députés de la région, sir Mabrouk kachnaoui, en voyage entre Paris et Nice.
La belle vie quoi!!!
Une fois élus, nos députés nous laissent a nos problèmes alors qu'eux s'en foutent.
S'il avait un peu de rojla il aurait démissionné comme le wali

Néphentes
| 02-12-2019 16:55
Par le tristement célèbre centre technique de Ben Arous
Ce Centre opere les "visites" pour les 23 bus de l'agence incriminee; certains bus ont plus de 20 ans et plus de 500000km au compteur

Ce sont les freins qui ont laches dans ce parcours vallonné et soumettant le système de freinage à rude épreuve

L'agence de voyage incriminée opere dans le transport du personnel des entreprises (plus d'une quinzaine)

Elle est connue pour ses pratiques de corruption

4 ans auparavant deux collaborateurs RH d'un grand équipementier automobile français ont été suspendus pour s'être fait graisser la patte par ce "transporteur"

Leur responsable hiérarchique n'a pas été inquiété

C'est pourtant exactement le même type de bus qui a été utilisé pour le personnel de cette multinationale

Tounsi
| 02-12-2019 16:10
L'enquête s'oriente vers une perte de controle du chauffeur.
Nous n'allons pas polémiquer alors que la douleur est forte.
Mais je ne peux m'empêcher aux multiples accidents évités de justesse ou simplement par chance en voyant tous ces chauffeurs de bus rouler en téléphonant, en ne respectant aucune signalisation.
Passez quelques minutes devant le passage à niveau d'Ezzahra Lycée et vous serez surpris de voir des bus remplis d'enfants de maternelle traverser sans visibilité alors que le passage à niveau est fermé, les taxis passer à contresens et bloquer les voitures quand le passage à niveau s'ouvre etc...
Alors je dis à tous ceux qui accusent les infrastructures ou l'état de commencer à faire leur propre autocritique.
je l'ai écrit maintes fois : le plus grand problème de l

Carthage Libre
| 02-12-2019 16:02
Qu'est ce qu'ils ont du ressentir ces jeunes...Est ce qu'ils imaginaient qu'ils allaient mourir comme ça en se levant le matin. La vie est terrible. Ces jeunes à la fleur de l'âge avaient la vie devant eux.

*** et en veulent toujours et encore plus.

ahmed
| 02-12-2019 15:42
ALLAH YARHAMHOUM
La région de Jendouba et particulièrement de AIN DRAHAM et FERNANA a été et est toujours marginalisée; aucun investissement sérieux; aucun effort d'améliorer les infrastructures qui datent de l'ère de la colonisation. En plus aucun investissement pour créer de l'emploi. PAUVRE JENDOUBA.
RABBI HASSEBKOUM.

Gg
| 02-12-2019 13:37
Pourquoi ce titre: 70m ou 7bars?
Bien cordialement
Gg

Gg
| 02-12-2019 12:35
....mais surtout n'oublions pas tous ceux qui ne paient pas leurs taxes et impôts, et privent l'état des ressources nécessaires pour entretenir les infrastructures.
Travailleurs au noir, contrebandiers, fraudeurs...sont aussi responsables que ceux qui roulent en lisant leurs textos.