alexametrics
Dernières news

Abir Moussi menacée d’assassinat à Sousse : Vous ne me faites pas peur !

Abir Moussi menacée d’assassinat à Sousse : Vous ne me faites pas peur !

La présidente du PDL, Abir Moussi a annoncé lors d’un meeting populaire, tenu ce dimanche 17 mars 2019, à la foire internationale de Sousse à l’occasion de la fête de l’indépendance, qu’elle a reçu des informations concernant un plan d’assassinat la visant.

« Le mercredi soir, ils ont commencé à propager des informations concernant un plan d’assassinat me visant lors de ce meeting. Mais ils ne me font pas peur, je suis là ! Ils ne vont pas me dissuader ou me faire renoncer. Je ne les crains pas », a-t-elle assuré.


Abir Moussi a annoncé qu’elle va œuvrer pour la construction de la IIe République en rompant avec « la Constitution du printemps du chaos ». Elle a réitéré « son attachement à la Tunisie moderne loin du projet obscurantiste et d’islamisation de la société tunisienne ».


S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (31)

Commenter

wert75
| 18-03-2019 23:57
que du bonheur et quel pieds d entendre ces belles paroles
j ai cru rêver , merci ABIR ça me réconforte

wert
| 18-03-2019 23:46
waouuuu quel bonheur !!!!!

Lectrice
| 18-03-2019 19:28
J'ai l'espoir qu'avec elle, le pays saura se debarasser des islamistes.

J.trad
| 18-03-2019 16:23
Je ne savais pas que au newziland ,il y avait déjà deux mosquées ,maintenant je peux le dire de pleine bouche ,l'islam à conquis le globe ,Al khilafa 9âima ,l'islam rayonne ,je ne comprends pas ,ton opposition à ceux qui veulent que les tunisiens perfectionnent leur comportement ,y compris toi 3âbir ,puisque tu lèves les mainns vers Allah récitant (elfâtiha) ?!!!! Tu peux nuancer (sourakh addimâa) pour ( majd ezzamen) qui ne peut être que l'islam , je ne vois que (tkhalwidh,)+ (tana9oudh),Bourguiba est mort ,l'islam ne meure jamais ,il faut stopper le gâabâgi ,le peuple ,aussi bien que l'humanité entière ,ont besoin d'un lien solide ,qui ne peut être que (kitab Allah) l'arbitre éternel .

houda
| 18-03-2019 15:17
et son parti le parti destourien libre Mme abir doit se preparer pour faire face a des critiques acerbes de tous les partis et une bonne partie de la societè civile vendue pour servir leurs maitres de toute facon une chose est certaine la majoritè des tunisiens voteront pour abir moussi VIVE ABIR MOUSSI VIVE LE PARTI? DESTOURIEN LIBRE

benawatani
| 18-03-2019 14:00
rejla elle vaut 100 hommes, c'est une dame de fer, responsable et courageuse

Patriote
| 18-03-2019 09:34
Qu'on le veuille ou non, Abir Moussi est la seule dans la scéne politique qui a un projet politique clair et sans concession, et la seule qui a pointé le centre du mal dans ce pays...La faiblesse de l'exécutif et le régime parlemntaire dictatoriale qui a dilué toute autorité de l'etat...Un état républicain fort est un état qui fait peur au khwenjia...w hadha houwa marbat al faras !

Abir
| 18-03-2019 09:30
Tu as vraiment de la chance que tu gouverne avec des (Zlalites),ces semblants d'hommes, le comité de défense leur montre par preuves à l'appui que Gannouchi est le chef des assassinas et le service secret ils ne bougent pas, tu leur montre que tu as semé des mines partout, ils ne comprennent pas,tu leur menace par un bain du sang,ils ne réagissent pas, de toute façon,tu les as prévenu, le peuple Tunisien a bien compris que c'est toi le premier responsable de terrorisme mais eux ils sont dans la lune,opportunisme oblige,mais ils payeront en 2019 et ils seront jugés par complicité avec les criminels

Le Fouineur
| 18-03-2019 08:29
Je ne sais pas encore pour qui je voterais pour les prochaines législatives. Ce qui est sûr que mes objectifs seront d'empêcher les khouanjis d'arriver en tête et d'empêcher les porteurs de veste à double face (Sahbi Ben Frej, Zohra Driss, Walid Jalled, Leïla Chettaoui et leur Chef et Chef fondateur de tahya tounes Mustapha Ben Ahmed d'être l'antichambre des députés des khouanjis. Tous et je dis bien tous et non la majorité de mes connaissances qui ont voté pour le Nida en 2014 sont plus que décidés à voter PDL. Moi je choisirai au dernier moment entre le FP et le PDL. Tahla Tounès sans les khouanjis et les tah'?' de « tahya tounès ».

Abel Chater
| 18-03-2019 08:08
La ruse traditionnelle pour jouir d'une protection policière aux frais des contribuables. Bien qu'elle appartienne à la fameuse virgule après le zéro à toutes les élections post-révolution du 14 janvier 2011, même les municipales, où elle n'a réussi aucun maire, même pas à la municipalité de «Kirch El-Ghaba», elle continue à hurler et à coasser comme la grenouille qui veut se faire grosse comme nos chameaux.
Elle ne sort pas du Sahel, jusqu'à aller elle-même à l'encontre de visiteurs d'une foire internationale à Sousse, dont personne n'est venu pour elle ni pour son parti de la faillite postindépendance. Les responsables de la foire cherchent de l'animation pour leurs visiteurs, même par les habituelles clowneries des "Swahliyas" de leur «Guèfla etsir» avec plein de leur «yahya Boutbila» régionaliste.
Comment pourrait-elle donc faire peur à ses opposants et à ses concurrents politiques, jusqu'à ce qu'ils s'intéressent à elle ou qu'ils lui donnent la moindre valeur politique?
D'après cette Miss Peggy Abir Moussi, le parti d'Ennahdha devra oublier sa lutte pour réussir sa prochaine concurrence électorale avec les deux grands partis politiques de Nidaa Tounes et de Tahya Tounes, et de tant d'autres partis politiques sérieux, pour ne faire que perdre leur temps et leur énergie, à suivre les hurlements et les aboiements d'un parti chassé par le peuple tunisien à coups de pierres. Comme si on pourrait faire revivre les morts ou qu'on puisse faire du neuf avec de la ferraille ou même, qu'on pourrait encore glisser nos mains dans d'anciens trous de serpents.
Il ne reste plus que quelques mois pour les prochaines élections législatives. Elle n'aura de voix que ces centaines de nostalgiques à la dictature et au régionalisme. Par la suite, elle va continuer de nouveau à hurler comme à présent, malgré la boule rouge sur son nez de clown.
Rira bien qui rira le dernier.

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter